Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 14:48
6000D : EPREUVE PREPATOIRE DE CHOC   POUR LA DIAGONALE DES FOUS

6000D ; 65km  :  A moins de 3 mois de la Diagonale des Fous à la Réunion, cette course mythique dont les  3500m de dénivelé sont avalés sur les 35 premiers km avec une redoutable grimpette au glacier culminant à 3047m d'altitude , suivis d'une longue descente de 30km avait valeur de test physique et mental pour Anne Marcenne  et Axelle Barnas , 2 des 3 amazones de l'EPA , mais aussi de course de préparation au GRP pour notre ami Stéphane Rigoulet 

Test brillamment réussi ! A titre personnel j'en étais d'ailleurs persuadé  au vu des dernières séances d'entraînement .

 N'ayant pu accompagner leur copine et 3ème coéquipière  Delphine Pinassaud  en Andorre en début de mois, la 6000D tombait comme une évidence , tant dans le profil que dans le taïming de préparation .

De plus, 2 anciens du club, mon gendre Clément Dominget , ancien sprinter et julien Duréchou, ancien décathlonien , tous deux reconvertis au trail avaient prévu d'y   participer ; L'occasion d'organiser un déplacement collectif !

Après les trails du Vulcain, de la Pastourelle et des week-ends chocs au Sancy, une nouvelle étape est donc franchie avant une nouvelle aventure pyrénéenne fin août.

Après une journée de voiture et une arrivée en fin d'après midi à Aime (La Plagne)    ; Retrait des dossards et déjà , nous nous trouvons dans l'ambiance course ; Hâte d'être au lendemain .

Installation aux Balcons de Belle-Plagne dans un grand  appartement où nous retrouvons Julien , déjà arrivé . Pour se décontracter du voyage , une petite balade en montagne semble irrésistible et c'est un plaisir de se dégourdir les jambes au milieu de superbes massifs montagneux ! Que du bonheur !!!

3h15 du matin ; Les filles sont déjà levées ; elles sont impatientes d'en découvre ! Pas d'affolement , la navette n'est qu'à 4h20 ; Les sacs de courses, étant préparés la veille, juste un brin de toilette, prendre le petit déjeuner, mettre la tenue de course et  nous sommes prêts au rendez vous !

Après 40' de descente en bus, nous retrouvons l'effervescence de l'avant course ; Dépot des sacs de consignes et nous voici sur la ligne de départ où nous retrouvons Stéphane avant qu'il ne se place aux avants postes , tout comme Clément et Julien. Pour Axelle, Anne et moi, aucun impératif, juste se placer correctement pour ne pas être trop bloqués dès les premiers embouteillages . L'ambiance est très agréable. Il est 6h00 , Fumées colorées et  Musique de départ ; C'est parti !!!

Contrairement à ce que nous pensions, le parcours nous fait descendre 2km  avant d'arriver  aux premières portions d'ascensions. la pente n'est pas encore très raide et comme une grosse partie du peloton, nous pouvons encore courir . Nous alternerons course et marche au gré des replats et durcissement du relief.

Après 10km et 700m de dénivelé, nous arrivons à Plagne Montalbert, situé à 1350m d'altitude.

Les garçons sont déjà loin et pour nous , tout va bien . Les spectateurs sont déjà au rendez vous et nous encouragent . La montée continue entre alpages et sous bois et nous arrivons  à la piste de Bobsleigh des JO d'Albertville. Nous devons l'emprunter  dans le sens de la montée bien évidemment. La musique nous porte pendant toute l'ascension ; C'est grisant  et curieux, et çà donne du piquant à la course ! Au pointage de sortie, dans une ambiance de fête , nous sommes pointés en 02:07:22  autour de la 760ème place , largement sur les bases du tableau de marche préparé pour arriver en fin de course 2h avant les barrières horaires.

6000D : EPREUVE PREPATOIRE DE CHOC   POUR LA DIAGONALE DES FOUS 6000D : EPREUVE PREPATOIRE DE CHOC   POUR LA DIAGONALE DES FOUS

Après une très brève redescente çà remonte de plus belle, notamment  sur des pistes de ski en direction de "Plagne Centre"  au 20km centre que nous atteignons en 03:07:04 en 817ème place . Malgré un petit recul au classement sans doute due à la petite pause technique mais  nous sommes toujours parfaitement règlés.  Le sentier s'élève à nouveau en direction de la "Roche de Mio" à 2681m d'altitude au 27ème km . Les paysages sont magnifiques sous un beau soleil et nous prenons beaucoup de plaisir

6000D : EPREUVE PREPATOIRE DE CHOC   POUR LA DIAGONALE DES FOUS

 

Nous débouchons soudain vers le lac des Blanchets avec en toile de fond "le Mont Blanc" ! Quel spectacle ; Que c'est beau ; Quelques photos s'imposent pour immortaliser l'instant .

6000D : EPREUVE PREPATOIRE DE CHOC   POUR LA DIAGONALE DES FOUS

Le parcours s'élève ensuite et nous arrivons à la Roche de Mio par un sentier escarpé dans

une ambiance d'enfer ; La foule est au rendez vous ! 04:44:19   et 870èmes . Chrono toujours en adéquation avec le programme ! Petite descente de 200mD-  qui nous permet de récupèrer un peu avant de remonter au ravitaillement du Col de la Chiaupe (2491m)  au pied du glacier .

Nous rattrapons Clément, victime de contractures  aux mollets, mais qui s'accroche ; Il avance au mental !

C'est parti pour la plus rude portion du circuit sur la roche érodée du glacier , d'abord en pente douce puis à la verticale pour le sommet . Soudain , grosse alerte ; Une crampe à la cuisse gauche au niveau du  vasque interne du quadriceps me cloue sur place , la douleur est atroce . Heureusement Anne  m'aide à étirer la jambe et la douleur s'estompant, nous reprenons l'ascension , " ti pas, ti pas " selon l'expression réunionnaise . Axelle ne s'est aperçue de rien et nous a distancé , nous ne la retrouverons qu'à l'arrivée. Au ravitaillement du glacier , nous pointons en 06:05:09 , toujours dans les temps mais surprise , nous ne sommes pas au sommet et après la traversée d'un joli névé , une nouvelle pente très raide s'offre à nous. A l'amorce de celle ci , nouvelle crampe , à la cuisse droite cette fois . J'ai l'impression que pour moi, la course s'arrête ici mais aux mêmes

maux, les mêmes remèdes et ça repart  ! Au sommet, la vue à 360° est magnifique, mais nous ne nous attardons pas et c'est reparti pour une descente assez technique menée tambour battant . Retour au Col de Chiaupe et descente jusqu'au chalet du Carroley que nous atteignons en 07:41:25 . Un 2ème lac magnifique s'offre à nous, mais nous ne nous attardons pas car 300m de D+ nous attendent avec la dernière ascension, le "Col de l'Arpette" . Simple formalité  après ce que nous venons d'avaler. Nous y sommes en 08:17:00 à la 899ème place . Il ne reste plus que 23 km de descente où nous allons tout lâcher et regagner 60 places, doublant sans cesse des concurrents en indélicatesse avec les quadris. C'est dur pour eux et nous conforte dans la nécessité de poursuivre notre travail de préparation spécifique qui semble porter ses fruits. Tout le reste ne sera qu'enchaînement de sentiers et chemins descendants. Nous repassons à "Belle Plagne" , tout près de notre hébergement , puis " Plagne Bellecôte" au  45ème km . 858èmes en  08:40:35,  De nombreux spectateurs nous acclament ; C'est bon pour le moral !puis "Montchavin" au 55ème km , 848èmes en  10:01:19 . Depuis quelques km, Anne souffre d'une grosse ampoule au gros orteil et y laissera l'ongle, mais avec un mental d'enfer  s'accroche et ne se plaint pas.  Chaussures trop petites , les trails de prépa servent aussi à tester les équipements et c'est un mal pour un bien ultérieur . L'orage gronde au loin, mais nous n'auront que quelques gouttes . Anne serre les dents et ne faiblit pas, bien au contraire. Je suis admiratif ! Le dernier single forestier est interminable et débouche enfin sur une piste cyclable tout aussi interminable le long de l'isère . Enfin c'est l'arrivée avec plus de 66km au compteur , mais c'est la joie et le bonheur d'avoir réussi cette nouvelle épreuve avec une fin de course menée tambour battant.  839ème en  11:28:11 . Mission accomplie . Nous retrouvons Axelle arrivée en  11h05, ravie elle aussi de sa course. Bravo à nos deux amazones.

6000D : EPREUVE PREPATOIRE DE CHOC   POUR LA DIAGONALE DES FOUS

Toute l'équipe sera finishers, avec des fortunes diverses. Julien se classera 80ème en 8h12 avec quelques douleurs musculaires qui l'obligeront à marcher en fin de course. Il en sera de même pour Stéphane qui terminera  107ème et 33ème M1 en 8h28'29 .  Ce sera plus difficile pour Clément qui terminera au mental, suite à de grosses contractures aux mollets qui l'handicaperont depuis la montée du glacier. Il terminera malgré tout , 1070ème en 12h31  encore loin devant les derniers concurrents qui termineront en plus de 14h. 

Merci à l'ami Julien qui reviendra en voiture nous chercher à l'arrivée , nous évitant l'attente de la navette et merci à tous pour ce super beau week-end , terminé par un petit repas bien sympathique au restaurant .

Félicitations aux organisateurs pour cette belle épreuve remarquablement organisée et merci aux bénévoles qui auront toujours été aux petits soins pour les coureurs !

Une organisation bien rôdée et menée de mains de maitre . Une épreuve incontournable à découvrir absolument !!!

Bravo à nos amazones de l'EPA qui se donnent les moyens d'atteindre leur objectif

Une équipe du Département de la Vienne :

Avec le concours technique de leur club l'EPA86

Et l'aide de leur partenaire équipementier : Foul&es Poitiers

ainsi que

l'Entreprise de nettoyage Point Bleu Poitiers et Leader Interim Poitiers

 

  Contrôle Heure Passage  Tps  Clt  Rg Sx  Vit moy  
 
1 - Piste de bob - km 14,0008:07:34 (29-07)  02:07:22  759  727   
 
2 - Plagne Centre - km 20,0009:07:16 (29-07)  03:07:04  817  780  6,03 km/h  
 
3 - Roche de Mio - km 27,0010:44:31 (29-07)  04:44:19  870  821  4,31 km/h  
 
4 - Glacier - km 32,0012:05:21 (29-07)  06:05:09  878  827  3,71 km/h  
 
5 - Chalet du Carroley - km 40,0013:41:37 (29-07)  07:41:25  904  842  4,98 km/h  
 
6 - L'Arpette - km 42,0014:17:12 (29-07)  08:17:00  899  838  3,37 km/h  
 
7 - Plagne Bellecôte - km 45,0014:40:47 (29-07)  08:40:35  858  798  7,63 km/h  
 
8 - Montchavin - km 55,0016:01:31 (29-07)  10:01:19  848  790  7,43 km/h  
 
9 - Arrivée Aime - km 65,0017:28:23 (29-07)  11:28:11  839  782  6,90 km/h

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  •  Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  • : Ce blog est destiné à faire partager ma passion de l'Athlétisme, mais surtout, celle du Trail que j'ai découvert à 50 ans en 2002, lors de ma 1ère participation au Grand Raid de La Réunion "la Diagonale des Fous". Ce fut le 1er Trail de ma carrière d'Athlète bien modeste, débutée à 14 ans en Haute-Saône et qui se poursuit à Poitiers dans la Vienne. Dirigeant à l'EPA86, je m'occupe d'un groupe Hors Stade et Loisirs, dans le but de faire partager cette passion à des coureurs de tous niveaux
  • Contact

Profil

  • Kiki 86
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012  ou je me classe 1er V3
UTMB : 2008 et 2011 
Marathon des Sables 2010
Objectif :  Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86
Date de naissance : 28/08/1952
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012 ou je me classe 1er V3 UTMB : 2008 et 2011 Marathon des Sables 2010 Objectif : Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86 Date de naissance : 28/08/1952

L'ULTRA POUR HORIZON

VISITES

compteur de visite site web

OBJECTIFS 2017

° TRAIL DU VULCAIN   73 KM  (Mars)

° TRAIL lA PASTOURELLE 53KM(Mai)

° CELESTRAIL ANDORRE 80KM (Juillet)

° LA DIAGONALE DES FOUS 167KM (Ile de la Réunion, Octobre ) avec les Amazones de l'EPA 86

       

Albums Photos

WIDY GREGO "SPORTIF DE L'HUMANITAIRE"

Mes Entraineurs

Roger PASSARD : Professeur d'Education Physique et Responsable de l'ALERTE GRAYLOISE, qui de cancre en sport m' a propulsé en deux ans "Champion Départemental Minime de Cross" à PORT SUR SAÔNE

Jean-Pierre GORGEON : Co-équipier et Entraineur à l'ASPTT POITIERS m'a permis de réaliser :

  • 15'48"70 sur 5000m, le 14/06/1997 lors des Championnats Régionaux à NIORT (45ème Perf Nationale V1et 5ème M45)
  • 33'42"60 sur 10 000m le 31/05/1998 lors des Championnats de France Vétérans sur Piste à LYON PARILLY ( 21ème Perf Nationale V1 et 6ème M45)
  • 2h40'46" au Marathon le 12/10/1997 lors des Championnats de France de Marathon à REIMS (95èm Perf Nationale V1 et 31ème M45)

Jean-Claude FARINEAU : avec qui j'ai partagé depuis 1984, les charges, parfois lourdes de Dirigeant à l'ASPTT POITIERS, puis au PEC à partir de 1999. Grâce à ses entrainements judicieux, je n'ai jamais raté une qualification aux Championnats de France de 10 km

Jean-Paul GOMEZ :
Finaliste Olympique du 10 000m à MONTREAL en 1976 : Bien que ne m'ayant jamais entrainé m'a toujours apporté des conseils éclairés, notamment lorsqu'il entrainait  à mes côtés l'école d'Athlétisme de L'ASPTT