Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:32
Anne, Delphine et Axelle s'offrent "Gérard lacroix"

Anne, Delphine et Axelle s'offrent "Gérard lacroix"

Le trail et particulièrement l’Ultra- trail  sont des disciplines très exigeantes  et traumatisantes sur le plan musculaire  et la  fatigue musculaire engendrée est un facteur  qui limite la performance

 

Les montées exigent une production de force importante et les descentes obligent à  un travail en excentrique rapidement inflammatoire par  l’allongement des fibres musculaires.

 

Outre la préparation traditionnelle indispensable  , endurance, seuil,  vma , montées/ descentes sur

sentiers techniques, dispensée par Christian Baigue pour Anne et Axelle, ou Nicolas Cerisier pour Delphine , il est  absolument nécessaire lorsque l’on prépare une épreuve particulièrement exigeante comme la Diagonale des Fous à la Réunion d’effectuer une préparation musculaire spécifique, notamment pour renforcer  les genoux , les quadriceps , les fessiers et surtout les muscles ischios jambiers, mais aussi les  membres supérieurs car la dynamique de foulée implique l’ensemble des chaînes musculaires.

Une équipe du Département de la Vienne :

Avec le concours technique de leur club l'EPA86

Et l'aide de leur partenaire équipementier : Foul&es Poitiers

ainsi que

l'Entreprise de nettoyage Point Bleu Poitiers et Leader Interim Poitiers

Pour une préparation optimum dans ce domaine , nous avons donc sollicité un cadre technique de 1er ordre, particulièrement  performant  et exigeant   ; Gérard  lacroix

 

Gérard Lacroix , longtemps conseiller technique régional, interrégional, voir national  est sans doute l’entraîneur  de la Région a avoir propulsé le plus grand nombre d'athlètes sur des compétions internationales , Championnats d’Europe,  Championnats du monde et Jeux olympiques .

 

Néanmoins , conquis par le projet des Amazones de l’EPA 86, il a en toute simplicité accepté de prendre en charge bénévolement la préparation de ces dames, se pliant même à leurs disponibilités , ce qui reconnaissons  le, n’est pas toujours simple !

 

PPG,  gainage, musculation  en salle ; Tout un programme qui sera un plus indéniable pour celles celles-ci,  à condition bien sûr de s’astreindre à une préparation régulière et rigoureuse .

MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
MUSCULATION-GAINAGE : GERARD LACROIX AU SERVICE DES AMAZONES DE L'EPA 86
Repost 0
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 14:29

Après une longue et consciencieuse préparation, notre très sympathique ami de l'EPA 86 Pascal Cougnon  vient d'ajouter l'Ultra-Marin "Grand Raid du Morbihan" 177km à son palmarés ! Finisher en 28:41:14 à la 237ème place sur 618 classés.

Compte -Rendu de course de l'ami Pascal : Ultra marin : Grand raid du Morbihan

Un petit compte rendu de mon week end dans le Morbihan.

Ce week end un long périple en course à pied m'attendais : le tour complet (soit 179 km) du golfe du Morbihan, par les sentiers côtiers en semi auto suffisance et en une seule étape.
Je suis parti en peu vite sur les dix premiers kilomètres mais rapidement j'ai adopté un rythme beaucoup plus raisonnable. En effet, il fallait gérer ma vitesse en fonction de la durée de cette épreuve vraiment très particulière. Beaucoup de petites bosses, des escaliers, de bon faux plats montant, du sable, de nombreuses racines, bref tout les ingrédients pour faire un vrai ultra trail. Heureusement, la beauté des paysages m'a permis souvent d'effacer la douleur et la lassitude. C'est vraiment un très bel endroit et les organisateurs de l'Ultra marin permettent de découvrir tous les petits recoins de ce magnifique golfe. Pour la première fois lors d'une de mes courses j'ai emprunté le bateau pour effectuer la traversé entre Locmariaquer et Port Navalo, c'est atypique et assez surprenant mais ça donne un attrait de plus à cette épreuve. La fin du parcours est un peu plus ennuyeuse mais ce ressenti est du bien évidemment à mon extrême fatigue. Je suis très satisfait d'être finisher de cet ultra marin d'un peu plus de 179 km en 28 heures et 41 minutes (237 ème place sur 618 arrivants) avec en tête comme chaque fois beaucoup de rencontres, des images somptueuses et de très grosses émotions. Je remercie bien sur les membres de mon club (Entente Poitiers Athlé 86) et d'autres amis, coureurs ou non, qui m'ont soutenu via sms et suivi en direct sur le net. Maintenant le corps doit se reposer un peu et c'est bientôt les vacances.

La traversée en bateau !

La traversée en bateau !

Repost 0
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 20:49

 

 

 

 
Vienne - Les grands témoins

Des amazones poitevines

à la Diagonale des Fous

167 km non-stop, 10.000 m de dénivelé positif : Anne Marcenne, Axelle Barnas et Delphine Pinassaud préparent le mythique ultra-trail de l’île de La Réunion.

 Un parcours du combattant, la Diagonale des Fous ? Évidemment. Mais il commence bien avant l'épreuve elle-même. D'abord, il faut avoir les points nécessaires, c'est-à-dire avoir terminé des trails qualificatifs ; ensuite, il faut avoir un peu de chance au tirage au sort. C'est qu'il y a plus d'inscrits que de dossards disponibles.

66 heures de délai

Au moins, à ce niveau-là, c'est déjà gagné pour Anne Marcenne, Delphine Pinassaud et Axelle Barnas. Encore que cette dernière, enseignante, avait un autre obstacle à franchir : obtenir le feu vert de l'inspection d'académie pour s'absenter de sa classe. « J'ai joué avec le feu… », sourit-elle.
Place au raid. 167 km non-stop à pied pour 10.000 m de dénivelé positif dans un décor à couper le souffle, à couvrir en moins de 66 heures. Et pour qui connaît les paysages sauvages et vertigineux de l'île de La Réunion, qu'il s'agit de traverser du sud au nord, ça s'annonce corsé pour les trois jeunes femmes, embarquées dans cette folle aventure sur une idée d'Anne.
Car les spécialistes le confirment : dans la course effrénée à toujours plus de difficultés, la « Diago » reste le « must ». Ici, tout commence par l'ascension du massif du Piton de la Fournaise, puis le cirque de Cilaos, le cirque de Mafate…

Axelle Barnas : " Un voyage intérieur "

Les trois amazones de l'EPA 86 (1), comme les surnomment Christian Baigue, l'entraîneur d'Anne et Axelle, font figure de pionnières. Jamais une féminine de la Vienne n'a relevé le challenge. Là, pour la 25e édition, elles seront trois d'un coup à postuler au classement individuel et aussi par équipe.
Celle qui partira le moins dans l'inconnu, c'est Axelle, qui a déjà accroché l'Ultra-Trail du Mont-Blanc à son palmarès en 2015. « Après, dit-elle, j'ai eu besoin de faire une pause, de me reposer. » Elle compare sa future tentative à « un défi personnel ». « Il peut permettre de gagner en force et en confiance, ajoute-elle. C'est un voyage intérieur qui sera l'occasion de faire le point sur ma vie. On n'a jamais le temps de se poser, de méditer, de réfléchir. » Amoureuse de la nature, la discrèteDelphine, coachée de son côté par l'expert Nicolas Cerisier, trouvera un terrain d'expression favorable à son envie de grands espaces. « J'ai fait beaucoup de VTT avant de me lancer dans la course à pied, puis d'allonger la distance au fil des années. »

Des températures qui varient de 0 à 35 °C

La distance, pour Anne, la plus novice, « reste un point d'interrogation ». Elle doit jongler avec un agenda surchargé, ayant lancé sa boîte l'année dernière. « Il faut que l'entourage suive. C'est parfois compliqué avec quatre ou cinq séances par semaine mais il suffit de s'organiser. Et les sorties longues, on les fait le dimanche. »
Le mythique Grand Raid, pour l'avoir bouclé à quatre reprises (2002, 2007, 2010, 2012), Christian Baigue s'apprête à nouveau à repartir sur les sentiers. « Je m'étais promis de le refaire avec ma fille qui est installée à La Réunion. » Mais Céline a déclaré forfait. Pépin de santé. « Alors, je vais le faire avec mes " filles ". » Axelle, Delphine et Anne comptent sur ce guide éclairé pour les accompagner dans cette quête du Graal.
C'est qu'il faudra apprivoiser l'altitude, gérer l'amplitude thermique, « cela peut aller de 0° à 35 °C », passer deux nuits à crapahuter à la belle étoile entre pierres et racines, s'accommoder du poids du sac à dos contenant le matériel de survie, surpasser la douleur, évacuer les doutes, sans compter l'interdiction des bâtons… Quelle tactique adopter ? Christian Baigue : « Je leur conseillerai de rester ensemble pendant la moitié de la course. »

" Elles ont le mental "

En attendant, la préparation intensive suit son cours. Entre week-ends à la montagne et tests grandeur nature. Les trois copines participeront ensemble au Celestrail en Andorre le 8 juillet (83 km, 5.000 m de D +). Puis la 6.000 D à La Plagne le 30 juillet pour Anne et Axelle ou pour Delphine, le Pyrénées Tour Trail sur cinq jours fin août.
Pronostic de Christian Baigue ? « Avec leur vécu, elles sont largement capables de terminer la Diagonale car elles ont le mental et c'est ce qui fait la différence. » Allez mesdames, encore un petit effort…

 (1) Entente Poitiers Athlétisme 86.

repères

 > ANNE MARCENNE
 (43 ans, responsable d'agence d'intérim)
 2017 : Trail du Vulcain, 73 km en 11 h00'; La Pastourelle, 53 km en 7h39'. 2016 : Belle Ile en Trail, 83 km en 11h20'. 2015 : Euskal Trail, 2 x 40 km en 17h09' ; Brive Tulle Nature, 44 km en 5h31'. 2014 : Grand Brassac Hivernal Trail, 44 km en 7h20' ; Trail du Lac d'Annecy, 42 km en 7h26'.
 > DELPHINE PINASSAUD
 (40 ans, responsable administrative)
 2017 : Festa Trail, 44 km en 6 h 22'. 2016 : Trail des Hospitaliers, 75 km en 11 h 48'; X Trail Corrèze Dordogne, 45 km en 6 h 37'. 2015 : Grand Raid des Bogomiles, 96 km en 16h28', 3e fém. ; Trail Aquaterréa, 70 km en 10h58', 2e fém. 2014 : Endurance Trail des Templiers, 62 km en 10h07'; Grand Brassac Hivernal Trail, 44 km en 7h20' (2e senior) ; Maxi Race du Lac d'Annecy, 84 km en 17h10'.
 > AXELLE BARNAS
 (38 ans, enseignante spécialisée)
 2017 : Trail du Vulcain, 73 km en 11 h 00 ; La Pastourelle, 53 km en 7 h 30'. 2016 : Festa Trail, 73 km en 11h14', 2e senior ; Belle Ile en Trail, 83 km en 11h11'. 2015 : Ultra-Trail du Mont-Blanc, 168 km en 43 h 55' ; les Aventuriers de la Drôme, 68 km en 10 h 15'. 2014 : Endurance Trail des Templiers, 100 km en 20 h 10' ; Trail du Sancy, 60 km en 9 h 48' ; Maxi Race du Lac d'Annecy, 84 km 17 h 45'.

en savoir plus

122 femmes à l'arrivée en 2016

En 2016, François D'Haene a remporté la 24e Diagonale des Fous en 23h44'. Les derniers arriveront en 65h58'. 1.687 finishers pour 2.421 coureurs au départ. Temps moyen d'un finisher : 49h09'. Sur 199 femmes au départ, 122 franchiront la ligne d'arrivée.

Jean-François Rullier

Une équipe du Département de la Vienne :

Avec le concours technique de leur club l'EPA86

Et l'aide de leur partenaire équipementier : Foul&es Poitiers

ainsi que

l'Entreprise de nettoyage Point Bleu Poitiers et Leader Interim Poitiers

Repost 0
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 14:30

DEMANDEZ LE PROGRAMME
Remise des dossards : Mercredi 18 Octobre, à St Pierre devant la Mairie
- La Diagonale Des Fous : de 7h30 à 12h
- Le Trail De Bourbon : de 13h à 16h
- La Mascareignes : de 16h à 19h
- Zembrocal : de 8h à 16h

Les courses :
- La Diagonale Des Fous : départ le Jeudi 19 octobre à 22h de St Pierre - Ravine Blanche. (ouverture du pointage électronique et vérification du matériel à 18h).
- Trail de Bourbon : départ le Vendredi 20 octobre à 21h de Cilaos - Stade. (ouverture du pointage électronique et vérification du matériel à 18h).
- Mascareignes : départ le Vendredi 20 octobre à 3h de Grand Ilet (ouverture du pointage électronique et vérification du matériel à 0h).
- Zembrocal Trail ; départ le jeudi 19 octobre à 19h de Domaine Vidot (Montvert les hauts) (ouverture du pointage électronique et vérification du matériel à 17h).

Remise des prix :
- Trail de Bourbon,Mascareignes et Zembrocal : Dimanche 22 octobre à partir de 12h30 au Stade de La Redoute à St Denis.
- Diagonale des fous : Dimanche 22 octobre à 17h au Stade de La Redoute à St Denis.

le tableau sera prochainement enrichi avec le somin Grand Raid, rando Ufolep.

A présent l'échéance se rapproche ; Moins de 4 mois  pour l'équipe des  Amazones de l'EPA 86 , Anne Marcenne, Axelle Barnas et Delphine Pinassaud qui participeront à cette épreuve

l'EPA sera également représentée par : Wilfrid Guyonnet et Jean-Pascal Bernard Hervé sur la Diagonale des Fous , mais aussi Jean-Pierre Pouplin sur le Trail Bourbon et Eric Marcenne sur la Mascareignes

Une équipe du Département de la Vienne :

Avec le concours technique de leur club l'EPA86

Et l'aide de leur partenaire équipementier : Foul&es Poitiers

ainsi que

l'Entreprise de nettoyage Point Bleu Poitiers et Leader Interim Poitiers

 
 
 
Repost 0
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 22:47
GROUPE EPA DU 53 KM

GROUPE EPA DU 53 KM

Belle  sortie club ce week-end au pays de Salers à l’occasion du Trail de la Pastourelle avec un bon groupe de 27 coureurs dont 2 des 3 Amazones  de l’EPA , Anne Marcenne  et Axelle Barnas qui à cette occasion participaient à leur 2ème trail de préparation en vue de la Diagonale des Fous à la Réunion

 

 

Une équipe du Département de la Vienne :

Avec le concours technique de leur club l'EPA86

Et l'aide de leur partenaire équipementier : Foul&es Poitiers

ainsi que

l'Entreprise de nettoyage Point Bleu Poitiers et Leader Interim Poitiers

La 3ème Amazone ,  Delphine Pinassaud participait ce dimanche au marathon de l'Hortus au Pic St Loup avec son entraîneur Nicolas Cerisier où elle se classait 13ème Fille et 8ème M1 en 06:22:10

Après l’installation dans les huttes en bois au camping Val St Jean à Mauriac où notre amie Axelle avait réservé , 1er repas pris en commun dans une salle mise à notre disposition suite aux averses incessantes de la soirée !

Ca promet pour le lendemain !

Lever à 6h pour un départ à 7h pour le joli village médieval de Salers où  sera donné le départ du 53km . les 32km et VTT partiront ultérieurement .

Petite photo de club traditionnelle , puis nous nous rendons au  départ. Avec Benjamin Morvan , Eric et Anne Marcenne , nous nous plaçons dans la 1ère partie du peloton afin de ne pas être trop génés lors des premiers km . Nous perdons Axelle de vue , mais sommes certains de la revoir bientôt.

Départ en descente jusqu’en bas du village, Anne part relativement vite et m’inquiète  un peu , mais contrairement au Vulcain, je la laisse gérer sa course, qu’elle fera très bien et je reste  juste en escorte.  Longue montée jusqu’à " Impramau" au  14ème km .  Nous voyons passer quelques copains,  Raphael , Jonathan et un vieux compagnon de trail mahorais  , l’infatiguable  Rafion Balahachi . Rapidement ,  Axelle et son compagnon, Jérôme nous rejoignent et nous alternons ensembles, courir et marcher selon le profil et toujours très à l'aise . Au ravitaillement d’Impramau , un groupe de copains de l’EPA nous rejoignent , Alexandre, Olivier, William, Didier, Patrick . Nous immortalisons les retrouvailles  et c’est parti pour la  longue et  rapide  descente de 5km du Roc du Merle  jusqu’à " Le Falgoux " Les copains repartis, nous continuons tous les 4 .  Rude remontée de 6km dans le brouillard jusqu’au plateau du " Luchard " au km 25.  La neige au sol devient omniprésente .  Tout se passe bien pour notre petit groupe . S’ensuivent 8 km  de sentes à vaches piegeuses à travers la neige et la boue ! Un vrai bourbier où les foulées sont fuyantes et instables.  Un vrai calvaire , d’autant plus que nous essuyons quelques averses de neige et grésil . Mal à l’aise sur ce sentier instable, Anne peine un peu , alors qu’Axelle , plus fluide sur ce passage s’éloigne progressivement avec Jérôme.

Nous les retrouvons au ravitaillement du " Pas de Payrol " Ils repartent alors que nous arrivons.

La montée   au Puy Mary , sommet de la course à 1783m est annulée car il y a trop de neige . Nous le contournons donc par la route avant de reprendre le sentier pour une succession d’ascensions assez raides et de descentes périlleuses  " la Chapeloune, la Roche Taillade, le Roc d’Hozières puis le très pentu Roc  des Ombres où la difficulté est accrue par le regroupement avec les coureurs du 32km et le croisement de hordes de marcheurs qui , il faut le reconnaître, nous cèdent gentiment le passage sur ces sentiers escarpés tout en nous encourageant.

Ce passage sera difficile pour Anne qui s’accroche néanmoins avec courage. Ce sera pour elle un très bon exercice physique et mental et elle m’impressionne vraiment .

Enfin, le dernier gros sommet avec la remontée "du  Puy Violent" à 1590m avant de s’élancer pour les 8km de descente vers St Paul de Salers .

 Anne se déchaîne et court les 6 derniers km de descente à 14Km/h de moyenne .  Après 45 km et plus de 6h de course , c’est vraiment impressionnant . Nous doublons sans cesse des coureurs du 53km, mais également du 32km . Je suis obligé d’allonger la foulée pour rester à son rythme ! Manquerait plus qu’elle me décroche ! Quel manque de civisme  ces petites jeunes !!!

Enfin voici les 2 dernier km de côte qui nous conduisent en haut du village de Salers sous les encouragements d’un public nombreux et chaleureux .

Nous passons la ligne d’arrivée, main dans la main , heureux de cette nouvelle aventure partagée et réussie . Petit  bisou de félicitations  et nous rejoignons tous les copains déjà arrivés pour prendre la petite collation  d’arrivée en leur compagnie .  Axelle et Jérôme sont arrivés depuis 9’ .
Les Amazones s’embrassent et se félicitent mutuellement . Leur joie  et leur complicité  fait plaisir à voir .  20ème F et 9ème S en 07:30:22 pour Axelle , et 22ème F et 11ème M1 en 07:39:33 pour Anne ; Toutes deux étant à la moitié du  classement général au scratch sur 500 coureurs classés . Pas mal pour des traileuses de plaine !
Encore une étape réussie en vue de la Diagonale des Fous à la Réunion !

Cette journée sera conclue par le grand repas dansant au son des "Bandas " tout en dégustant la célèbre spécialité locale " l’Aligot"

Malgré les conditions dantesques , Encore un superbe week-end de trail !

,Au final, côté club l EPA s est vraiment montrée à la hauteur avec 25 Finishers sur 27. Une petite pensée pour nos 2 blessés qu ont dû se résoudre à jeter l'éponge ; nos amis Gilles Chiron, au 25ème km handicapé par son souci de talon et Eric Marcenne au 40ème km , victime d'une grosse inflammation du genou .
Félicitations à Mélanie Gaudin, pour son superbe podium 4ème et 2ème Seniors du 32km.. Bravo à tous et merci pour cette superbe ambiance tout au long du week-end ; Vous avez été formidables
RESULTATS
53km
Benjamin Morvan 67ème en 06:09:53
Olivier Gilardin , Patrick Leger , Alexandre Billaud 171ème, 172ème et 173ème en 07:02:17
Didier Pleuchot 199ème en 07:13:49
Raphael Valéro 201ème en 07:13:52
Jonathan Vitet 207ème en 07:16:43
William Beaumont 216ème en 07:19:09
Jérôme Michalczak 248ème en 07:30:22
Axelle Barnas 20ème F et 9ème S en 07:30:22
Anne Marcenne 22ème F et 11ème M1 en 07:39:33
Christian Baigue 265ème et 7ème M3 en 07:39:33
Pascal David 285ème en 07:45:36
Franck Brochain 370ème en 08:15:40
Frederic Lacombe 384ème en 08:22:35
Jean Pierre Pouplin 440ème en 08:50:45
Pierre Hay 442ème en 08:51:50
Philippe Morin 460ème et 17ème M3 en 09:01:09
32km
Mélanie Gaudin 4ème F et 2ème S en 03:24:43
Odile Jegou 105ème F et 18ème M2 en 04:32:36
32km Relais
Emmanuel Brunet et Sandrine Brunet 24ème et 11ème équipe mixte en 03:14:03
10km
Helene Gilardin 57ème en 01:19:33

Repost 0
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 22:50
LES AMAZONES DE L'EPA 86 - LA DIAGONALE DES FOUS 2017  EN LIGNE DE MIRE

Une équipe qui a la rage de vaincre et qui veut s’en donner les moyens afin de valoriser le sport féminin en participant à sa promotion sur une épreuve hors norme tout en valorisant les couleurs de son club l’EPA86, de la Ville de POITIERS et du Département de la VIENNE   

LA PROMOTION DU SPORT FEMININ

Présenter une équipe féminine  pour le 25ème anniversaire du Grand Raid de la Réunion " La Diagonale des Fous", c’est le défi que se sont lancées "Les Amazones de l’EPA 86",  Anne Marcenne, Axelle Barnas et Delphine Pinassaud.

Ce sera la 1ère  équipe féminine de l’histoire de la ville de Poitiers, du Département de la Vienne et du Territoire Poitou-Charentes à se présenter au départ de cette Diagonale des Fous, une des courses mythiques hors norme parmi les plus dures du monde avec   ses 167km et 9700m de dénivelé positif

Pour la 10ème édition en 2002, il n’y avait encore qu’une poignée de filles classées ; En 2016, seules 4 équipes féminines devaient se classer à l’arrivée au stade de La redoute à Saint Denis de la Réunion 

En 2017, les Amazones de l'EPA86 espèrent bien revêtir l'emblématique maillot "J'ai survécu" !

Une équipe du Département de la Vienne :

Avec le concours technique de leur club l'EPA86

Et l'aide de leur partenaire équipementier : Foul&es Poitiers

ainsi que

l'Entreprise de nettoyage Point Bleu Poitiers et Leader Interim Poitiers

UNE EQUIPE TRES MOTIVEE

Anne, devait donner le ton en affichant son irrésistible envie de participer à cette Diagonale des Fous avec une détermination à toutes épreuves. Convaincre ses copines Delphine et Axelle, elles même hantées par ce projet ne fut qu’une formalité .

Mais laissons leur la parole :

ANNE MARCENNE - ENTRAINEUR : Christian Baigue

Courir est tout de même quelque chose d'assez simple… si on est en forme. Une paire de running, un short, une licence à l'EPA 86. Me voilà dans la section Running trail, avec une idée en tête, courir une distance mythique, les 42km195. Peu m'importe le temps ! 1er défi lancé et réalisé. Il y en aura d’autres

Je découvre le trail avec mon amie Delphine. Nous en enchainons plusieurs. Puis naturellement l’ultra-trail m’attire inexorablement ! Tout d’abord, des ultras par étapes (Il ne faut pas les brûler !)

Me voici donc lancée sur des ultras partagés avec mon amie Axelle. Et bien le voilà notre trio ! Si nous faisions une course mythique ? Une course pour représenter une équipe de la Vienne ? Un nouveau défi, la Réunion ?

DELPHINE PINASSAUD - ENTRAINEUR : Nicolas Cerisier

La Diagonale des Fous, j’y avais déjà pensé en 2015 lors du dernier déplacement club de l’EPA 86 !

Finalement, j’ai répondu au défi lancé par mon amie Anne - à qui j’ai donné le virus du trail - et elle-même engagée avec Axelle : ce sera donc celle de 2017 !

Au-delà du challenge personnel, avec l’engagement en équipe, c’est devenu une future belle aventure à trois.

Pour conclure sur cette future folie : "Le meilleur moyen de réaliser l'impossible est de croire que c'est possible" (Lewis Carroll)

AXELLE BARNAS - ENTRAINEUR : Christian Baigue

Le début d'une nouvelle aventure...

La Diago me hante ! Depuis des mois, j'y pense. J'y vais ? J'y vais pas ? J'irai quand ? Avec qui ?

Grâce à ma participation à plusieurs trails précédents, je suis qualifiée, ayant obtenu les points nécessaires !

Anne et Delphine, mes copines de l’EPA 86, feront partie de l'aventure. Notre coach Kiki également.

J’ai tellement envie d’en être !

Des obstacles : Mon conjoint ne peut venir… Il me faut l’accord de ma hiérarchie… En plus des points, je dois passer par le tirage au sort ! Je passe outre… et tout m’est accordé !

Nous allons avoir un ange gardien: notre coach qui connaît l'île comme sa poche !

Participeront également , Wilfrid Guyonnet et Jean-pascal Bernard Hervé sur la Diagonale des Fous , mais aussi Jean-Pierre Pouplin sur le Trail Bourbon et Eric Marcenne sur la Mascareignes

LES AMAZONES DE L'EPA 86 - LA DIAGONALE DES FOUS 2017  EN LIGNE DE MIRE
Repost 0
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 21:58

TRAIL DU VULCAIN : Encore une superbe aventure au cœur du Parc Naturel des Volcans d'Auvergne
Ambiance chaleureuse, comme il se doit avec un sympathique petit groupe de l’EPA !
Côté compétition ; Un 100% Finishers sur l’ensemble des courses !!!

A titre personnel ; sur les 73 km de l'Ultra-Volcanic , Grande satisfaction d'avoir parcouru, même si c'est en accompagnement  de mes amies Anne et Axelle  , ma plus grande distance  depuis 2013, suite à mon opèration des genoux en 2014 !!!
Dés samedi après midi, Eric Marcenne entrait en scène avec brio sur le Volvic Nature , 13km et 450mD+ . Il devait se classer 25ème sur 475 coureurs en 1h05’02 ; Très belle performance pour Eric qui avait dû interrompre sa saison de cross pour des soucis de santé !
Après un délicieux repas au resto Ciboulette et pain d’épice et une nuit un peu mouvementée par une alarme anti fumée ; Départ à 6h00 du matin pour Axelle, Anne, Christian et le très renommé et pro EPA , Gérard Racinne qui partage souvent les déplacements avec notre groupe , pour les 73 km et 2500mD+ de l’Ultra Volcanic .
A 9h00, départ d'Olivier Gilardin , Patrick Vermote et Pascal David pour les 47 km du Marathon Volcanic !
Olivier et Patrick devaient faire course commune et terminer 273ème et 274ème en 6h08’48" et Pascal 435ème en 6h40’27 sur les 700 partants .


 

TRAIL DU VULCAIN ; BELLE AVENTURE COLLECTIVE TRAIL DU VULCAIN ; BELLE AVENTURE COLLECTIVE

Sur les 73km de l’Ultra Volcanic , arrivée en trio pour Anne Marcenne, Axelle Barnas et moi-même 330 à 332èmes en 11h 00’ 30 après une belle course collective !
Bonnes conditions de course en matinée avec de superbes paysages enneigés et qui devaient évoluer en conditions apocalyptiques lors de l’ascension du Puy de Dôme , Au sol chemin verglassé couvert de neige et chutes acrobatiques de nombreux coureurs en descente ! Pour la météo, pluie, grêle , grésil , neige et au sommet , tempête de vent !!! Entre le sol enneigé et le vent , seuls les bâtons permettaient de tenir debout !
Tout devait s’arranger par la suite pour une fin de course , il est vrai exigeante, mais agréable et un superbe finish du trio !
A noter la superbe performance d’Anne et Axelle, aussi bien à l’aise sur le plat, en montée et en descente ! Si bien sûr , elles ne pouvaient rivaliser avec les spécialistes de la montagne ; A titre personnel ; j’ai été très impressionné de leur prestation sur cet ultra montagneux très exigeant ! Pour Anne,
, Être Finisher de cette course , 'est aussi le précieux sésame pour valider son inscription à La Diagonale des Fous avec ses copines, Delphine et Axelle
A noter la brillante performance de mon beau frère Gérard Racinne , 1er M3 en 8h30 !!!

TRAIL DU VULCAIN ; BELLE AVENTURE COLLECTIVE
Repost 0
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 21:04
FESTA-TRAIL-PIC-SAINT-LOUP ; PASTOURELLE ; TRAIL DES VIGNES : WEK-END TRAIL POUR L'EPA

Superbe week-end club au Pic Saint Loup pour une belle délégation EPA

Superbe podium pour notre Championne Axelle Barnas, sur les 73km du Festa Trail . 4ème fille et 2ème Senior en 11h14'12" (42ème au scratch sur plus de 200 concurrents) malgré l'oubli de ses bâtons au 40ème km. Perturbée, elle se trompait de route , ce qui lui vaut la perte de sa 3ème place en féminine. Néanmoins, elle montera sur un podium Senior bien mérité pour clôturer une 1ère partie de saison bien remplie !!!;

FESTA-TRAIL-PIC-SAINT-LOUP ; PASTOURELLE ; TRAIL DES VIGNES : WEK-END TRAIL POUR L'EPA

Nos amis Philippe Morin et Pascal Cougnon s'en sortent honorablement en se classant 148 et 149èmes en 14h35 avec également un beau Podium pour Phiphi : 3ème V3 et 1er podium de sa carrière de Trailer !!! ! Pierre Hay et Jacky Queraux passent ensuite la ligne d'arrivée, 172 et 173ème en 15h35 !

Bravo aux 5 participants de ce 73 km, tous Finishers !!!

FESTA-TRAIL-PIC-SAINT-LOUP ; PASTOURELLE ; TRAIL DES VIGNES : WEK-END TRAIL POUR L'EPAFESTA-TRAIL-PIC-SAINT-LOUP ; PASTOURELLE ; TRAIL DES VIGNES : WEK-END TRAIL POUR L'EPA
FESTA-TRAIL-PIC-SAINT-LOUP ; PASTOURELLE ; TRAIL DES VIGNES : WEK-END TRAIL POUR L'EPA

Petits commentaires de Phiphi et Pascalou

Phiphi : Merci à tous pour vos encouragements et félicitations à l'issue de mon trail du Pic St Loup. J'ai terminé c'était l'essentiel dans le cadre de ma préparation à l’Andorre. Le temps de course pour moi n'est pas ma priorité c'est donc avec une certaine satisfaction et sans blessure que j'ai franchi la ligne d'arrivée avec Pascalou avec qui j'ai partagé un moment la route. Super organisation de la part d'Axelle, des ravitos et balisage parfait, un temps très chaud, c'est une manifestation qui aurait pu être partagé par beaucoup plus de coureurs de l'EPA (13 km, 18km, 43km, 73 km, 120 km) tout le monde aurait pu trouver une course à sa mesure dans un cadre agréable et des paysage et villages magnifiques. Mais il y a tellement de beaux parcours partout que ce n'est pas facile de choisir. Merci au coach kiki pour le plan d’entraînement qui me permet de terminer sans galère. Prochain défi : l'Andorre.

Pascalou

C'est beau l'Hérault (de Ravel) mais c'est chaud et ça peut monter très haut. Beaucoup de paysages magnifiques sur ce parcours du Festa Trail Pic St Loup, un trail, un vrai, de préparation qui comporte tous les ingrédients nécessaires pour s'améliorer, et j'en ai besoin ça c'est sur. Des cailloux, pierres tant qu'on en veut, de belles ascensions bien raides sous un soleil écrasant, des ravitos toujours fournis en eau, des bénévoles sympathiques, bref très bonne recette que ce Festa Trail, à savourer avec modération quand même. Un grand bravo bien sur à mon amis Phiphi qui m'a soutenu une grande partie de la course je suis fier d'avoir terminer avec un Phiphi en très bonne forme et troisième dans sa catégorie svp, respect. Un grand remerciement à Flo, Jérôme, et Wiwi pour leurs encouragements sur le parcours et bien sur la préparation continue ...

FESTA-TRAIL-PIC-SAINT-LOUP ; PASTOURELLE ; TRAIL DES VIGNES : WEK-END TRAIL POUR L'EPA

Notre Wiwi (William Beaumont) se classe 88ème en 2h15'22" sur la 1ère phase de son Duo ; le 18km nocturne ! Il lui restait un 42km le lendemain matin. Il le courra en faisant course commune avec Jérôme Michalczak. Ils terminent 298 et 299ème en 7h05'27" ! Joli doublé pour Wiwi après son 18km nocturne de la veille!!!

Petite pensée également pour nos amis Benoit Pouplin et François Meunier qui ont dû jeter l'éponge sur 120km suite à de gros problèmes digestifs.

François à gauche et Benoit à droite   au départ du 120km

François à gauche et Benoit à droite au départ du 120km

FESTA-TRAIL-PIC-SAINT-LOUP ; PASTOURELLE ; TRAIL DES VIGNES : WEK-END TRAIL POUR L'EPA

Beau week-end également à Salers pour les 32km de La Pastourelle : Très belles performances pour nos amis de l'EPA sur une épreuve toujours très relevée !!! Romain Massonnet se classe 10ème en 2h51 et Julien Moreau 13ème en 2h55 !!! Félicitations à nos deux guerriers !!!

Trail des Vignes à Marigny-Brizay : Quelques coureurs de l'EPA couraient aussi dans le département et devaient s'illustrer avec 3 podiums à l'image de Stephane Rigoulet, sur le 27km, 4ème et 2ème V1 en 2h03'26" et Sonie Ber 3ème V1F en 2h29'43" Jean-charles Cerclet - 1er M2 en 29'01" .A noter également Alexandre Lucas, 4ème senior en 2h16'54" et aussi la participation de Rousseau ludivine - 10ème sénior - 1h17'25" et Farre franck - 20ème M1 - 2h57'00"

Merci à tous les photographes qui nous ont permis de suivre les courses en direct , Florence, William, Jérôme, Romain...etc !!!

Un Très grand week-end de Trail EPA !!!

Repost 0
Published by Kiki 86 - dans ° ULTRA-TRAILS
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 17:35

L'OBJECTIF 2015 : LA MASCAREIGNES

202ème sur 1800 et 2ème V3 sur 28

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Etre "Finisher" de cette Mascareignes avec ses 65km et 3700m de dénivelé positifs, juste un an après l'opération des deux genoux me paraissait utopique il y a quelques mois encore, suite à une saison bien compliquée ! C'était pourtant mon objectif 2015

Petit objectif ; Peut être ! La petite course du Grand Raid de la Réunion !!! Il y avait de quoi se moquer et certains ne manquèrent pas de le faire, même encore au lendemain de l'épreuve !

Et pourtant, après avoir bouclé entre autres, un Mds, 2 Utmb et 4 Diagonales, venir à bout de la Mascareignes, si petite soit elle avec un podium à la clef était une grande victoire pour moi et l'aboutissement de cette saison.

UNE SAISON CHAOTIQUE

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

La galère pour boucler la 2ème partie des 65km du Trail des 6 Burons, début septembre n'était pas pour me rassurer , d'autant plus qu'avec la même distance et pratiquement le double de dénivelé, les sentiers Réunionnais sont Hyper techniques !

Après 10 mois d'interruption et 3 mois après la 2ème opèration, je repartais de zéro lorsque lors d'une promenade à la Réunion en janvier dernier , je me mis dans la tête de reprendre le footing! Je fus vite ramené à la raison ! Après 20m la douleur me stoppait net et je rentrais désespéré. Néanmoins je ne m'avouais pas vaincu et 2 jours après, malgré la douleur j'atteignais 100m ! La semaine suivante le km était atteint ; une victoire !!!

De retour en métropole mi janvier , je parcourais péniblement 2 puis 3 km et quelques côtes en marchant jusqu'au jour où le retour de la douleur me stoppait à nouveau . Le VTT en accompagnement des copains me permit de m'entretenir quelques semaines avant de reprendre à nouveau .

Petit à petit, en février, j'arrivais à allonger les distances en alternant les séances courses à pied avec des sorties vélo, notamment en compagnie des amis Florence et François qui me conseillaient dans cette discipline qui n'est visiblement pas ma tasse de thé !!!

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Mars arrive et je décide de relever le défi de participer sur 23km au Trail des Piqueurs. La plupart des copains participent aux 45km, mais je veux rester prudent. Je manque d'endurance mais termine la course dans d'assez bonnes conditions avec le luxe de la 3ème marche du podium V3.

S'enchainent ensuite une période de rechutes et de reprises jusqu'à la participation en mai à l'Euskal Trail au Pays Basque en duo avec l'ami François Meunier ! 40km deux jours de suite ,Tiendrai-je les 2 étapes ? Deux jours avec le froid et la pluie ; Que ce fut dur , mais quel travail mental ; Par contre, peu de douleurs et une belle aventure avec François !

En juin, alors que les copains en préparation de la Diago participent aux 105km de l'UTPMA, je ne cède pas aux sirènes de la tentation et ne participe qu'aux 49km du Marathon de La Jordanne lors de la même organisation en compagnie d'Olivier Gilardin ! Bien m'en a pris, car malgré une belle course et un nouveau podium, les derniers kms furent fastidieux !

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Quinze jours plus tard ; Grosse inflammation des genoux après avoir forcé en bricolant !!! La poisse , d'autant plus que je dois organiser le stage club du Sancy début août ! Je ne laisser tomber les copains ! Piqure de cortisone pour me soulager le temps d'honorer mon engagement, en attendant les infiltrations de gel qui devraient colmater le cartilage abimé ! Le stage se passe finalement bien et s'ensuivent les infiltrations de gel, chaque lundi pendant 3 semaines. Je ne peux donc courir qu'en fin de semaine !!!

5 entraînements en 3 semaines en pleine préparation du Trail des 6 Burons, je ne risque pas le surentraînement !!! Bien entendu, à partir de la mi course ce fut la galère, le contraire m'eut étonné. Maigre consolation, une petite 3ème place du podium et surtout une certaine appréhension pour ce qui m'attendait sur la Mascareignes !

LA MASCAREIGNES : AVANT COURSE

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

La veille de mon départ pour la Réunion, une victoire en V3 sur les 15km des Foulées de l'Espoir après une lutte acharnée me permit de tester ma combativité, ce qui me rassura quelque peu !

Quelques très brèves sorties en attendant l'arrivée des copains devaient me permettre de renouer avec la technicité des sentiers réunionnais que j'apprécie particulièrement, y étant très à l'aise.

Après 3 jours de rando dans le Cirque de Mafate avec mon vieux complice Gérard Racinne et les amis Florence et François Meunier, j'avais retrouvé mes réflexes et mes aptitudes en descentes.

Malheureusement, il n'en fut pas de même pour Florence, pour qui les genoux avaient enflé à nouveau. J'espère pour elle que ce ne sera que passager !

2 autres jours de reconnaissances dans Mafate avec une vingtaine de copains Poitevins, principalement de l'EPA, suivis d'une autre sortie achevèrent de m'assurer d'une bonne remise en forme. Il ne me restait plus qu'à attendre la course avec un double objectif ! Titiller le podium et tenter de remporter le challenge lancé avec mon gendre "Clément Dominget"

Malgré son manque d'entraînement, après quelques petites joutes sur les sentiers, il m'avait fait forte impression lors des 2 jours de reco ! S'il arrivait à tenir la distance , j'aurais vraiment du mal !!! La seule chance pour moi serait qu'il parte un peu vite ! Ce qu'il devait faire !!!

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

LA COURSE :

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Après 3 petites heures de sommeil au Gîte "La Mendoze" à Hell-Bourg ; lever à 23h30 pour rejoindre Gand Ilet (Cirque de Salazie) que nous atteignons en 40' !

Contrôle des sacs, sans problème, puis c'est parti pour l'attente jusqu'au départ. J'en profite pour prendre mon gâteau sport avec un verre de thé, puis je m'assois à terre avec Clément à proximité de la ligne .

A 3heures, le départ est donné ! Surprise ! Alors qu'au vu du profil je m'attendais à 5km plus ou moins plats avant d'attaquer le sentier , c'est parti pour au moins 2km en montée sur route ! Alors que Clément s'échappe sur les chapeaux de roues, j'ai du mal à prendre le rythme; Pourtant, j'essaye de ne pas perdre de temps afin de ne pas bouchonner au 1er passage de ravine ! Ca passe mais je mets au moins 20' avant d'éprouver quelques sensations et trouver le bon tempo ! La montée de Grand Sable est rude ! Jusqu'à "La Plaine des Merles" je ne connais pas le circuit et cette ascension de près de 1000m de D+ me paraît longue et j'essaye de limiter la casse.

A partir du sommet, je connais et je suis plus à l'aise. J'avale sans problème les 2km qui nous relient au Sentier Scout que j'atteins à la 280ème place ! Je suis loin! Je ne le sais pas mais Clément a pointé une douzaine de minutes plus tôt à la 110ème place.

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

J'attendais ce Sentier Scout pour vraiment lancer la machine. Descendre près de 800m en 7km était parfait pour moi ! Presqu'euphorique, je dévale ce sentier bien connu, doublant une cinquantaine de concurrents jusqu'à l'instant fatal ! Tout va très vite , j'accroche une racine, je bascule en dehors du sentier entre les choucas et les filaos, glisse sur les aiguilles et ne peut m'arrêter ! 10m en contrebas, j'agrippe enfin des feuilles de choucas pour stopper ma glissade ! Mon sac est sans dessus dessous ! je récupère le tout et tente de remonter mais je glisse !

Heureusement plusieurs Trailers, témoins de ma chute spectaculaire, mais heureusement sans gravité s'étaient arrêtés ! Ils me remontèrent sur le sentier en m'assurant leur avoir causé une belle frayeur !

Encore abasourdi je repris la course assez prudemment pendant quelques minutes ! Je passais Ilet à malheur comme dans un songe avant de remonter sur le très joli Ilet d' Aurère où l'on me proposait d'aller voir un médecin ! La nouvelle de l'incident m'avait précédé et à moitié hirsute, couvert de poussière, nul doute que je devais en être la victime !

Négligeant la proposition, je refais le plein d'eau, prends un verre de coca sel, 2 tucs et repars aussitôt ; Assez perdu de temps et sans doute pas mal de places !

Une dizaine de minutes plus tard, alors que j'aspire pour boire ; Rien !!! Je comprends aussitôt , mon tuyau a dû se déboiter lors de la chute ! Quelle galère ! Je démonte le sac, réemboite le tuyau et cette fois c'est bon ! Je peux attaquer la descente raide et technique d'Aurère à la Rivière des Galets ! Petit à petit les automatismes reviennent et je regagne des places perdues. Néanmoins, mon genou gauche a tourné et me gène un peu ! Heureusement que j'ai les genouillères.

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Durant toute cette portion , les vues sur le Cirque de Mafate sont spectaculaires, mais je n'ai guère le temps d'apprécier ! Heureusement j'en avais bien profité lors des recos!

Après la Rivière, je me lance dans la montée de Dos d'Anes . Pas facile , avec ses passages dangereux à flancs de remparts, heureusement bordés de cables ! Il y a 5 ans, je l'avais montée en compagnie de l'ami Alain Boutet. Les bons souvenirs, çà occupe l'esprit !

Au sommet, je trouve Clément assis sur le trottoir en compagnie de jacques Alban Chartier ! Suite à de gros problèmes digestifs, il a galèré dans l'ascension ! Je le laisse récupérer et repart car je suis visuellement à la lutte avec quelques V3, sans savoir ma position, mais j'ai bon espoir d'accrocher le podium et je dois m'y employer.

Descente du Chemin Ratineau sans problème ! Celle de la Kaala est un peu plus compliquée que prévu car je suis gèné par mon genou !

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Arrivé à La Possession, je retrouve mon épouse Maryvonne, ma fille Céline et mes petits enfants ainsi que Jacques Alban ! Loumëne est heureuse de voir arriver son Papy ! je lui fais de gros bisous, mais ne peux leur consacrer que quelques secondes ! Ca doit être frustrant d'attendre quelqu'un qui ne s'arrête pas, mais la course prime et mon temps est précieux;

Au poste Je me ravitaille , mais rien d'attrayant en solide .Je prends un tuc et un morceau de pomme et mon traditionnel coca sel .

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Au moment de repartir, je suis scotché ! Gros coup de barre ! Complètement à plat ! Je paye au prix fort mes descentes trop rapides de la 1ère partie de course ! Erreur de débutant pour essayer de reprendre Clément ! Je repars en marchant lorsque je vois un coureur sortir d'une boutique avec une bouteille d'eau gazeuse bien fraiche ! J'ai subitement une grosse envie d'eau gazeuse ! Alors que j'ai de l'argent, je n'ai même pas l'idée d'entrer dans la boutique et je téléphone à Maryvonne pour m'apporter une bouteille à La Grande Chaloupe !!! Comme quoi dans ces moments là , on est dans un état second ! Le cerveau débloque !!! Sur le front de mer, je marche pour rejoindre le Chemin des Anglais, alors que je devrais courir ! A force de me le persuader , je reprends un petit trottinement en salivant toujours à l'idée de mon eau gazeuse !

J'attaque le Chemin des Anglais et soudain j'aperçois celui qui est à ce moment précis encore 1er V3. Il est collé aux pierres, complètement anéanti ! Il a lui aussi un sacré coup de moins bien ! Il me regarde passer, hébété ! Depuis le matin , on ne se fait pas de cadeaux ! Dés le moindre replat , je m'efforce de courir pour le distancer. Il finira 6ème à plus de 20' , mais je ne sais pas qu'un autre vient de me passer au même moment ! Je ne sais d'ailleurs même pas si j'accroche le podium ou pas ! je ne me fie qu'au faciès des plus vieux qui s'avèrent souvent plus jeunes que moi, mais çà me fait avancer !!!

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Grande Chaloupe ! Je retrouve les filles et enfin ma bouteille d'eau de Cilaos ! Pas fraiche , mais bon, je bois, je bois , en remplit mes gourdes et repars pour les 1000m de Dénivelé qui me séparent du Colorado ! D'abord la poursuite du chemin des Anglais jusqu'à St Bernard , puis le sentier du Colorado. Dans la dernière partie, la forme revient enfin et je tire un petit groupe que je m'empresse de lâcher dans la descente sur La redoute ! Heureusement le 3ème V3 en fait partie et il arrivera 1'30" derrière moi seulement !!!

En passant la ligne , j'aperçois ma 2ème place sur le tableau ! Sans connaître le classement, je ne me suis pas battu pour rien, mais il s'en est fallu de peu !

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Clément arrive 40' après, au courage ! Il s'est bien battu pour terminer malgré ses vomissements à répétition !

Nul doute que bien préparé , en étant un peu plus prudent en début de course , il reviendra dans le top 100, voir beaucoup mieux , comme en 2012

Pour moi, même si mes 2 challenges sont réussis, je m'aperçois que j'ai du mal à digérer ces courses que je trouve de plus en plus dures !

Malgré tout ; Grosse satisfaction d'avoir tenu mon calendrier de courses sur l'année avec toujours un podium à la clef, mais je sens qu'il va vraiment falloir songer à lever le pied !

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Coureur Dossard n°3834

homme

BAIGUE Christian

Course : Mascareignes Individuel
Catégorie: VETERANS 3 HOMMES

Point de passage

Heure de passage

Temps de course

Cumul Km

Alt.

Scratch

V3H

Grand Ilet

23/10 03:00

0h00mn00s

0km

1116m

 

 

Sentier Scout

23/10 05:05

2h05mn46s

11km

1640m

279ème

3ème

Aurere

23/10 06:26

3h26mn15s

20km

930m

256ème

2ème

Deux Bras

23/10 07:28

4h28mn49s

26km

255m

252ème

3ème

Chemin Ratineau

23/10 09:24

6h24mn34s

35km

430m

196ème

2ème

Possession école

23/10 10:55

7h55mn12s

43km

15m

209ème

3ème

Grande Chaloupe

23/10 12:30

9h30mn21s

50km

10m

201ème

2ème

Colorado

23/10 14:37

11h37mn54s

60km

683m

199ème

2ème

Redoute arrivée

23/10 15:37

12h37mn03s

64km

53m

202ème

2ème

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE

Classement par catégorie

Vétéran 3 Homme

Dossard

Coureur

Heure de passage

Temps de course

1er

3632

LAYEMAR Leonard

23/10 15:10

12h10mn55s

2ème

3834

BAIGUE Christian

23/10 15:37

12h37mn03s

3ème

3743

LEBOT Michel

23/10 15:38

12h38mn30s

4ème

4297

ICHANE Jean luc

23/10 15:41

12h41mn22s

5ème

4026

LABY Max

23/10 16:17

13h17mn53s

6ème

3145

POTHIN Yoland

23/10 16:18

13h18mn31s

7ème

3428

FONTAINE Michel

23/10 17:12

14h12mn27s

8ème

3436

CADET Daniel

23/10 17:13

14h13mn49s

9ème

3172

UTINET Jean pierre

23/10 17:24

14h24mn47s

10ème

4049

VILPONT Gilbert

23/10 17:25

14h25mn10s

11ème

4153

MARTINO Gilbert

23/10 17:32

14h32mn17s

12ème

3561

BUGNON André

23/10 17:50

14h50mn28s

13ème

4198

CREN Jean noel

23/10 17:56

14h56mn25s

14ème

4462

LAU YAM Michel

23/10 18:00

15h00mn36s

15ème

4113

VAR Jacques

23/10 18:13

15h13mn32s

16ème

3043

BOYER Christian eloi

23/10 18:23

15h23mn11s

17ème

3368

MORIN Gilles

23/10 18:25

15h25mn27s

18ème

4615

MALINGA Michel

23/10 18:30

15h30mn17s

19ème

3354

FONTAINE Jean-marcel

23/10 19:05

16h05mn19s

20ème

4261

MAILLOT Joseph thérésien

23/10 19:13

16h13mn10s

21ème

4467

DURAND Jean-pierre

23/10 19:33

16h33mn06s

22ème

3095

LACONI Jean pierre

23/10 19:37

16h37mn27s

23ème

3065

BOULANGER Jean-charles

23/10 20:26

17h26mn05s

24ème

3252

SINAMA Jean michel

23/10 20:36

17h36mn04s

25ème

3748

BETHOULE Christian

23/10 21:07

18h07mn47s

26ème

3323

TILLARD Michel

23/10 21:30

18h30mn03s

27ème

4152

LATRASSE Guy

23/10 21:40

18h40mn13s

28ème

3799

FONTAINE Patrick

23/10 21:41

18h41mn00s

 

D'UNE-SAISON-DE-GALERE -A-LA-MASCAREIGNE
Repost 0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 20:41
TRAIL-DES-6-BURONS et TRAIL-DE-LA-VESUBIE "L'EPA-SUR-LES-CHAPEAUX-DE-ROUE"
TRAIL-DES-6-BURONS et TRAIL-DE-LA-VESUBIE "L'EPA-SUR-LES-CHAPEAUX-DE-ROUE"

Les grands trails d'été , GRP, OCC et UTMB viennent à peine de clôturer la saison 2014 / 2015 avec les résultats élogieux des trailers de l'EPA ,largement commentés ces derniers temps, que la nouvelle saison 2015 / 2016 démarre déjà sur les chapeaux de roues avec de belles prestations sur le Trail des 6 Burons dans le Cantal et celui de la Vésubie dans le Mercantour !

TRAIL DES 6 BURONS : 67 KM ET 2500m D+  "3 coureurs de l'EPA dans le top 10" !!!

TRAIL-DES-6-BURONS et TRAIL-DE-LA-VESUBIE "L'EPA-SUR-LES-CHAPEAUX-DE-ROUE"

TRAIL DES 6 BURONS : 67 KM ET 2500m D+ "3 coureurs de l'EPA dans le top 10" !!!

Guillaume Laroche, en préparation des 100km de Millau réalise une superbe course en se classant 5e après 7h14.35, juste devant Stéphane Rigoulet qui se classe à une belle 6e place et 2ème V1 en 7h18.21 ! Arrive ensuite Michael Maurin, de retour parmi nous et qui se classe 8e après 7h38.18 de course . Alain Boutet en entraînement dans le cadre de son week-end choc se classe ensuite 12e après 7h52.47. Belle prestation avec 4 coureurs dans les 12 premiers

Vient ensuite la 2ème vague de l'EPA avec Patrick Léger qui boucle son 1er trail long et Gilles Chiron, auteur d'une remontée fantastique . Ils arrivent ensembles et se classent 27e en 8h42.55, suivis un peu plus loin par Christian Baigue qui, en manque de préparation a ramé sur les 30 derniers km, et se classe 37e place et 3ème V3 en 9h09'41 alors que François Meunier, auteur d'une belle course se classe 39ème en 9h19.25. William Beaumont malgré un bon passage à vide à mi course se ressaisit et se classe 42e après 9h31 de course

Arrive ensuite la vieille garde de l'EPA . Jacky Quéraux et Philippe Morin (4ème V3) franchissent la ligne à la 56e en 10h52:48 ! Philippe Poum et Jean Pierre Pouplin se classent 60ème en 11h12.47.

Une petite pensée pour Damienne Brizzi qui ne passe pas la barrière horaire du 30ème km et Pierre Henri François arrêté par l'organisation par sécurité avant la tombée de la nuit .

Toute l'équipe est de tout coeur avec Orianne Louis, victime d'une chute dans la montée du Puy Mary avec à la clef une double fracture du péroné ! Nous lui souhaitons un prompt rétablissement !

TRAIL DE LA VESUBIE : 42km et 3000m D+

TRAIL-DES-6-BURONS et TRAIL-DE-LA-VESUBIE "L'EPA-SUR-LES-CHAPEAUX-DE-ROUE"

Superbe prestation de Delphine Pinassaud qui monte sur la 1ère marche du podium senior fille en 7h25'50" !

La récompense d'une préparation sérieuse ! Bravo Delphine

TRAIL-DES-6-BURONS et TRAIL-DE-LA-VESUBIE "L'EPA-SUR-LES-CHAPEAUX-DE-ROUE"
Repost 0
Published by Kiki 86 - dans ° ULTRA-TRAILS
commenter cet article

Présentation

  • : Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  •  Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  • : Ce blog est destiné à faire partager ma passion de l'Athlétisme, mais surtout, celle du Trail que j'ai découvert à 50 ans en 2002, lors de ma 1ère participation au Grand Raid de La Réunion "la Diagonale des Fous". Ce fut le 1er Trail de ma carrière d'Athlète bien modeste, débutée à 14 ans en Haute-Saône et qui se poursuit à Poitiers dans la Vienne. Dirigeant à l'EPA86, je m'occupe d'un groupe Hors Stade et Loisirs, dans le but de faire partager cette passion à des coureurs de tous niveaux
  • Contact

Profil

  • Kiki 86
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012  ou je me classe 1er V3
UTMB : 2008 et 2011 
Marathon des Sables 2010
Objectif :  Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86
Date de naissance : 28/08/1952
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012 ou je me classe 1er V3 UTMB : 2008 et 2011 Marathon des Sables 2010 Objectif : Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86 Date de naissance : 28/08/1952

L'ULTRA POUR HORIZON

VISITES

compteur de visite site web

OBJECTIFS 2017

° TRAIL DU VULCAIN   73 KM  (Mars)

° TRAIL lA PASTOURELLE 53KM(Mai)

° CELESTRAIL ANDORRE 80KM (Juillet)

° LA DIAGONALE DES FOUS 167KM (Ile de la Réunion, Octobre ) avec les Amazones de l'EPA 86

       

Albums Photos

WIDY GREGO "SPORTIF DE L'HUMANITAIRE"

Mes Entraineurs

Roger PASSARD : Professeur d'Education Physique et Responsable de l'ALERTE GRAYLOISE, qui de cancre en sport m' a propulsé en deux ans "Champion Départemental Minime de Cross" à PORT SUR SAÔNE

Jean-Pierre GORGEON : Co-équipier et Entraineur à l'ASPTT POITIERS m'a permis de réaliser :

  • 15'48"70 sur 5000m, le 14/06/1997 lors des Championnats Régionaux à NIORT (45ème Perf Nationale V1et 5ème M45)
  • 33'42"60 sur 10 000m le 31/05/1998 lors des Championnats de France Vétérans sur Piste à LYON PARILLY ( 21ème Perf Nationale V1 et 6ème M45)
  • 2h40'46" au Marathon le 12/10/1997 lors des Championnats de France de Marathon à REIMS (95èm Perf Nationale V1 et 31ème M45)

Jean-Claude FARINEAU : avec qui j'ai partagé depuis 1984, les charges, parfois lourdes de Dirigeant à l'ASPTT POITIERS, puis au PEC à partir de 1999. Grâce à ses entrainements judicieux, je n'ai jamais raté une qualification aux Championnats de France de 10 km

Jean-Paul GOMEZ :
Finaliste Olympique du 10 000m à MONTREAL en 1976 : Bien que ne m'ayant jamais entrainé m'a toujours apporté des conseils éclairés, notamment lorsqu'il entrainait  à mes côtés l'école d'Athlétisme de L'ASPTT