Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 21:00

  DIAPORAMA : LA COURSE ET VEILLE DE COURSE

ALBUM PHOTOS :  ULTRACHAMPSAUR : VEILLE DE COURSE

 

ALBUM PHOTOS  : ULTRACHAMPSAUR : LA COURSE


Repost 0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 22:29

ds_IMG_2493.jpg

48ème et 8ème V2  en  10h40’01

Notre 2ème trail de préparation en vue de la Diagonale des fous à la Réunion n'a pas usurpé sa dénomination d'ultra et la détermination des organisateurs, à faire grandir leur épreuve mérite de voir leurs voeux couronnés de succès.

Comme pour le techni trail de Tiranges, auquel nous avons participé, il y a deux mois, la clef de la réussite passait par une bonne préparation, un mental en béton et une forme optimum le jour J.

Côté organisation, rien à redire ! balisage remarquable, omniprésence des commissaires de parcours et signaleurs toujours au service des coureurs. Nombreux ravitaillements qui permettent de ne pas trop se charger, et un terrain de jeu exceptionnel ! Des paysages à couper le souffle, des panoramas, des lacs d'altitude, torrents de montagne, cascades, et des fleurs à profusion, tant dans les alpages que dans les zones rocheuses.

Grosse sollicitude pour l'organisme, mais un vrai régal pour les yeux !

L'acclimatation :

Pour ma part, je ne partais pas complètement dans l'inconnu, puisqu'une semaine d'acclimatation sur place à Ancelle avec mon épouse, et deux de mes compagnons d'aventure,  Florence et François, nous avait permis de découvrir une petite partie du circuit et pas des moindre "la montée et descente du Piolit". Une super semaine à parcourir, par de petites ballades,  le parc national des écrins tout en habituant l'organisme à l'altitude .

Cela nous avait également permis de rencontrer lors de la fête du village, quelques organisateurs, dont Guillaume et Manu. Leur passion pour leur trail , nous avait fait vivre la course par anticipation.

Seul petit bémol à cette petite acclimatation, une légère prise de poids acquise sans doute lors de piques-niques en milieu champêtre. 2kg pour François, 2,8kg pour moi ! Le grand air, çà profite !!! ds CHAMPS0001 (1)

graph2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Course : lever à 3h45 du matin . Petit déjeuner rapide avec tout notre petite délégation poitevine. 4h30, départ pour le centre d'Ancelle où nous prenons la navette qui va nous conduire sur la ligne de départ à Orcière 1850.

Vers 6h15 , le départ est donné, et après un km couru en montant, nous rentrons dans le vif du sujet en attaquant le sentier pour une ascension de 9 km qui va nous conduire au " Drouvet " à 2650m d'altitude. Rapidement nous nous retrouvons avec Eric, Alain et Jean-François alors que Daniel suit à quelques mètres. Joël est déjà dans le peloton de tête et nous encourage de quelques coups de sifflet ! le rythme est soutenu et nous nous élevons rapidement, pour nous retrouver dans une zone où les névés de neige se succèdent. C'est   superbe !photo8.JPG Eric ne se sent pas très bien ; Peut  être l'altitude ? Il préfère continuer à son rythme. Nous arrivons au Drouvet en 1h33. Eric et Daniel nous rejoignent au ravitaillement. Eric ds_CHAMPS0001--10-.jpgpréfère repartir aussitôt , jean-François lui emboite le pas,  tandis qu'Alain, Daniel et moi prenons le temps  de nous ravitailler et  faire le plein d'eau. Nous repartons ensuite pour une descente d'enfer de 10 km vers " Les Roussins "

Daniel prends l'option de descendre plus cool. Nous assurons la jonction aux 2/3 de la descente avec Jean-François qui semble en difficulté et Eric qui lui, semble aller mieux. JF décroche et nous continuons bon train à trois, puis à 2 avec Eric, le temps d'un besoin naturel pour Alain. En 59' ; arrivée aux Roussins. Nous n'avons pas molli, sur un sentier technique au départ, puis plus roulant de lacets en lacets ensuite.

Lors de la remontée sur ST Nicolas, Eric décroche à nouveau et je continue avec Alain, pendant quelque temps et je préfère,  à mon tour, décrocher, le rythme d'Alain étant supérieur au mien. Je ne veux pas me griller.

Au km, 29,5 à "Pont du Fossé " , je suis 4' derrière. 3h46'39" de course, je suis assez satisfait. Maintenant ,je vais entamer la longue ascension du  Moure de Piurc ( Km37 et 2208m d'altitude) Les lacets très serrès nous élèvent à travers une forêt de mélèses. Plus la montée s'accentue, plus le paysage est sublime, vue sur le Piolit sur l'autre versant, A chaque virage, une vue diffèrente sur la vallée du Champsaur. La fraicheur  sous les arbres, est la bienvenue car la tempèrature monte considèrablement.

Au sommet, redescente sur le Cuchon, par le passage des dents. superbe, mais un peu dangereux ! Des cables nous aident à franchir ce passage. Arrivée au Cuchon en 1h53 . Alain ne m'a pris qu'une minute sur cette longue ascension, mais 7' depuis mon décrochage. Il accentuera son avance à 45' , dans toutes les descentes qu'il dévale comme un cabri . Je ne descends pas trop mal, mais n'ai pas sa souplesse. photo12.JPG

Les 5km suivants sont assez déprimants, descente sur la Masse et remontée à 2200m sur Chau Belle avec des traversées de pierriers interminables; J'ai rejoint des concurrents que j'ai du mal à suivre ensuite. La chaleur est accablante sur les pierres.

Heureusement, la descente sur Haute Roanne (Km 48 et 1621m) par les alpages est plus agréable et me conduit en terrain connu, comme le sera la montée du Piolit.

Le ravitailement à l'ombre est le bienvenu ; Acceuil chaleureux ! La rivière nous inviterait bien à un petit bain, mais bon, pas le temps de flemarder. Il faut repartir. Quelques étirements ! les hanches commencent à tirer un peu !

Je repars sur ce sentier du Piolit que nous avions reconnu et,  pour moi , c'est un  point positif ; je sais ce qui m'attends ! Ce que je ne savais pas, c'est une surprise super agréable, que j'espèrais un peu, sans trop y croire vraiment !

Après avoir franchit le petit pont de bois, sur la rivière, je m'élève rapidemment, de lacets en lacets, d'abord à l'ombre ; La forêt est luxuriante à cette époque et j'apprècie  la petite fraicheur ambiante, qui je le sais va laisser place à la fournaise, dès que la forêt va laisser place aux alpages. Je reconnais l'endroit où nous avions vu un bouquetin la semaine passée. Les marmottes  sont toujours présentes, j'entend leurs sifflements, mais ne les vois pas, peut être plus absorbé par le sentier.

Soudain, plus haut dans la montagne, j'entends des cris et des rires; Il me semble reconnaitre les intonations !

Au détour d'un lacet, j'aperçois plus haut un petit groupe aux couleurs vives et dès le lacet suivant, un grand barbu en tête que je n'avais pas vu derrière un rocher !

C'est bien le groupe de marcheuses ! Non, de marcheurs, il y a le coatch "marche nordique" l'ami Serge ! Le pauvre... 6 nanas à supporter ! Quel mental !!!

ds_IMGP9862.jpgJe savais que leur rando passait dans le secteur et si j'espèrais les croiser, je pensais plus qu'ils étaient dèjà sur un sentier de retour. C'est un grand réconfort de rencontrer un groupe de supporters après plus de 50km d'effort. De plus,

au vu des effusions, le plaisir semble partagé . Ils m'apprennent le passage de Joël et Alain, ( Tiens , je ne les ai pas doublé sans m'en rendre compte !!!  mais aussi de Dominique qui court sur le mini Champsaur  avec Jean-marie.  Un mini de 37km quand même ; et les plus durs du circuit  qui correspondent à nos 37 derniers km. Séance de photos avec Maryvonne mon épouse, un petit bisou et c'est reparti. les effusions, c'est sympa ! mais il reste une quinzaine de km, dont l'ascension finale du Piolit , tant redoutée par tous.

Comme je sais ce qui m'attend, je ne stress pas, je reprend mon allure régulière et reprend un concurrent que j'avais déjà rejoint auparavant. La traversée de "la plaine" , longue partie en alpage que l'on monte hors sentier. C'est déjà raide et la chaleur accentue la difficulté. j'arrive au col de Chorges, où l'on avait pique-niqué lors de la rando.  les signaleurs m'apprennent que je suis en 48ème position. C'est bien, il faut que je reste dans le top 50.  Quel panorama sur le lac de Serre-Ponçon ! comme je connais, je jette juste un oeil et je pars à l'assaut des 200m de dénivellé de la partie sommitale du Piolit ! Lorsque l'on lève les yeux et que l'on aperçoit tout droit, en haut le poste de contrôle, on baisse aussitôt le regard ! faut pas se démoraliser !

De rocher en rocher, je m'élève. Etant petit, c'est plus dur et suis obligé d'y mettre les mains de temps à autre, mais j'ai l'habitude , je ne vais pas avoir d'ampoules aux mains ! ds_CHAMPSAUR00002--92-.jpg

J'arrive au sommet quelques mètres derrière mon compagnon de rencontre (que j'avais rattrappé à plusieurs reprises). 2460m et 55,5 km . Juste un petit bonjour aux signalds_CHAMPSAUR00002--112-.jpgeurs, un regard obligé sur la vue  imprenable du lac e Serre-Ponçon, et des vallées de l'Avance et du Gapençais et nous repartons sur la descente la plus technique de la course....Très abrupte au départ, le sentier devient plus coulant ensuite pour terminer en longs lacets dans la forêt. Dès le départ, mon compagnon , plus très frais, montre des signes de faiblesse en descente. Je me retrouve seul et assez à l'aise. Je descends cool, mais à bonne allure jusqu'à ce que je me fasse rattrapper par un concurrent du mini Champsaur. On se tire la bourre jusqu'au  ravitaillement du pont des Italiens où je m'aperçois qu'il n'est pas dans la même course. Je reprends la route du Sapet et je remonte le dernier km vers le col de Moissière à bon pas mais en marchant. Le soleil tape toujours, le bougre ! mais je sais que la fin approche. Au col de Moissière, plus que 3,5km environ de descente caillouteuse que je descends à fond (enfin, si l'on peut dire, j'en ai toutefois l'impression)

Enfin, c'est le village d'Ancelle, remontée jusqu'au centre en courant bien sûr et une nouvelle sensation de victoire; au moins sur soi même. Au micro je suis accueilli comme un héros, Normal, la troupe de Poitiers est repèrée !!!

Je retrouve les marcheuses, c'est la joie, mais un peu ternie  à la vue de mon pauvre Eric qui a dû se résoudre à l'abandon, tout comme Jacky. Ca a dû vraiment leur couter d'en prendre la décision. je retrouve ensuite, Serge, le coatch "marche"  ainsi que Jean-Marie et Dominique qui ont bien bouclé leur minichampsaur  et les amis Joël et Alain. Joël a fait une super course ; Il s'est mèlé aux montagnards pour se classer 5ème et 2ème V1, malgré une chute.  Chapeau bas ! Alain a pris de la confiance et réalise une belle course.

Mes autres compagnons arrivent ensuite progressivement, Daniel, puis Xavier ; Puis Gérard et Pascal qui terminent  ensemble. Ensuite c'est au tour de jean-françois et Florence qui monte sur la 1ère place du podium V2 après avoir doublé son François de mari , qui se trouvait un peu en galère dans la dernière descente. Un membre du team 2 pour La Diagonale qui double un du team 1, çà ne se fait pas !!!

l'arrivée  de Maryse qui monte également sur le podium V2 et de Philippe et Lulu clôture les arrivée des Poitevins largement ovationnés. L'ami Lulu nous impressionne. Alors qu'on le croyait au bord de l'abandon à mi Course, il s'est refait une santé en attendant Maryse avec laquelle il est reparti . Deux bavards  ensemble ; Ils ont dü faire une 2ème compétion entre eux sur le temps de parole !!!,

ds_CHAMPS0001--68-.jpgLes organisateurs ont poussé la courtoisie en nous offrant le prix du club le plus représenté, soit un séjour pour revenir à 4, mais en hiver . Séjour que mes compagnons ont décidé de m'offrir . Merci à tous pour cet égard !  je reviendrai donc en famille, les skis aux pieds !

Ce fut un super beau  trail ! avis aux amateurs!, mais attention, pas de faille dans la préparation !

Merci aux organisateurs de nous avoir concocté cette ballade dans leur massif.

 

Bientôt l'album photos

 

  VOIR les résultats complets des athlètes du PEC  : ICI


 

 

 

A REMPLIR

Etapes

km

Temps

Km/H

A REMPLIR

km 0

Départ - Merlettes

km étapes

tmp / étape

Vitesse

tmp cumulés

9,00

Le Drouvet

9,00

1:33:00

5,81

01:33:00

19,00

Les Roussins

10,00

0:59:00

10,17

02:32:00

29,50

Pont du Fossé

10,50

1:14:39

8,44

03:46:39

38,00

Le Cuchon

8,50

1:53:21

4,50

05:40:00

48,00

Roanne Haute

10,00

1:40:00

6,00

07:20:00

55,50

Le Piolit

7,50

1:47:00

4,21

09:07:00

67,00

Arrivée - Ancelle

11,50

1:33:01

7,42

10:40:01

 

 

 

 

 

 

Total :

Merlettes - Ancelle

67,00

10:40:01

6,28

 

 


Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 16:41

affiche-mini.pngDimanche 4 juillet 2010 , nous allons vivre, mes copains d’ultra et moi, cette deuxième édition de l'Ultrachampsaur, dans la vallée de Champsaur, aux portes du parc national des Ecrins.

Depuis Orcières-Merlette, lieu du départ, jusqu’à Ancelle, en passant par Pont-du-Fossé, le tracé offrira une série de panoramas somptueux sur le Drac, la Roanne et la Durance.

L’ultra de 67km emprunte majoritairement des sentiers de randonnée parfois peu parcourus. Au programme : lacs d'Altitudes, arêtes aériennes, traversées de pâturage au milieu des marmottes, sentes sous les mélèzes... Du Roc d'Alibrandes au Piolit en passant par le Cuchon, le tracé livre une infinité de points de vue plus beaux les uns que les autres.

Le Minichampsaur : qui n’a de mini que le nom! propose de vivre l'épreuve sur 37 km et 2200 m de dénivelée positif.. Le départ se fait à Pont-du-Fossé et le parcours correspond à la seconde partie de l'Ultra, via le Cuchon et le Piolit.

(Ces renseignements sont extraits du site de l'Ultrachampsaur !)

Nous serons donc 15 du POITIERS EC à parcourir la grande épeuve, deux sur la mini Champsaur alors que le groupe de marche de Serge sera composé de 6 passionnés.

 

Liste des participants :

Ultra : BAIGUE Christian, MEUNIER François, MEUNIER Florence, FROUIN Gérard, SANCHEZ Lucien, PERROT Philippe, FAITEAU Eric, BOUTET Alain, GAUCHET Daniel, SAVATIER Xavier, QUERAUX Jacky, LACOUX Joël, CHARENTON Jean-François, DUCHESNE Pascal, GROSSIN Maryse


Mini : Chartier Dominique et Gaillard Jean-Marie


Rando Sportive : Ascension du Piolit : Serge Grossin , Baigue Maryvonne, Sanchez Annie, Frouin Catherine, Perrot Christiane et Alphonsine Désirée.

Repost 0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 20:04

ULTRA-CHAMPSAUR : DERNIER GROS ENTRAINEMENT

Pour moi, la préparation de l’Ultra-Trail de Champsaur vient de se terminer, puisque la semaine prochaine où l’on fait traditionnellement du jus sera réservée à quelques ballades en montagne, histoire de découvrir la région de notre prochain périple. Après notre sortie longue de 3h15 dimanche, footing d’une heure de récup lundi, séance de 2O côtes marchées en montant et courues en descente mardi, j’étais vraiment à l’aise pour la dernière séance de seuil au stade, soit 3’, 4’, 6’, 4’ , 3’ (récup la moitié) et 5’. Très bonnes sensations si ce n’est une vilaine douleur à la cheville que je traine depuis dimanche, suite sans doute à un faux pas en terrain accidenté ; sans doute un blocage de cheville. Une séance jeudi chez Corinne Noble, mon ostéo s’impose en espérant un résultat rapide, sinon, dur, dur à Champsaur !


POT D’ADIEU DE "L’AMI  ILEAS"

Grand moment de convivialité à l’issue de cet entraînement puisque notre jeune ami Iléas, qui, après avoir passé une saison et demie avec notre groupe, qu’il a beaucoup apprécié tenait à nous offrir le pot de l’amitié avant son retour à Perpignan, ayant terminé ses études. Il était, lui aussi très apprécié de tous et nous nous sommes retrouvés, nombreux à partager ce petit moment avec lui sur la pelouse du stade par une belle soirée ensoleillée .

(Bientôt les photos sur l’album "sorties et convivialité" à mon retour de Champsaur)

Repost 0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 22:41

Dernière sortie longue de cette préparation à l'Ultra trail de Champsaur (67km pour 3300mde dénivellé positif) qui se déroulera dans les Hautes Alpes le 4 juillet.

Sortie de 3h15 très vallonnée avec Plus de 27 km parcourus. Nombreuses côtes et passages techniques au programme. De quoi clôturer la série des sorties longues prévues. Plus qu'une séance de 20 côtes, une au seuil et une autre vallonnée et cette  dernière grosse semaine marquera la fin de la préparation. Une semaine cool, puis ce sera à nouveau l'assaut des hauts sommets. Cette course sera un nouveau tremplin en vue de la Diagonale des fous à La Réunion pour une dizaine d'entre nous. Pour les autres, ce sera le but de la saison.

Saison, que nous avons clôturé en partie par notre pique nique traditionnel. Il fallait d'ailleurs être motivé, vu la météo pour y participer. Malgré tout , nous nous sommes retrouvés une petite vingtaine à l'issue de l'entrainement; Point de mailot de bains, ni de partie de planche à voile cette année, mais un bon sweet pour braver les courants d'air et  passer un bon moment entre copains. Bientôt quelques photos.

Repost 0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 22:19

PLAN D'ENTRAINEMENT TRAIL " Ultra Champsaur" (04 JUILLET 2010)  67KM

 

Préparation sur 6 semaines à partir du Dimanche 23 Mai

 

Les séances de marches du mardi sont réservées à celles et ceux qui peuvent assimiler  une 5ème séance hebdomadaire

 

 

Semaine n°1   D 23 MAI AU S 29 MAI

 

1.D  1h30’ Parcours Vallonné

 

2.L  1h facile où 30’+ PPG

 

3.M 1h30 vallonné dont 12 côtes (marchées) + descentes course, escaliers centre aéré Givray

 

 

4.Me  Séance  seuil Rébeilleau 4 X 5’ réc 2’30         

 

5.V 1h30’  Parcours vallonné 

 

Semaine n°2  D 30MAI AU S 05 JUIN

 

1. D  2h00’ Parcours vallonné)

 

2.L  1h facile où 30’+ PPG

 

3. M 1h40 vallonné dont 14 côtes(marchées) + descentes course, escaliers centre aéré Givray

 

4.M  1h30’ Séance seuil Rébeilleau ou 6 X 4’ réc 2’00         

 

5.V  1h30’  4 x 2  Parcours Côtes du Faon marchées  alternées avec 4 côtes des pervenches en course

 

Semaine n°3  D 06 JUIN AU S 12 JUIN

 

1. D  3h00’ Parcours vallonné) DEPART 9 H 00

 

2.L  1h facile où 30’+ PPG

 

3.M 1h40 vallonné dont 16 côtes(marchées) + descentes course, escaliers centre aéré Givray

 

4.M  Séance seuil Rébeilleau 8’ 6’ 5’ 4’ 3’

(réc 3’, 2’30, 2’, 1’45)

 

5.V   1h40’  Parcours vallonné : 3 parcours voie Romaine + côte cynodrome

 

Semaine n°4  D13 AU S 19 JUIN

 

1.D  Sortie 3 h 30 Rando-Course sur circuit très vallonné. DEPART 8 H30

 

2.L 1h facile où 30’+ PPG

 

3.M 1h40 vallonné dont 18 côtes(marchées) + descentes course, escaliers centre aéré Givray

 

4.M  Séance seuil Rébeilleau 3 X 8’ (Réc 3’)

 

5.V  1h40’  5 x 2  Parcours Côtes du Faon marchées  alternées avec 4 côtes des pervenches en course


Semaine n°5  D 20 AU S 26 JUIN

 

 

1.D  Sortie 3 h 30 Rando-Course sur circuit très vallonné. DEPART 8 H30

 

2.L  1h facile où 30’+ PPG

 

3.M 1h40 vallonné dont 20 côtes(marchées) + descentes course, escaliers centre aéré Givray

 

4.M  Séance seuil Rébeilleau ou 3’+4’+6’+4’+3’ (réc la moitiè) récup 4’ puis seuil  5’

  

5.V  1h30’  parcours vallonné

 

Semaine n°6  D 27 AU D 04 JUILLET

 

 

1.D  Sortie 1h 30

 

2.L ou M 1h facile où 30’+ PPG

 

3.M  30’ footing  

 

4.V  30’ footing

 

5.D TRAIL  ULTRA CHAMPSAUR

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  •  Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  • : Ce blog est destiné à faire partager ma passion de l'Athlétisme, mais surtout, celle du Trail que j'ai découvert à 50 ans en 2002, lors de ma 1ère participation au Grand Raid de La Réunion "la Diagonale des Fous". Ce fut le 1er Trail de ma carrière d'Athlète bien modeste, débutée à 14 ans en Haute-Saône et qui se poursuit à Poitiers dans la Vienne. Dirigeant à l'EPA86, je m'occupe d'un groupe Hors Stade et Loisirs, dans le but de faire partager cette passion à des coureurs de tous niveaux
  • Contact

Profil

  • Kiki 86
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012  ou je me classe 1er V3
UTMB : 2008 et 2011 
Marathon des Sables 2010
Objectif :  Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86
Date de naissance : 28/08/1952
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012 ou je me classe 1er V3 UTMB : 2008 et 2011 Marathon des Sables 2010 Objectif : Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86 Date de naissance : 28/08/1952

L'ULTRA POUR HORIZON

VISITES

compteur de visite site web

OBJECTIFS 2017

° TRAIL DU VULCAIN   73 KM  (Mars)

° TRAIL lA PASTOURELLE 53KM(Mai)

° CELESTRAIL ANDORRE 80KM (Juillet)

° LA DIAGONALE DES FOUS 167KM (Ile de la Réunion, Octobre ) avec les Amazones de l'EPA 86

       

Albums Photos

WIDY GREGO "SPORTIF DE L'HUMANITAIRE"

Mes Entraineurs

Roger PASSARD : Professeur d'Education Physique et Responsable de l'ALERTE GRAYLOISE, qui de cancre en sport m' a propulsé en deux ans "Champion Départemental Minime de Cross" à PORT SUR SAÔNE

Jean-Pierre GORGEON : Co-équipier et Entraineur à l'ASPTT POITIERS m'a permis de réaliser :

  • 15'48"70 sur 5000m, le 14/06/1997 lors des Championnats Régionaux à NIORT (45ème Perf Nationale V1et 5ème M45)
  • 33'42"60 sur 10 000m le 31/05/1998 lors des Championnats de France Vétérans sur Piste à LYON PARILLY ( 21ème Perf Nationale V1 et 6ème M45)
  • 2h40'46" au Marathon le 12/10/1997 lors des Championnats de France de Marathon à REIMS (95èm Perf Nationale V1 et 31ème M45)

Jean-Claude FARINEAU : avec qui j'ai partagé depuis 1984, les charges, parfois lourdes de Dirigeant à l'ASPTT POITIERS, puis au PEC à partir de 1999. Grâce à ses entrainements judicieux, je n'ai jamais raté une qualification aux Championnats de France de 10 km

Jean-Paul GOMEZ :
Finaliste Olympique du 10 000m à MONTREAL en 1976 : Bien que ne m'ayant jamais entrainé m'a toujours apporté des conseils éclairés, notamment lorsqu'il entrainait  à mes côtés l'école d'Athlétisme de L'ASPTT