Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 22:34
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 21:51

Comme prévu et comme chaque année, grosse participation des coureurs du PEC , avec 6 podiums à la clef !

Retrouvez tous les résultats sur l'article club : ICI

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 22:16

RESULTATS DES COPAINS-COPINES

 

Retrouvez les résultats de Xavier, Pascal, Brice, Hélène, Jean, Jean-Pierre, Momo, Laurent : ICI

Avec mes excuses pour tout oubli éventuel et bien involontaire (à me signaler)

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 16:33
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 21:30

ds_VIV-001--1-.jpgJoli parcours bucolique, en grande partie en sous bois, le long de la rivière, sous les ombrages où perçaient quelques timides rayons de soleil ! Quel plaisir d' y avoir couru quelques foulées, avec une bonne vingtaine de camarades de club, dans la gaieté et la bonne humeur, tout en essayant d' apporter une infime bouffée d'espoir à ceux qui en sont privés.

Belle délégation de club, donc ; Filles et garçons, qui ont participé,soit en course, avec quelques podiums à la clef, soit en footing en groupe. 20% du groupe Running-Loisirs, c'est bien ! ou du moins...pas trop mal ! ds_VIV-001--2-.jpg

Mais, en y pensant , celà fait aussi  80% d'absents ! ah oui, c'est un peu moins positif ! Comme quoi , selon la manière dont sont présentées les choses ....

Néanmoins, je tiens à remercier toutes celles et ceux qui ont spontanément répondu à cet appel pour une cause qui me tient  à coeur. Sans les citer nommément, merci à tous, bien entendu, avec entre autres, une pensée pour  quelques   filles du groupe 3, présentes à chaque édition et aussi pour les coureurs d'ultra, présents en grand nombre, malgré leur participation au tour de la Vienne la semaine prochaine, soit en équipe de club, soit dans d'autres !

Mais bon, le Tour de la Vienne, ce n'est pas les Jeux Olympiques ! Pas de médaids_VIV-001--7-.jpglles à gagner !

Et, à ma grande satisfaction, ils l'ont tous bien compris, un footing pour vaincre la mucoviscidose, même si la semaine prochaine, ils y laissaient une poignée de secondes, ce qui reste à prouver, ne serait pas la mer à boire, ni pour eux, ni pour leur équipe ! Je suis d'ailleurs persuadé de l'inverse.

Non ! Ce n'est pas imaginable ! certaines ou certains se seraient abstenus pour ces quelques secondes ? Je ne peux le croire !

A quoi tient la lutte pour aider la recherche ! Allons, respirons ! Nous avons la chance de pouvoir le faire !

 

 Album photos: ICI

 Résultats 14km sur site club : ICI

ds_VIV-001--31-.jpg

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 21:55

RECORD ET PODIUMS

ds_DSC04767.jpgObjectifs atteints pour nos deux compères qui ont brillamment franchi la ligne de ce 24heures de St Maixent !

Alexandre Billaud ne partait pas dans l'inconnu et fort de son expèrience, prenait le départ avec un but bien affiché, passer la barre des 180km.

Malgré des conditions de course rendues difficile par une météo capricieuds_DSC04748.jpgse, il ne baissa jamais les bras pour progresser règulièrement . Au petit matin après plus de 20heures de course, il pointait à une belle 4ème place qu'il devait garder jusqu'à l'arrivée et commençait à entrevoir la barre des 190km. Ne lachant rien, affichant son caractère de vrai battant, il se payait même le luxe d'accèlèrer dans la dernière 1/2 heure pour finalement réaliser  195,218km, pulvérisant son précèdent record.

Cerise sur le gâteau, il montait sur la 1ère marche du podium Seniors 

ds_DSC04745.jpgGuillaume Laroche ne s'élançait pas dans la même démarche. Néophyte dans le monde de l'Ultra, il partait dans l'inconnu, avec lui aussi le but affiché de venir à bout de cette épreuve. Aucune alternative pour lui ; Son engagement pour l'association ALEPA, ne lui laissait pas le choix, il ne pouvait que boucler ces 24heures !

Ce ne fut pourtant pas une grande partie de plaisir, les conditions climatiques, les petits bobos qui pointent ;  Tout d'abord à un genou, puis dans la nuit, grosse cods_DSC04747.jpgntracture au mollet. Néanmoins, Guillaume ne lâche pas, affichant lui aussi un mental d'enfer !

Comme beaucoup d'autres concurrents, il devra marcher les dernières heures, mais il s'accrochera jusqu' à la fin et retrouvera le courage de terminer en courant tout en s'offrant la 3ème place du podium Seniors en ayant parcouru 143,54km  !

Tous deux ont réussi à relever leur défi, sous les yeux de leurs proches, compagnes et familles qui les ont porté tout au long de cette longue épreuve, tout comme une belle délégation de supporters du club, qui se sont succèdés à diffèrentes heures, montrant ainsi une belle solidarité .

Félicitations à tous deux pour cette belle leçon de bravoure !

ds DSC 0056

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 22:14

Belle participation des coureurs du club, avec plus d'une vingtaine de participants et 12 podiums à la clef !

Leurs Résultats  sur le site club : ICI

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 21:51

3ème V2 (17ème au scratch)  23km en 1h55"

Les premiers arrivants du club sur 23 km :

ds_P7100001.jpgSuperbe site que l'abbaye de Valence pour l'organisation de ce trail, dont on nous avait venté les magnifiques paysages !

Cette fraîche réputation n'est pas usurpée et ce joli trail mérite vraiment le détour.

Une quinzaine de coureurs du club devait donc se retrouver sur la ligne de départ par cette belle matinée ensoleillée, soit pour 12km, soit pour 23 km.

Rapidement, je me retrouvais aux côtés des copains :Daniel Gauchet, Guillaume Laroche et Marc Berthaud pour cette belle ballade technique  de 23km. Pendant, 18km, nous devions enchaîner sur un rythme soutenu , les sentiers, chemins et raidillons techniques que nous dévalions à vive allure. Entente parfaite avec relais réguliers des uns et des autres. De temps à autre traversées de rivière avec de l'eau jusqu'à mi cuisses  (du moins pour moi). devant nous, un coureur devait  même se payer le luxe  d'une baignade complète !!!

A partir du 15ème km, je commençais à ressentir une imperceptible baisse de régime de Marc et Guillaume, car seul Daniel, qui s'était pourtant tourné la cheville , était en mesure de prendre les relais. Malgré tout, nous restions au contact, jusqu'à ce que nous perdions le fil du circuit, ce qui favorisa le retour d'un petit groupe venu de l'arrière.

Lors d'une descente très technique, vers le 17ème km, tout ce petit monde se retrouva en partie bloqué derrière moi, bloqué moi même par un concurrent mal à l'aise sur ce passage. J'enrageais en mon fort intérieur lorsqu'un autre concurrent dévala la pente hors circuit en nous lançant ironiquement que c'était ainsi que l'on faisait  la différence. Il n'en fallait pas plus pour me faire réagir et je sautai dans les décors  à sa poursuite.

Après quelques centaines de mètres, je m'apercevais que mes compagnons n'avaient pu suivre. Néanmoins je poursuivais ma chasse à la vitesse supérieure, pour rattraper finalement mon échappé à 1 Km de l'arrivée et le reléguer à quelques secondes.

Cette accélération avait provoqué quelques dégâts à l'arrière parmi mes compagnons , Daniel devait arriver 1' après, suivi d' à peine une autre petite minute par Marc, suivi lui même par  Guillaume à 2'. 

Malgré tout, je tiens à féliciter mes 3 compagnons pour leur superbe course, car sans ce concours de circonstance, nous aurions probablement terminé ensemble. ds_P7100004-copie-1.jpg

Félicitations également à Nathalie Arrigault qui se classe 2ème au scratch féminin et 1ère V1 sur ce 23km et à Patrice Vergnaud, 1er V2 sur les 12km, précédent de quelques secondes, Gérard Racinne, mon beau frère, venu faire sa 1ère petite sortie de régénération,  suite à son brillant 83 km du golfe du Morbihan, où il avait terminé second.

Au delà des résultats, un grand bravo à l'ensemble de tout notre petit groupe pour cette participation notamment à celles et ceux qui découvraient le trail à cette occasion ! même avec des chaussures trop petites , n'est ce pas Valérie ?

Un bien beau petit trail champêtre et technique,  à recommender aux amateurs de la course nature, ou désireux de la découvrir !

Résultats 23 km

Christian Baigue : 17ème (3ème V2),  1h55'4"

Daniel Gauchet : 23ème  , 1h56'2"

Marc Berthaud : 27ème , 1h56'56"

Guillaume Laroche : 36ème, 1h59'7"

Nathalie Arrigault : 47ème (2ème F et 1ère V1F) 2h4'19"

Gérard Favory : 49ème , 2h5'59"

Vincent Hulin : 52ème, 2h7'32"

Anne Degueret : 118ème, 2h32'28"

Gérard Frouin : 119ème , 2h32'29"

Valérie Poplu : 138ème , 2h44'40"

Résultats 12 km

Patrice Vergnaud : 7ème (1er V2) 50'33"

Gérard Racinne : 8ème (2ème V2)  50'45"

Patrick Saulnier : 20ème , 54'38"

Bruno Wafflard : 79ème , 1h7'43"

Bernard Girault ????

Quelques lignes sur le blog de Guillaume : ici

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 22:51

ds_P6260042.jpg

65ème et 5ème V2 sur  de 569 coureurs en 6h24' .

Le golfe du Morbihan ne cesse jamais d'étonner par la beauté de ses paysages, qu'ils soient côtiers ou maritimes, puisque cette petite mer intérieur (Morbihan en breton) abrite près de 300 îles.

Le meilleur moyen de découvrir toutes ces merveilles est bien entendu le bateau où l'on peut naviguer à travers ce méli mélo d'îles éparpillées dans le golfe.

Mais pour mieux apprécier toute cette richesse, il vaut mieux privilégier la voie pédestre, en cheminant le long des sentiers côtiers, où l'on découvre à chaque virage, de nouveaux panoramas exceptionnels.

Et quelle pourrait être la meilleure façons de parcourir ces sentiers, sinon de participer au Raid du Golfe du Morbihan, dans sa plus longue version ; 177km, ce qu'a réalisé avec brio, notre ami Xavier, à peine 1mois et demi après "La Costa Brava".

Xavier réalise une superbe courseds_P6250013.jpg en se classant 100ème au scratch (26ème V2) en 28h33'37 sur 307 classés et plus de 500 au départ. Je pense que nous aurons quelques lignes  pour nous décrire son périple autour du golfe, avec ses joies et ses souffrances.

Ensuite nos deux marcheurs nordique hors norme, Serge Grossin et son élève Christine Hervé ont dû également profiter d'une partie des magnifiques paysages du golfe en participant à l'épreuve de 86km qu'ils bouclent vaillamment en 16h21'25 pour Christine et 16h57'42 pour Serge. 

Trois autres marcheuses nordiques se sont illustrées sur le parcours de 28km, réservé exclusivement à la marche nordique, Catherine Frouin, Isabelle Brault et ma chère et tendre, Maryvonne.

Sur plus de 250 marcheurs classés, Catherine se classe 134ème en 04h18'19, Isabelle 135ème en 04h18'20", Maryvonne 148ème en 04h20'59, avec en prime une ampoule énorme au pied qui lui causera bien des désagréments les jours suivants.

 Pour ma part, inscrit sur le 56km, je n'ai pas eu trop loisir à profiter du paysage, avec un départ à 22h ! Après à  peine une heure de course, la nuit étant tombée, plus  de panoramas !

Récit de course :

Maryse, la gentille épouse dds_IMG_1758.jpge Serge m'ayant gentiment proposé de me conduire 'Au Bono", lieu de départ de ma course , en attendant un point où elle pourrait retrouver son marcheur de Serge, nous voici donc parti pour la ligne de  départ, heureusement avec une bonne marge d'avance. En effet après quelques minutes, Maryse me faisait le coup de la panne !!! Enfin ...presque , nous étions bloqués par un accident ! Demi tour , et merci le GPS , tout un chacun connaissant les remarquables aptitudes à l'orientation de ma conductrice !!!

Nous voici donc enfin arrivés "au Bono" où nous retrouvons Gérard Frouin qui vient de suivre les marcheuses, ainsi que Dominique et Marie-Paule, son beau frère et belle soeur,  sur une partie de leur périple ; Il nous rassure sur la progression de Xavier qui approche du but, "boucler"  ses 177km  !

Quelques encouragements sympa  des copains(es) par SMS ou téléphone  et me voilà sur la ligne. Gérard et Maryse me mitraillent de photos ; Effectivement, ids_IMG_1753.jpgls me trouvent  très beau dans le nouveau maillot noir de trail club ! ce que je comprends et je me prête à la séance !!! Mais non, mes chevilles n'enflent pas !

Ambiance sympa, musique ;  çà change de l'ambiance de l'arrivée des premiers du 177km qui m'avait surpris quelques heures plus tôt à Vannes ! un micro qui annonçait les arrivées espacées, dans la plus profonde indifférence  avec pas un chat sur le village course, une fois les navettes parties avec les coureurs du 86. Quelle tristesse !

Enfin, pour nous , le départ est sympa ! c'est déjà çà de pris !

Bien placé, je pars cool, à 13km/h pendant 2km pour rester au contact du  1er peloton d'une quarantaine de coureurs.

Dès le premier sentier, nous trouvons les coureurs et marcheurs du 86 et 177km ! j'en rattraperai tout au long de ces 56km. Quelle pagaille par moment ! rapidement , j'aperçois Serge ! quelle surprise, puis Christine. C'est sympa de les voir et de les encourager en passant !

Par prudence, je ralentis un peu pour me stabiliser à 12km/h. C'est beaucoup en trail, mais peu sur du plat ; Plat relatif  d'ailleurs car les sentiers pierreux et plein de racines sont piégeant, surtout lorsque l'on doit passer sans cesse les coureurs au ralenti des autres courses. A la longue,  c'est gênant  pour nous et pour eux également .C'est beaucoup plus facile sur les (trop) nombreux passages sur route.

ds_IMG_1544.jpgAu poste des 15km, je suis à la 35ème place et çà roule, je continue ma progression sans m'affoler . Vers le 25ème km, je suis dans les 25 premiers et tout va bien. Gérard, que j'ai eu au téléphone un peu plus tôt m'a informé de l'arrivée des marcheuses,  Maryvonne a super bien marché ! puis de Xavier. Tout va pour le mieux ! ds_IMG_1830.jpg

Soudain, arrêt à un angle de route, plus de balisage, nous nous retrouvons rapidement une vingtaine à chercher. Eh oui, manque de vigilance et aussi balisage trop discret par moment pour la nuit ! Nous avons fait 600m pour rien; Demi tour, et nous le savons, c'est à nous d'être plus vigilant , mais effectivement les minces traits au sol pour les changements de direction sont un peu faiblards !

Dérouté et vexé, Je reste cependant assez euphorique, je suis sûr maintenant de faire un bon classement avec un chrono largement en dessous des 5h30. Eh oui ... sauf que ...Brusquement, je suis saisi de violentes crampes à l'estomac qui me paralysent sur place, mon maillot est trempé par la chaleur moite et les petits coups de vent me glacent. Les spasmes se poursuivent, mais je ne peux pas rendre ! Le vent , frais par moment a dû me provoquer un coup de froid.

Je suis obligé de marcher, je repars, toujours des spasmes ! C'est la galère ! Un groupe d'une quinzaine de coureurs me passent avant le ravitaillement d'Arradon. Je reprends de l'eau et repars, mais vraiment pas bien "le KIKI"

Des coureurs continuent  à me passer, je recours, alterne marche et course, j'en repasse, je ne sais plus qui passe et qui je redouble ? de quelles course ? je suis à la dérive, mais je dois continuer ... ce nouveau maillot noir , il doit passer la ligne d'arrivée !

Maryvonne m'a appelé pour avoir des nouvelles , je lui confie avoir mal au ventre, mais que çà ira, je ne veux pas m'inquiéter, je la félicite pour son épreuve qu'elle a fort bien menée, malgré une belle ampoule en 2ème partie de son circuit.

A 15 km de l'arrivée, pendant 10', j'essaye de rendre, secoué par une série de spasmes, rien n'y fait. j'ai pourtant pris du débridat, mais ce n'est pas adapté, il m'aurait fallu du spasfon. j'ai enfin le réflexe de changer de maillot, pour enfiler un autre à manches longues que j'avais pris soin d'emporter. je suis au moins au sec . je repars , Gérard m'appelle, je suis à 9km (en fait c'est 10, avec l'erreur de parcours) Il essaye de me situer pour venir m'encourager. Nous mettrons du temps à nous retrouver. j'ai dû mettre 50' pour effectuer 5km, en alternant marcher et courir !!! mais coûte que coûte , je la passerai cette ligne ! tant pis si je perds 200 places et arrive en 8h, mais je ne dois pas arrêter ! le maillot doit passer la ligne, même dans le sac à dos ! je n'ai jamais abandonné une course, ce ne sera pas encore aujourd' hui , et pourtant qu'est ce que j'endure ! comme je n'ai pu m'alimenter, les muscles ne sont plus hydratés et nourris, j'ai des crampes aux cuisses , aux mollets, et même en haut des chevilles, je ne savais pas que çà existait !

A 6km de l'arrivée, léger mieux, je recours presque normalement; J'aperçois Gérard ! Bonne surprise, je pensais qu'il avait renoncé à me trouver. Nous courons 2km ensemble, çà fait un bien fou !  un long faux plat, je remarche un peu pour m'économiser. Ensuite il me donne rendez vous à l'arrivée et je repars avec un autre concurrent, nous prenons un bon train, je le tire même, ce qui me surprend. A 1 km de l'arrivée, à nouveau Gérard, il me soutient mentalement , plus que la passerelle, un tour du port et c'est la ligne ! J'avais bien dit que je la passerais !!!

je saurai le lendemain, que j'ai en fait limité les dégâts en me classant 65ème et 5ème V2 sur plus de 500coureurs au départ en 6h24' . Pas glorieux, mais heureux malgré tout ! Mais que de regrets également ! ds_P6260032.jpg

Gérard m'accompagne au ravitaillement. L'odeur de tout me donne des nausées ! je ne prends que de l'eau gazeuse, Nouveaux spasmes, çà va mal, mais j'assure Gérard que çà va mieux. Nous avons la surprise de retrouver mon beau frère "un autre Gérard '"Racine" il a terminé 2ème du 86 km pour la 2ème année consécutive  ! Quel exploit ! il a une couverture sur le dos et attend son sac d'arrivée ; Nous voici à table tous les 3. je vais mal et ne peux même pas le féliciter comme il le mérite. je suis obligé de m'allonger quelques minutes sur un banc.

Après quelques minutes de repos, je décide de rentrer à l'hôtel. Gérard, toujours aux petits soins n'est pas chaud pour me laisser prendre le volant, mais je me sens un peu mieux  et il me suit avec sa propre voiture.

Arrivé à l'hôtel, je retrouve ma championne de marche nordique, elle est mal en point également, son ampoule sous toute la largeur du pied la fait souffrir !

Décidément, ce n'est pas notre nuit ! nous verrons le podologue le lendemain matin...et celui ci lui saccagera le pied !

Beau week-end !!!

Pour terminer  petit resto après le  super podium de mon beauf . Enfin, j'arrive à manger !

Petite baignade avec mes 2 Gérard et finalement le week-end se termine presque bien.

Ensuite, pour Maryvonne ... après un retour anticipé à la maison, visite chez le médecin, infection, inflammation, mise sous antibiotique .............!!!

 Nous sommes bien allés au bout de cette épreuve .....mais vraiment dans la douleur !

Point de vue sur ce Raid du golfe du Morbihan

ds_P6260041.jpgSans doute une superbe épreuve avec des paysages magnifiques et l'engagement de plus de 750 bénévoles à qui il faut rendre hommage ! sans doute une grande organisation bien huilée,

Mais :

°Trop de passages sur route

°Trop de coureurs ou marcheurs des 4 épreuves, ensemble sur le circuit ; Du 1er km du 56 à l'arrivée, il faut doubler les participants du 86km et 177km. Cela devient usant pour les uns et pour les autres.

°Départ trop tardif pour ce 56km, qui ne permet pas de profiter du cadre. Si le départ du 56 et 86 avaient lieu à la même heure, ces 2 problèmes seraient résolus.

°Balisage un peu faible, surtout la nuit.

°Aucune ambiance à l'arrivée des premiers coureurs du 177km. Le village Trail, reste quasiment désert, malgré son super car podium et ses stands de partenaires. 

°Podiums le dimanche matin : Pas d'affluence et cela se comprend ! Discours interminables des officiels !

Le comble : pour chaque course ; Seuls les 5 premiers du scratch montent sur le beau car podium ! Les vainqueurs de chaque catégorie, reçoivent leur coupe au pied  du car ! cachés par les quelques spectateurs massés devant  ! Quel mépris pour eux ! Après avoir parcouru 177km pour le grand raid, c'est une belle reconnaissance !

Bientôt un petit commentaire de notre vaillant  Xavier et l'album photo du week-end

Ultra-Marin du Golfe du Morbihan®

Les Chiffres 2011

 

Inscrits

Partants

Arrivants Classés

Arrivants Non Classés

Abandons

% « Finishers »

Grand Raid 177 km

580

547

306

1

241

55,8%

Raid 86 km

668

613

498

0

115

81,5%

Trail 56 km

610

569

537

0

32

94,0%

Partager cet article
Repost0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 21:39

ds_DSCN2464.jpg Départ de poitiers 5 h 30 avec Isa et Valérie. C'est Jean-Louis  qui conduit (merci le chauffeur).

Un peu dur le réveil à 4 H 30 après deux mois de préparation intensive. Qu'est ce qu'on fait là ? Merci Christian, nous avions signé pour la section "loisirs" et merci Christine de nous avoir lancé dans les trails "parce qu'il n'y a pas de notion de temps, on court cool avec la nature".

Arrivée Ambazac 7 H 30, on rejoint Elisabeth, Christine et Hubert. On rencontre en chemin Florence, François et Guillaume qui se préparent pour le 65 Kms. Ca va ? Non, Guillaume n'arrive pas à préparer son sac. C'est rassurant, il n'y a pas que nous.

Retrait des dossards. Il y a beaucoup de monde. On plaisante, ambiance de fête. Christine et Hubert nous donnent les derniers conseils et nous rassurent. Catherine, Nathalie  et  Michel nous rejoignent.

Nous assistons au départ du 65 kms dans la plaine. Beau tableau : tous ces voleurs de temps qui s'élancent après 3 cavaliers en costume de gendarme d'antan. Ambiance.

Direction la ligne de départ. Nous sommes 2300. A peine le temps de réfléchir, la foule de coureurs s'élance. Je n'ai pas entendu le signal, je me laisse porter.

Je suis seule mais au premier rétrécissement, je retrouve Christine et Elisabeth. 1,4 km et nous sommes de retour au départ. Encouragement des copines, de Jean-Louis devenu photographe qui a failli ne pas nous voir et de la foule. "Allez Elisabeth, allez Christine, allez Sylvie !"  Tous ces gens nous connaissent ? Je réalise que nos prénoms sont inscrits sur nos dossards. Ils sont forts les supporters d'Ambazac! Et ce sera comme ça tout au long de la course.

La course commence vraiment là, dans la campagne. Premier ravitaillement animé à 5 kms. Musique, speaker et public au rendez-vous. Je ne m'arrête pas mais je vois Jean-Louis qui  me demande si ça va. Oui très bien ! Petit moment d'émotion et mon estomac en profite pour se manifester aves des hauts le coeur. Heureusement, Christine est là pour me calmer et c'est reparti. Elisabeth nous rejoint. Nous n'avons pas revu Isa et Valerie dans la foule.

10 kms : deuxième ravitaillement . 1 H 10 de course. Christine nous félicite. Pour l'instant, nous avons bien couru. Nous n'aurons pas de souci pour la 1ère barrière horaire au 17 ème kms. Je me laisse distancer un moment par les filles puis je les rattrape. Nous perdons Elisabeth. Je vais rester avec Christine jusqu'au 17ème kms puis je décroche "C'est beau  ici, hein Christine ? Ca y est, je suis accroc, elle est ravie.

Je suis seule pendant 10 kms (parmi tous les coureurs du 32) . Défilent de beaux paysages variés, champs, bois, chemins, clairières, prairies. Les sols sont changeants aussi, il faut faire attention aux pierres, aux racines. Je vois quelques chutes, une arcade ouverte, une clavicule cassée, le médecin se déplace en quad ici, il y a à peine la place à certains endroits. J'enchaine les côtes, les descentes, il y a peu de plat. Les ravitaillements dans les hameaux sont très sympas. Beaucoup de gens, beaucoup d'encouragements. Heureusement car le dénivelé n'est pas que sur le terrain, j'ai moi aussi des hauts et des bas. Je me motive en me disant que j'étais au 20 ème kms en 2 H 30 mais je monte les côtes en marchant et c'est dur de repartir.

27ème km, Elisabeth me rejoint. Quelle joie de la voir. Je lui dis. Elle aussi est contente, elle a passé aussi un moment difficile. Nous courons ensemble tout en discutant un peu (ça faisait longtemps!). Les derniers kilomètres sont durs. Puis de nouveau une côte, je marche. Je lui dis de ne pas m'attendre. Elle part. Je la rattrape quelques temps après. Une descente , je fonce (merci Hubert) et je la perd.

Bientôt les fameuses marches d'Ambazac (300 m avant l'arrivée), qui coupent les jambes. Je ne peux pas les monter en courant, trop dur. Le public est pourtant là, de chaque côté qui encourage. Et Catherine et Nathalie qui sont là pour nous soutenir, elles me tapent dans la main. Merci les filles, ça fait du bien au moral quand il reste encore toutes ces marches à monter après plus de 4 H de course.

Une petite descente et c'est l'arrivée. Ambiance d'enfer. Beaucoup de monde et la ligne d'arrivée là-bas. J'aperçois le chrono 4 H 14..., j'accélère un peu (moins de 4 H 15, allez...). Je franchis la ligne, c'est bon 4 H 14 et des poussières. OUI!ds_DSCN2478.jpg

Je marche 10 secondes puis demi-tour vers  la ligne d'arrivée pour accueillir Elisabeth dans mes bras (pardon Fred). Et là, on est les CHAMPIONNES DU MONDE ! (en toute modestie). Si, si, hein Elisabeth ? A peine le temps de réaliser que  les VICE-CHAMPIONNES DU MONDE,  Isabelle et Valérie, arrivent.  Agnès et Camille, sont là aussi à l'arrivée, venues  tôt  pour nous encourager et qui vont nous faire l'après-midi un 10 kms d'enfer en duo. 

Merci les copines.  Et Christine, notre CHAMPIONNE DU MONDE des COACHS, qui est toujours là pour nous avec son super masseur de mari, Hubert. Merci à vous.

Non, les filles, on ne sera jamais championnes du monde du trail mais on est les championnes du monde des copines du groupe 3 du PEC (avec toutes celles qui viendront avec nous la prochaine fois...)

 

 

Partager cet article
Repost0

Profil

  • Kiki 86
  • FINISHER  : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012  ou je me classe 1er V3 , 2017 et 2021
UTMB : 2008 et 2011 
Marathon des Sables 2010
Objectif : 2022 : TRAIL DES CITADELLES, UTPMA avec les copains de l'EPA86et  TRAIL BOURBON 2022 
Date de naissance : 28/08/1952
  • FINISHER : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012 ou je me classe 1er V3 , 2017 et 2021 UTMB : 2008 et 2011 Marathon des Sables 2010 Objectif : 2022 : TRAIL DES CITADELLES, UTPMA avec les copains de l'EPA86et TRAIL BOURBON 2022 Date de naissance : 28/08/1952

L'ULTRA POUR HORIZON

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PALMARES

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
DERNIERS RECITS D'ULTRA-TRAILS

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L'ÎLE INTENSE "LA REUNION"

REUN---1036-.JPG

 REUN---602-.JPG

 

° RANDOS ET RANDOS-TRAILS SUR L'ÎLE DE LA REUNION    ....."ENTREZ et DECOUVREZ"

 

° L'ÎLE DE LA REUNION EN PHOTOS CHAQUE SEMAINE : C'EST  ICI

°°°°°°°°°°°°°°

"PASSION JARDIN" NATURE

CULTURE BIO "COMPOST AGE"

ARTICLES : C'EST ICI

Profil

VISITES

compteur de visite site web

OBJECTIFS 2021

° TRAI DES CITADELLES 70KM (AVRIL) Annulé Covid

° UTPMA 105KM (Juin) Annulé Covid

TOUR DE LA GRANDE CASSE 66 KM (AOUT)

° LA DIAGONALE DES FOUS 167KM (Ile de la Réunion, Octobre

 

      

Pages

WIDY GREGO "SPORTIF DE L'HUMANITAIRE"

Mes Entraineurs

Roger PASSARD : Professeur d'Education Physique et Responsable de l'ALERTE GRAYLOISE, qui de cancre en sport m' a propulsé en deux ans "Champion Départemental Minime de Cross" à PORT SUR SAÔNE

Jean-Pierre GORGEON : Co-équipier et Entraineur à l'ASPTT POITIERS m'a permis de réaliser :

  • 15'48"70 sur 5000m, le 14/06/1997 lors des Championnats Régionaux à NIORT (45ème Perf Nationale V1et 5ème M45)
  • 33'42"60 sur 10 000m le 31/05/1998 lors des Championnats de France Vétérans sur Piste à LYON PARILLY ( 21ème Perf Nationale V1 et 6ème M45)
  • 2h40'46" au Marathon le 12/10/1997 lors des Championnats de France de Marathon à REIMS (95èm Perf Nationale V1 et 31ème M45)

Jean-Claude FARINEAU : avec qui j'ai partagé depuis 1984, les charges, parfois lourdes de Dirigeant à l'ASPTT POITIERS, puis au PEC à partir de 1999. Grâce à ses entrainements judicieux, je n'ai jamais raté une qualification aux Championnats de France de 10 km

Jean-Paul GOMEZ :
Finaliste Olympique du 10 000m à MONTREAL en 1976 : Bien que ne m'ayant jamais entrainé m'a toujours apporté des conseils éclairés, notamment lorsqu'il entrainait  à mes côtés l'école d'Athlétisme de L'ASPTT