Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 16:29
TRAIL-DES-PIQUEURS-2015-L'EPA-HORS-DES-SENTIERS-BATTUS !!!

TECHNIQUE-PENTU-ROCHEUX-BOUEUX-HUMIDE, MAIS SUPER AMBIANCE ET BONNE HUMEUR GENERALE !!!

Les organisateurs l'avaient prévenu

"UN TRAIL, HORS DU COMMUN, QUI VOUS SORTIRA DES SENTIERS BATTUS"

Dans la délégation EPA, certains savaient ce qui les attendait, ayant déjà participé à cette épreuve hors du commun. Les autres ont pu se rendre compte que les organisateurs n'avaient pas exagéré leur propos !

Il fallait donc se présenter bien préparé physiquement et mentalement pour espèrer vivre sereinement la course et rallier la ligne d'arrivée dans de bonnes conditions.

Rien ne fut épargné aux valeureux traileurs ; La pluie continuelle de la veille avait transformé les sentiers en bourbiers , Le froid humide ne devait rien arranger , rendant les conditions de course plus difficile encore et certains organismes eurent du mal à résister. Néanmoins, les filles et garçons de l'EPA s'en sont sortis très honorablement .

TRAIL-DES-PIQUEURS-2015-L'EPA-HORS-DES-SENTIERS-BATTUS !!!

Pourtant la journée de veille de course ne fut pas la hauteur de ce qui était attendu, avec une remise des dossards sous la pluie qui ne donnait guère envie de s'attarder et le petit footing ou marche de décontraction qui dût passer à la trappe !

Heureusement au gîte "Le Pierlou" , le petit intermède du match de rugby France/Angleterre permit d'enrayer la morosité, avant le rassemblement général épique , mais dans la bonne humeur pour la photo de groupe habituelle ! Pas facile de ne pas oublier les éventuelles retardataires !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Repas sportif de circonstance où les uns et les autres purent échanger sur leurs expériences et envisager ce qui pouvait bien les attendre le lendemain.

Après une bonne nuit (ou presque) les coureurs du 47km, puis un peu plus tard ceux du 23km et de la Rando devaient se rendre à St Jean de Ollières pour leurs départs respectifs.

Heureusement la pluie avait cessé, laissant la place à un froid humide. Quelques rayons de soleil égayèrent même brièvement la matinée.

 Une petite partie du groupe des 47km
Une petite partie du groupe des 47km

Les panoramas du Val d’Allier, des massifs du Cézalier, du Sancy, du Forez, et de la chaîne des Puys de Dôme furent bien souvent occultés par la brume ambiante mais après

la remontée du vallon des Martinanches, les coureurs du 47 km purent admirer le magnifique château des Martinanches . Ils commencèrent ensuite à souffrir un peu lors traversée du hors piste et chaotique du vallon de l’Osmeau avant de s'attaquer à la remontée de la cascade de la Cruche et son tiré de corde mémorable sur 60 mètres.

Les difficultés ne devaient pas s'arrêter là, puisqu'il rejoignaient ensuite le chaos basaltique du Pic de la Garde avec la statue de la vierge , puis la grosse difficulté finale , avec le passage du chaos du Courdeloup avant de se diriger enfin vers la délivrance , l'organisme et le visage marqués par les efforts fournis, mais pour le plus grand nombre le sourire de bonheur d'avoir été au bout de l'épreuve.

TRAIL-DES-PIQUEURS-2015-L'EPA-HORS-DES-SENTIERS-BATTUS !!!

Pour les coureurs du 23km, majoritairement, néophytes sur ce type de difficultés , ce fut une approche du trail forcément rude et ils purent s'apercevoir qu'un trail de montagne n'avait rien de commun avec les courses natures de notre région ! Ils eurent droit eux aussi à la remontée de la cascade de la Cruche et au chaos basaltique du Pic de la Garde, tout comme au chaos basaltique du Courdeloup, et sa descente particulièrement technique.

Au final, sur le 47km, très belle prestation de l'ensemble du groupe avec une superbe performance de Stéphane Rigoulet ; 10ème et 5ème V1 en 05:20:47 devant ses compagnons, Eric Barreau 18ème , et le trio Julien Moreau , Romain Massonnet et Christophe Marée , 29, 30 et 31ème, malgré de gros problèmes digestifs pour Romain.

Sur le 23 km, dans un contexte très relevé, belle performance de Stéphane Pozzo , 41ème et 8ème V1 en 02:25:40.

Superbe performance également pour Mélanie Gaudin, 203ème sur 584 classés et 5ème senior fille en 03:00:06 malgré une cheville en indélicatesse !

A titre personnel, j'arrive 42 " derrière , 211ème et 3ème V3 en 03:00:48, alors que Delphine Pinassaud arrive une quinzaine de minutes plus tard, ce qui est plutôt bien !

Une petite pensée pour nos quelques compagnons qui ont dû jeter l'éponge sur blessure , Damienne, Romuald, mais aussi Jean-Pascal et Pierre , victimes d'erreur d'aiguillage.

Grosse satisfaction finale avec le prix du club le plus représenté et le superbe panier garni remis par l'organisation.

Merci aux 65 participants de la délégation EPA, coureurs, randonneurs ou accompagnateurs pour la très bonne ambiance et la bonne humeur générale qui a régné pendant tout ce week-end du Trail des Piqueurs

Merci également à Jean Luc Guihnoux et son équipe pour ces superbes parcours. Très bonne organisation, Balisage exceptionnel et paysages à couper le souffle. Merci pour tout.

RESULTATS DE L'EPA86 ; CI DESSOUS

TRAIL-DES-PIQUEURS-2015-L'EPA-HORS-DES-SENTIERS-BATTUS !!!

47KM

RIGOULET Stéphane 10ème et 5ème V1 en 05:20:47

BARREAU Eric 18ème et 10ème V1 en 05:45:23

MOREAU Julien 29ème et 10ème Senior en 06:00:41

MASSONNET Romain 30ème et 11ème Senior en 06:00:43

MAREE Christophe 31ème et 12ème Senior en 06:00:45

LAUTARD Christophe 46ème et 15ème Senior en 06:12:11

MIMOON Sam 52ème et 17ème Senior en 06:17:35

BRUNET Manu 63ème et 30ème V1 en 06:29:28

BEAUMONT William 72ème et 35ème V1 en 06:42:26

SAINT MARTIN Brice 82ème et 28ème Senior en 06:49:28

PLEUCHOT Didier 98ème et 16ème V2 en 07:02:34

LEGER Patrick 107 et 18ème V2en 07:14:18

GILARDIN Olivier 108ème et 47ème V1en 07:14:20

GUYONNET Wilfrid 109ème et 36ème Senior en 07:14:23

PESTEL Gwenael 110ème et 48èmeV1 en 07:14:27

MARSENS CEDRIC 127ème  et 44ème Senior en 07:24:16

MAITRE Didier 128ème et 21ème V2 en 07:24:18

POIRIER Frédéric 129ème et 45èmeV1 en 07:24:20

MEUNIER François 142ème et 23ème V2 en 07:42:19

DAVID Pascal 150ème et 62èmeV1 en 07:53:31

COUGNON Pascal 151ème et 25ème V2 en 07:55:48

POUPLIN Jean-Pierre 154ème et 26ème V2en 07:58:20

MORIN Pilippe168ème et 6ème V3 en 08:20:33

POUMAILLOUX Philippe 178ème et 33ème V2 en 08:43:40

DEL OLMO Bruno 179ème et 69ème V1en 08:43:42

GAULTIER Michel 192ème et 36ème V2 en 09:55:1

23km

POZZO Stéphane 41ème et 8ème V1 en 02:25:40

RAFFIN Charles 170ème et 85ème Senior en 02:54:21

CLOUTOUR julien 202ème et 98ème Senior en 03:00:00

GAUDIN Mélanie 203ème 8ème F et 5ème Senior F en 03:00:06

BAIGUE Christian 211ème et 3ème V3 en 03:00:48

PINASSAUD Delphine 279ème et 10ème Senior F en 03:16:58

NORMAND Sonia 320ème et 12ème Senior F en 03:25:46

LOUIS Oriane 346ème et 14ème Senior F en 03:34:01

ROUSSEAU Ludivine 363ème et 16ème Senior F en 03:37:53

ROCHARD Eric 383ème et 57ème V2 en 03:45:12

COUTANT Christelle 391ème et 22ème V1F en 03:50:11(Coulombiers)

GIRARD Adeline 393ème et 23ème Senior F en 03:52:18

LEBASTARD Mickael 401ème et 150ème Senior en 04:03:03

PERDREAU Jean-François 402ème et 128ème V1 en 04:03:07 (Smarves)

LECLERCQ Gaelle 421ème et 33ème V1 en 04:22:18

BATAILLE PALLUAUD Elisabeth 422ème et 34ème V1 F en 04:22:20

CHIRON Gilles 423ème et 132ème V1 en 04:22:23 (en accompagnateur )

BAUDINIERE Sylvie 424ème et 8ème V2 F en 04:22:47

GAULTIER Nathalie 433ème et 10ème V2 en 04:51:26

FROUIN Catherine 434ème et 11ème V2 en 04:51:2

11km

LEGER Véronique 258ème et 15ème V2 en 01:58:0

LES AMIS DE L'ULTRAMICAL 86

COUTINEAU Benoit 67ème et 21ème Senior en 06:36:04

BACONNET Gérard 83ème et 12ème V2 en 06:49:33

PINTUREAU Thierry 96ème et 15ème V2 en 07:02:28

EUGENE Michel 97ème et 3ème V3 en 07:02:30

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 14:53
TRAIL-DES-PIQUEURS-2015 "L'EPA86-VA-DEFERLER-SUR-LES-CHAOS-BASALTIQUES !

Dimanche Les hordes "EPAistes" vont déferler sur St Jean des Ollières et son célèbre Trail des Piqueurs ! ils devraient être 65 sur les 70 prévus (certains étant forfaits pour blessures ou obligations familiales) à s'élancer qui en course, qui en Rando sur les sentiers du Parc Naturel Régional du Livradois Forez

Comme le disent les organisateurs, le Trail des Piqueurs est une épreuve hors du commun qui s'adresse à des coureurs expérimentés, possèdant déjà une bonne expérience , du moins dans la version 47km . Le Trail des Piqueurs, çà va piquer !!! Il faudra gérer son effort, car çà monte et çà descend sans arrêt et souvent hors des sentiers battus, sur des pentes particulièrement techniques; Pierriers, traversées de rivières, remontée de cascade ! Peu ou pas de sections pour récupérer !

TRAIL-DES-PIQUEURS-2015 "L'EPA86-VA-DEFERLER-SUR-LES-CHAOS-BASALTIQUES !
TRAIL-DES-PIQUEURS-2015 "L'EPA86-VA-DEFERLER-SUR-LES-CHAOS-BASALTIQUES !

Pour les coureurs du 23 km, ce ne sera pas moins reposant , hors la distance et pour les coureurs néophytes qui découvrent ce qu'est un vrai trail , rien à voir avec les épreuves natures si plaisantes et si techniques soient elles que l'on trouve dans notre département

Pour les adeptes de la Rando, ce sera une partie des mêmes circuits avec le plaisir de prendre le temps d'apprécier ces paysages tourmentés

Mais pour tous, l'immense satisfaction en passant la ligne d'arrivée et le bonheur d'en avoir pris plein les yeux !!!

Pour le Descriptif :

Sur le 23km la première difficulté sera d'affronter la remontée de la cascade de la Cruche au 6,6ème km , avec pour final un mémorable tiré de corde sur 60 mètres, Ensuite vers le 13ème km, le chaos basaltique du Pic de la Garde.

TRAIL-DES-PIQUEURS-2015 "L'EPA86-VA-DEFERLER-SUR-LES-CHAOS-BASALTIQUES !

Ensuite, succession de sections hors pistes et techniques puis un magnifique chemin en balcon vers le 11ème km où l'on pourra admirer le Cézalier, le Val d’Allier, les massifs du Sancy et la chaîne des Puys de Dôme, avec comme le rappellent les organisaturs, un final à couper le souffle au sens propre comme au figuré : le chaos basaltique du Courdeloup, au kilomètre 17, avec un panorama imprenable et une descente particulièrement technique.

TRAIL-DES-PIQUEURS-2015 "L'EPA86-VA-DEFERLER-SUR-LES-CHAOS-BASALTIQUES !

Sur le 47 km

Toujours des panoramas inoubliables sur le Val d’Allier, les massifs du Cézalier, du Sancy, du Forez, la chaîne des Puys de Dôme…

Vers le 8ème km , la remontée du vallon des Martinanches, suivie par le contour du château des Martinanches et ses douves ! Tout simplement magnifique !!!

TRAIL-DES-PIQUEURS-2015 "L'EPA86-VA-DEFERLER-SUR-LES-CHAOS-BASALTIQUES !

Au 20ème km, traversée du vallon de l’Osmeau, zone hors piste et chaotique !

Vers le 28ème km, nous retrouvons la remontée de la cascade de la Cruche avec son final du tiré de corde sur 60 mètres,

Au 36ème km , on retrouve le célèbre chaos basaltique du Pic de la Garde d'où l'on découvre un magnifique panorama dont en contrebas, la statue de la vierge et au 40ème km, la dernière grosse difficulté , avec le passage hors norme du chaos du Courdeloup

Que du bonheur !!!

Participants de l'EPA86

EPREUVE 23KM

PINASSAUD DELPHINE, LOUIS ORIANNE, GAUDIN MELANIE, NORMAN SONIA, NORMAN JULIEN, RAFFIN CHARLES, BAUDINIERE SYLVIE, BATAILE ELISABETH, , CHIRON GILLES, LECLERC GAELLE, FROUIN CATHERINE, GAULTIER MICHEL, GAULTIER NATHALIE, ,COUTANT CHRISTELLE, BRIZZI DAMIENNE, BRIZZI FRANCK, ROCHARD ERIC, ROCHARD NICOLAS, MASSONNET ADELINE, ROUSSEAU LUDIVINE, LEBASTARD MICKAEL, PERDRAU JEAN-FRANCOIS, BAIGUE CHRISTIAN

EPREUVE 47KM

DEL OLMO BRUNO, MAGIS ROMUALD, LEGER PATRICK, MEUNIER FRANCOIS, MORIN PHILIPPE, MAITRE DIDIER, POZZO STEPHANE, MASSONNET ROMAIN, DAVID PASCAL, POUMAILLOUX PHILIPPE, BRUNET MANU, SAINT-MARTIN BRICE, MIMOON SAM, FLOREK PIERRE, PESTEL GWEN, BERNARD HERVE JEAN PASCAL, RIGOULET STEPHANE, MAREE CHRISTOPHE, POIRIER FRED, , POUPLIN JEAN PIERRE, GUYONNET WILFRID, COUGNON PASCAL, MOREAU JULIEN, MARSENS CEDRIC, BEAUMONT WILLIAM, LAUTARD CHRISTOPHE, BARREAU ERIC, PLEUCHOT DIDIER, GILARDIN OLIVIER

EPREUVE 11KM

LEGER VERONIQUE

RANDO 11KM

BAIGUE MARYVONNE, DUPONT CHRISTINE, BATAILLE FRED, BAUDINIERE JEAN-lOUIS,CHIRON SOPHIE, DEL OLMO GERALDINE, SIRON MARIE, MEUNIER FLORENCE, MORIN LILOU, FROUIN GERARD, POZZO (épouse) ENFANTS SIRON

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 21:05

ds1_PIQ00001--195-.jpgVeille de course

Après un voyage sans souci, si ce n'est , météo oblige, un pique nique improvisé dans le hall d'une cafétéria d'autoroute, nous sommes arrivés sans encombre à Saint Jean de Ollières ; Petite bourgade du Puy de Dôme.

Installation dans l'unique hôtel du village  "L'Archou", réservé entièrement pour notre petit ds_PIQ00001--6-.jpggroupe. Détail de poids, nous sommes logés juste en face la ligne de départ. Mise à part la cloche de l'église qui sonnera toutes les heures du jour et de la nuit , c'est le paradis !

Retrait des dossards ; Petite ballade champêtre pour se décontracter, découvrir les environs et reconnaître les zones de départ et d'arrivée, puis rituel habituel de préparation des tenues et sacs à dos  de course.

Petit moment de convivialité autour du repas sportif préparé par notre hôtelier, avant de rejoindre les bras de Morphée .

Ce qui n'était pas prévu, c'était une nuit de veille de course au rythme de la cloche citée ci dessus. Point positif, nous savons l'heure en permanence !

ds_PIQ00001--84-.jpgla course

03h45 ; Cette fois c'est l'alarme du téléphone qui sonne ! le grand jour est arrivé.

04h00 ; Petit déjeuner copieux...Sympa l'hôtelier , Il se tient à notre disposition et tout est prêt !

Derniers réglages de l'équipement de course et c'est parti. 4 ou 5 marches pour rejoindre la ligne de départ. Gilles qui ne court que l'épreuve de 33km à 9h00, s'est levé et assure les prises de photos. Sandrine et Barbara (20km à 9h00 également) nous encouragent  par signes de la fenêtre de l'hôtel !

Petit briefing : l'on nous apprend que la 1ère partie de 42km, moins technique que la suivante devrait nous servir d'échauffement , pour aborder la seconde de 33km, particulièrement technique ! çà promet , mais nous sommes prévenus !!!

05h00 : Musique de circonstance et c'est parti au milieu des fumigènes ! Rapidement, pour le fun, je pars dans le groupe de tête avec Eric. Nous aurons au mois fait un km dans les 10 premiers ! Il y a longtemps que çà ne m'était plus arrivé !!! Souvenirs...Souvenirs !

A peine10' plus tard, nous avons déjà perdu le sentier, que nous retrouvons après un passage à travers les buissons. Nous traversons une prairie gorgée d'eau et les pieds sont déjà au frais , Trempés , ils le seront toute la journée, soit par les chemins couverts de boue liquide, soit par les traversées de rivières.

Après quelques km, nous arrivons au chaos de Courdeloup. Quel spectacle ! Une longue piste de blocs de pierres éclairée par des pisteurs munis de torches enflammées ! vraiment superbe ! On en oublierait la difficulté.

Alain, nous ayant rejoint, nous avalons ce chaos , avant de poursuivre pour une longue ballade de monotraces boueuses à souhait, et de hors piste, avec le brouillard, dans une région particulièrement sauvage ; "la vallée du Madet  ".  Après quelques km, Alain  s'éloigne progressivement et je poursuis avec Eric. Nous retrouvons Alain au ravitaillement du 18 km . Il s'était perdu entre temps ! 

Tandis qu'il repart aussitôt, nous faisons  le plein d'eau et c'est reparti avec Eric. Bien que très boueux, le circuit devient plus roulant, mais nous prenons garde à nous ménager pour la seconde boucle de 33km. Après 4h30 de course, le soleil se lève enfin et c'est plus agréable. Nous pouvons enfin profiter vraiment des superbes paysages. Progressivement, nous rejoignons et doublons quelques traileurs.

42km ; nous arrivons à St jean des Ollières . Nous sommes classés vers la 30ème place . Il va falloir en grignoter encore quelques unes ; Second ravitaillement ; Juste en face de notre hôtel.

Après nous être restaurés, nous sortons nos vêtements de rechange du sac. Je change aussi de chaussettes. trempées, elles commençaient à se rouler sur les orteils. J'évite les ampoules de justesse.

Comme ma cheville résiste avec ma chevillère, ce n'est pas le moment d'avoir d'autres soucis. Nous posons nos affaires sales dans le couloir de notre hôtel (Très pratique !) et nous repartons. Malgré le soleil, nous n'avons pas très chaud, mais rapidement, avec la succession de montées, il n'y parait plus.ds_PIQ00001--125-.jpg Nous  escaladons le fameux chaos basaltique du Pic de la Garde. De jour, c'est impressionnant ! Au sommet , le paysage est admirable !

C'est ensuite une succession de hors pistes, passages ultra-techniques, pentes très raides à travers les arbres, traversées acrobatiques de rivières et petits torrents dans un environnement sauvage ; je crains pour ma cheville; pourvu qu'elle ne tourne pas. J'essaye de la ménager, mais dans ces conditions, c'est un peu le pot de terre contre le pot de fer ! ... mais çà tient !

Eric ressent aussi son genou Un doliprane lui permet de palier à la douleur. Nous doublons encore quelques concurrents complètement cuits, faute de ne pas s'être ménagés. Sur ce genre de course particulièrement technique, il faut gérer l'effort !

Vers le 54ème km, nous arrivons au fameux château de Martinanche. Une pure merveille, dans un cadre champêtre !

ds_PIQ00001--121-.jpgLe 3ème ravitaillement nous y attend, au bord du plan d'eau, face au château. On aimerait prendre le temps de flâner, mais il faut repartir, le temps passe vite ! Nous laissons sur place un coureur épuisé, en doublons un autre peu de temps après et nous retrouvons à nouveau seuls dans la forêt. A nouveau, passages hors piste abruptes, traversées de petites rivières; Nous n'essayons même plus d'éviter l'eau.

Jean Luc Guihnoux nous avait promis un  circuit technique "L'enfant de Tiranges",  nous avait il dit ! Comme je l'ai dit dans mon précédent commentaire, c'est un beau bébé !

Au dernier ravitaillement, un coureur nous attend pour repartir avec nous. Il nous précédait depuis le ravitaillement précèdent et attendait notre retour sur lui pour vaincre la solitude. Nous terminerons donc à trois.

C'est enfin la remontée de la cascade de la cruche ! magnifique, la cascade ! mais la pente à remonter ne l'est pas moins, avec un final avec des cordes !

ds_PIQ00001--123-.jpgC'est le dernier gros morceau avant d'avaler les quelques hectomètres du final. A quelques centaines de mètres du village, nous retrouvons Florence et Gilles qui nous encouragent. Quelques phods_PIQ00001--147-.jpgtos souvenirs tout en courant, puis nous trouvons ma chère et tendre, Maryvonne et Catherine. Malgré la fatigue qui commence à se faire sentir, nous nous efforçons d'avaler la côte finale en courant pour terminer à trois , main dans la main.  terminer ainsi, c 'est toujours une séquence  : émotion !!! 

Superbe course vécue à nouveau avec l'ami Eric. Nous en aurons parcourus ensemble des km de course, au cours des dernières années ; Et c'est toujours un plaisir pour moi .

Petite satisfaction supplèmentaire avec la 2ème marche du podium V2, ce qui n'était pas évident, avec 10 V2 au départ sur les 60 partants ! Coriaces ,les anciens, Rien ne les arrêtes plus !

Une préparation écourtée, suite à mon entorse à la cheville n'était pas pour me rassurer, mais la chance aidant, je m'en suis bien sorti..

Je tiens à remercier les organisateurs et particulièrement jean-Luc pour ce superbe parcours. Très bonne organisation, Balisage exceptionnel  et paysages à couper le souffle. Merci pour tout.

Je remercie également tous mes compagnons et compagnes de club pour l'excellente ambiance qui a régné tout au long de ce week-end, mais aussi sur leur excellente prestation, puisque tous ont réussi à franchir la ligne d'arrivée quelque soit le distance choisie.

Merci  aussi à tous les copains, copines qui nous ont encouragés et  soutenus par téléphone ou SMS.

 

Rendez vous pour le Trail de L'Ardèchois !

ds_PIQ00001--23-.jpg

Repost 0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 21:55

25ème et 2ème V2  en 11h30'21"

ds_PIQ00001--0-.jpgTout d'abord, avant de tirer un bilan de ce super Ultra Trail, je tiens à faire part de mon immense satisfaction d'avoir vu tous les copains et copines franchir la ligne d'arrivée de cette épreuve exigeante, quelque soit la distance choisie.

Félicitations à tous, pour ce dynamisme, mais aussi pour l'excellente ambiance qui a règné tout au long de ce week-end ! Mais , n'en est il pas de même à chaque déplacement ! Et c'est sans doute ce qui me pousse à peine rentré, à songer déjà à l'organisation d'une nouvelle aventure.

Merci à tous pour votre participation à cette convivialité qui nous est chère.

 

Jean Luc Guihnoux (photo de droite) a su nous concocter un parcourds_PIQ00001--51-.jpgs qui restera gravé dans nos esprits , mais aussi dans nos organismes. Nos muscles et ariculations s'en souviendront !

Du départ jusqu'à l'arrivée, aucun moment de répit ; Du hors piste quasi vertical, tant en montée, qu'en descentes, des chemins où la boue liquide nous enlisait jusqu'au dessus des chevilles, mais aussi des chaos volcaniques à couper le souffle, des rivières à traverser, des cascades, des chateaux , des sous bois verdoyants.

ds_PIQ00001--113-.jpgDu vrai trail comme les aiment les passionnés que nous sommes .... et comme aime à le dire jean-Luc :

Les Piqueurs, c'est l'enfant de Tiranges ! (les connaisseurs apprècieront) c'est un beau bébé !ds_PIQ00001--128-.jpg

 

Bientôt un petit récit détaillé de l'épreuve .

  Résultats:

75km

Alain Boutet 20ème en 11h00'10"  (9ème V1)

Christian Baigue 25ème en 11h30'21" (2ème V2)

Eric Faiteau 25ème ex en 11h30'21" (13ème V1)

François Meunier 38ème en 12h18'47" (4ème V2)

Gérard Frouin 40ème en 12h26'42"  (5ème V2)

Pascal Duschene 44ème en 12h57'45" (19ème V1)

33km

Florence Meunier 144ème en5h33'34" (6ème V2F)

Gilles Chiron 145ème en 5h33'34"(47ème V1)

20km

Sandrine Brunet 152ème 2h31'34"  (12ème V1F) ds_PIQ00001--187-.jpg

Barbara vacossin 185ème en 2h58'31" (24ème V1F) 

Rando 10km  (sans classement)

Catherine Frouin

Maryvonne Baigue

 

VOIR LES ALBUMS PHOTOS  : ICI

Repost 0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 22:55

De la techplaquetteptformat.jpgnicité, de l’engagement, du dépassement de soi… D’après  les organisateurs  Les 75 km du Trail des Piqueurs   s’adressent à des coureurs expérimentés, possédant déjà une bonne expérience des parcours longs et accidentés. La  gestion de l’effort y sera un élément essentiel pour profiter pleinement du parcours et arriver au terme de cette épreuve. Il y aura peu ou pas de sections pour récupérer. Cela monte ou descend tout le temps !  Ce devrait être un e excellente préparation pour les ultra trails de l’été.

Programme des réjouissances  : (source : site du trail des Piqueurs)

Le parcours  sera composé de deux boucles, une première de 42 km pour 1750m D+ et  après passage dans le village, une deuxième constituée par le parcours du 33 km et 1450 m D+.

Le départ sera  donné de nuit, à 5 heures du matin. Les six premiers kilomètres seront très sauvages et techniques : hors piste et ascension, de nuit, du chaos basaltique du Courdeloup qui fait face à Saint Jean, descente de l’autre côté toujours en hors piste.img_2428.jpg

La suite de la première boucle sera constituée essentiellement de mono traces alternant des montées de 100m D+. Une seule côte présente 200mD+. La vallée du Madet, bien connue pour son caractère sauvage et préservée sera au programme.

img_2325-copie-2.jpg

Le matin, nous devrions admirer le lever de soleil sur les monts du Forez et  entre le 30ème et le 40ème km, si le temps est dégagé, nous aurons de magnifiques points de vues sur la chaîne des Puys, le Sancy, le Cézallier...

Au 42ème km, après un passage  sur la place de l’Eglise du village. Nous partirons pour la 2ème boucle qui correspond  au parcours du 33km. Cette boucle devrait être encore plus technique)

 chaos basaltique du pic de la Garde avec un final limite escalade. Vue  p anoramique (si le temps le permet…) 

dscn0219.jpgAprès une descente d’abord sur chemin puis monotrace de plus en plus technique, deuxiètrailsdespiqueurs-2885292.jpgme difficulté, 110 m D+ : l’ascension vers le village d’Ischamp par un mono trace classique 

 

Descente à nouveau parmi les pierres roulantes qui devraient perturber le passage des plus téméraires.

En bas de la descente, arrivée à l’entrée du ruisseau des Martinanches3ème difficulté : 250 m D+. 

 

 

 

On rentreLespiqueurs--13-.JPG dans le vif du sujet avec 3km de hors piste extrêmement sauvage et technique.

Au 12ème km, ravitaillement dans un cadre totalement différent : le jardin à la française du Château des Martinanches.

Pentes sévères, traversées de ruisseaux acrobatiques… dépaysement garanti !!! Ensuite les chemins et monotraces plus ou moins roulants  alternent avec des passages hors pistes techniques .

Dernière difficulté située à trois km de l’arrivée, la remontée de la cascade de la cruche, à nouveau un passage très technique et pentu dans un cadre hors du commun !!!  Encore un peu de hors piste en légère descente et seulement 500 mètres de bitume pour arriver après 10 à 12heures de course sur la place de l’église.

 

Liste des copains (es) participants ......

10 km Rando 

Catherine FROUINlogoyannick.jpg

Maryvonne BAIGUE

20 km Trail

Sandrine BRUNET

Barbara VACOSSIN

  33km Trail

Florence MEUNIER 

Gilles CHIRON

  75km Ultra trail

Alain BOUTET

Eric FAITEAU

Gérard FROUIN

Pascal DUCHESNE

François MEUNIER

et moi ...Christian BAIGUE


Repost 0

Présentation

  • : Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  •  Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  • : Ce blog est destiné à faire partager ma passion de l'Athlétisme, mais surtout, celle du Trail que j'ai découvert à 50 ans en 2002, lors de ma 1ère participation au Grand Raid de La Réunion "la Diagonale des Fous". Ce fut le 1er Trail de ma carrière d'Athlète bien modeste, débutée à 14 ans en Haute-Saône et qui se poursuit à Poitiers dans la Vienne. Dirigeant à l'EPA86, je m'occupe d'un groupe Hors Stade et Loisirs, dans le but de faire partager cette passion à des coureurs de tous niveaux
  • Contact

Profil

  • Kiki 86
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012  ou je me classe 1er V3
UTMB : 2008 et 2011 
Marathon des Sables 2010
Objectif :  Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86
Date de naissance : 28/08/1952
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012 ou je me classe 1er V3 UTMB : 2008 et 2011 Marathon des Sables 2010 Objectif : Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86 Date de naissance : 28/08/1952

L'ULTRA POUR HORIZON

VISITES

compteur de visite site web

OBJECTIFS 2017

° TRAIL DU VULCAIN   73 KM  (Mars)

° TRAIL lA PASTOURELLE 53KM(Mai)

° CELESTRAIL ANDORRE 80KM (Juillet)

° LA DIAGONALE DES FOUS 167KM (Ile de la Réunion, Octobre ) avec les Amazones de l'EPA 86

       

Albums Photos

WIDY GREGO "SPORTIF DE L'HUMANITAIRE"

Mes Entraineurs

Roger PASSARD : Professeur d'Education Physique et Responsable de l'ALERTE GRAYLOISE, qui de cancre en sport m' a propulsé en deux ans "Champion Départemental Minime de Cross" à PORT SUR SAÔNE

Jean-Pierre GORGEON : Co-équipier et Entraineur à l'ASPTT POITIERS m'a permis de réaliser :

  • 15'48"70 sur 5000m, le 14/06/1997 lors des Championnats Régionaux à NIORT (45ème Perf Nationale V1et 5ème M45)
  • 33'42"60 sur 10 000m le 31/05/1998 lors des Championnats de France Vétérans sur Piste à LYON PARILLY ( 21ème Perf Nationale V1 et 6ème M45)
  • 2h40'46" au Marathon le 12/10/1997 lors des Championnats de France de Marathon à REIMS (95èm Perf Nationale V1 et 31ème M45)

Jean-Claude FARINEAU : avec qui j'ai partagé depuis 1984, les charges, parfois lourdes de Dirigeant à l'ASPTT POITIERS, puis au PEC à partir de 1999. Grâce à ses entrainements judicieux, je n'ai jamais raté une qualification aux Championnats de France de 10 km

Jean-Paul GOMEZ :
Finaliste Olympique du 10 000m à MONTREAL en 1976 : Bien que ne m'ayant jamais entrainé m'a toujours apporté des conseils éclairés, notamment lorsqu'il entrainait  à mes côtés l'école d'Athlétisme de L'ASPTT