Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 14:59

TRANSGRANDCANARIA -"EN-TRAIL-TU-ES-"FINISHER"-OU-"PLEURNICHEUR" -PAR-VINCENT-HULINEn Trail tu es ou" Finisher " ou " pleurnicheur" ...

Depuis le week end dernier j appartiens dorénavant aussi à cette famille là.
3 mois de préparation 3 heures d avion et seulement 3 heures de course.

Je savais qu il ne fallait pas prendre la Transgrancanaria à la légère. Que 125 km pour 8.500 m de D+. J en avais vu d autres. Mais la réputation de cet ultra Trail parle d exigence et de chemin technique (tu m étonnes !)

TRANSGRANDCANARIA -"EN-TRAIL-TU-ES-"FINISHER"-OU-"PLEURNICHEUR" -PAR-VINCENT-HULIN

Départ au chaud dans le peloton avec Gilles et Cedric. Pas spécialement de stratégie de course mais avec mon binôme historique on sait qu on a une énorme envie de vivre cette nouvelle aventure ensemble et le plus longtemps possible. Gilles impose le tempo je me cale dans son pas, Cédric lui a déjà filé devant. On a un peu de mal à doubler et à s extirper des groupes qui se forment. Que c'est beau ce chapelet de frontales dans la nuit. Lumières blanches devant et rouges derrière. Parfois dans les lacets de cette première ascension (1200m D+ en 10km) il faut savoir ronger son frein, patienter. Parfois on arrive à passer la surmultipliée et au train sans faire monter le cœur on arrive enfin à doubler. Passage en sous bois 1er ravito assez light et nous voilà reparti.

Les sensations sont bonnes, les jambes sont là. On attaque la descente. Je passe devant et là aussi sans chercher à forcer on ramasse encore des concurrents un peu moins véloces ou à l aise dans la nuit. La pente s accentue les pierres roulantes s invitent et je préviens Gilles derrière moi :"attention ça devient piegeux".

TRANSGRANDCANARIA -"EN-TRAIL-TU-ES-"FINISHER"-OU-"PLEURNICHEUR" -PAR-VINCENT-HULIN

Quelques instants plus tard, dans un virage en lacet de la gauche vers la droite mon pied gauche prend appui sur une grosse pierre qui s échappe. Je me sens happé par le vide. Pas le temps de comprendre tout se fait à l instinct. Le 1er choc c est pour le genou, puis reflex de l ancien judoka poser le coude gauche. Emporté par la pente je me retrouve carrément en arrière, roulade arrière et c est la tête qui cette fois touche la première le sol. Je glisse et pivote de nouveau. Je suis assis et enfin stoppé ouf! J ai eu la peur de ma vie. J aurais pu basculer la tête la première ou encore dévaler encore plus bas. Autour les coureurs s inquiètent pour moi dans toutes les langues, Gilles me crie dessus et me demande des nouvelles, calé derrière moi il n a pas raté une miette de la cascade. C est bon ça va.....je porte la main à ma tête. Ça coule et c est chaud. Je pisse le sang. A la ça craint. Même si je sais qu une plaie au cuir chevelu est toujours impressionnante. N empêche je perds du sang, les derniers secours sont déjà loin et les prochains pas tout près. Je demande à Gilles de jeter un œil à ma plaie et d appuyer au Max mon buff avec la sangle de la frontale. La blessure se situe à l'arrière de la tête dans la partie haute.

TRANSGRANDCANARIA -"EN-TRAIL-TU-ES-"FINISHER"-OU-"PLEURNICHEUR" -PAR-VINCENT-HULIN

On repart on court on arrive même à doubler. Je suis obligé de courir quasiment une heure avec la main en point de compression. Je ne tourne pas de l œil je pense à boire, manger. Bien sûr je jongle un peu. Je serre les dents. On arrive au ravito je fonce vers la croix rouge locale. Pas de temps à perdre il faut nettoyer la plaie recoudre si besoin et reprendre la course. Les sauveteurs me nettoient le cuir chevelu. Ils grimacent. Il faut recoudre. Pas de problème pour moi. Mais un détail de taille: ils ne peuvent pas me le faire sur place, la blessure est trop importante....

En espagnol le chef des secouristes m explique : "vous pouvez continuer à courir mais c est à vos risques et périls....mais je vous le déconseille la blessure est trop importante ". Alors que faire ? Je me sens capable de courir mais pour combien de temps encore ? La mort dans l âme ayant une pensée pour ma femme et mes enfants à qui j ai promis de ne pas prendre de risque, je me résous à monter dans le 4x4 des secours. Durant les 3/4 d heure de trajet je cogite j ai les larmes aux yeux, pour la première fois de ma vie je viens d abandonner une course. Je rejoins une ambulance qui 1h et demie plus tard me dépose à la clinique de Las Palmas. Arrivée cocace d un coureur aux urgences et le tout en espagnol por favor (et là t'es content de pas avoir trop séché les cours dans ta jeunesse). 7 agrafes plus tard le doc m explique que j ai pris la bonne décision. Des agrafes dans le cuir chevelu qui font bien moins mal que d avoir du abandonner la course.

Peut être pas Finisher ce coup là mais pas résolu à être pleurnicheur !

TRANSGRANDCANARIA -"EN-TRAIL-TU-ES-"FINISHER"-OU-"PLEURNICHEUR" -PAR-VINCENT-HULIN
TRANSGRANDCANARIA -"EN-TRAIL-TU-ES-"FINISHER"-OU-"PLEURNICHEUR" -PAR-VINCENT-HULIN
TRANSGRANDCANARIA -"EN-TRAIL-TU-ES-"FINISHER"-OU-"PLEURNICHEUR" -PAR-VINCENT-HULIN

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  •  Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  • : Ce blog est destiné à faire partager ma passion de l'Athlétisme, mais surtout, celle du Trail que j'ai découvert à 50 ans en 2002, lors de ma 1ère participation au Grand Raid de La Réunion "la Diagonale des Fous". Ce fut le 1er Trail de ma carrière d'Athlète bien modeste, débutée à 14 ans en Haute-Saône et qui se poursuit à Poitiers dans la Vienne. Dirigeant à l'EPA86, je m'occupe d'un groupe Hors Stade et Loisirs, dans le but de faire partager cette passion à des coureurs de tous niveaux
  • Contact

Profil

  • Kiki 86
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012  ou je me classe 1er V3
UTMB : 2008 et 2011 
Marathon des Sables 2010
Objectif :  Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86
Date de naissance : 28/08/1952
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012 ou je me classe 1er V3 UTMB : 2008 et 2011 Marathon des Sables 2010 Objectif : Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86 Date de naissance : 28/08/1952

L'ULTRA POUR HORIZON

VISITES

compteur de visite site web

OBJECTIFS 2017

° TRAIL DU VULCAIN   73 KM  (Mars)

° TRAIL lA PASTOURELLE 53KM(Mai)

° CELESTRAIL ANDORRE 80KM (Juillet)

° LA DIAGONALE DES FOUS 167KM (Ile de la Réunion, Octobre ) avec les Amazones de l'EPA 86

       

Albums Photos

WIDY GREGO "SPORTIF DE L'HUMANITAIRE"

Mes Entraineurs

Roger PASSARD : Professeur d'Education Physique et Responsable de l'ALERTE GRAYLOISE, qui de cancre en sport m' a propulsé en deux ans "Champion Départemental Minime de Cross" à PORT SUR SAÔNE

Jean-Pierre GORGEON : Co-équipier et Entraineur à l'ASPTT POITIERS m'a permis de réaliser :

  • 15'48"70 sur 5000m, le 14/06/1997 lors des Championnats Régionaux à NIORT (45ème Perf Nationale V1et 5ème M45)
  • 33'42"60 sur 10 000m le 31/05/1998 lors des Championnats de France Vétérans sur Piste à LYON PARILLY ( 21ème Perf Nationale V1 et 6ème M45)
  • 2h40'46" au Marathon le 12/10/1997 lors des Championnats de France de Marathon à REIMS (95èm Perf Nationale V1 et 31ème M45)

Jean-Claude FARINEAU : avec qui j'ai partagé depuis 1984, les charges, parfois lourdes de Dirigeant à l'ASPTT POITIERS, puis au PEC à partir de 1999. Grâce à ses entrainements judicieux, je n'ai jamais raté une qualification aux Championnats de France de 10 km

Jean-Paul GOMEZ :
Finaliste Olympique du 10 000m à MONTREAL en 1976 : Bien que ne m'ayant jamais entrainé m'a toujours apporté des conseils éclairés, notamment lorsqu'il entrainait  à mes côtés l'école d'Athlétisme de L'ASPTT