Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 16:31

44km soit 22km nocturnes et 22km de jour : 1er V3 (40ème au scratch sur 388) en 4h58'16"

IMG261A.jpgLe Grand-Brassac est une épreuve que j'affectionne particulièrement en début de saison ! Cette édition était d'ailleurs la 3ème à laquelle je participais, toujours sur l'extrême trail, et toujours un podium à la clef.

C'est pourtant une épreuve éprouvante avec ses 2 étapes de 22km pour 800m de D+  chacune, dont une nocturne, ses nombreuses côtes et passages techniques, passages de cordes, traversée de filets, le tout très souvent sur des sentiers et chemins particulièrement gras, surtout cette année où la pluie a été plus que généreuse, ces dernières semaines ! Autrement dit, une superbe épreuve pour se mettre dans le bain  et s'endurcir en début de saison !

Et, que dire de l'organisation ! Parfaite, épreuve superbement organisée par Pascal et Magalie Jugie et toute leur équipe de bénévoles. Tout roule à la perfection malgré l'enchaînement des épreuves, dont la nouvelle de 24heures en relais particulièrement complexe ! Magalie allant même jusqu'à gérer les hébergements chez l'habitant pour la plupart des coureurs !

Encore une superbe aventure partagée avec les copains de club, Gilles Chiron, Guillaume Laroche et Philippe Morin, mais aussi quelques copains de l'Ultramical 86, dont nous sommes nous même adhérents, Marie, Romuald, Gégé, Christophe avec qui j'ai participé à la dernière Diagonale des fous et Michel.

Arrivés à Grand-Brassac ; Retrait des dossards et installation à l'étage d'une ferme proche de l'aire de départ avec mes trois compagnons de club. A peine 5' de marche à pied pour s'y rendre ! Le top ! IMG254.jpg

19h20, nous voilà sur la ligne de départ ; petit briefing et nous voici partis pour une balade nocturne qui ne sera pas très bucolique. En effet, à peine la traversée du village terminée, nous voici confronté à la réalité ; 1ère côte dans un joli bourbier , et ce n'est qu'un début ! Nous nous y attendions, mais la réalité a largement dépassé nos prévisions. De la boue, encore de la boue et toujours de la boue ! Quel galère !!!

Le clou sera le passage des cordes ; Plusieurs montées et descentes bien raides, où, sans les cordes à noeuds, impossible de monter ! Pour les descentes, même chose, à moins d'être adepte d'une partie hypothétique de toboggan !

La dernière montée à la force des bras devient éprouvante ! Ne pas lâcher , au risque d'emporter toute la file comme un jeu de quilles !!! Quoique ..., ce pourrait être une animation inattendue !

GouletTrail.jpgLa dernière partie du circuit , bien que partagée entre montées et descentes rendues glissantes et techniques par la boue, sera plus roulante malgré tout.

Personnellement,  bien à l'aise dans l'ensemble, je boucle cette 1ère étape  46ème sur 388 inscrits et 1er V3 en 2h28'59", avec de bonnes sensations. La forme entrevue la semaine passée sur le trail du Miosson, se confirme. Guillaume est arrivé une dizaine de minutes avant moi.Il confirme sa belle progression entrevue la saison passée ! Gilles, un peu moins à l'aise sur ce type de terrain gras assez court et à faible dénivelé termine 20' plus tard et l'ami Philippe boucle en 3h37' dans le temps qu'il s'était imparti.

Après un bon désembouage sous une douche bien chaude, petit repas réparateur et courte nuit, nous voici prêt pour une 2ème étape, de jour cette fois.

Sur la ligne de départ, Surprise ! Je suis appelé au podium par le speaker "Alain Letard", pour une petite présentation du 1er V3 de la dernière  Diagonale des fous ! Même les anciens sont célèbres dans ce petit coin du Périgord !!! Sympa le speaker ! Il faut  quand même le signaler, Alain commente l'épreuve du Grand-Brassac, avec toujours autant de brio,  depuis sa création, il y 11 ans ! Et c'est lui qui enflamme la très renommée Pastourelle en Auvergne ! c'est tout dire !!!

C'est donc reparti pour 22km ! Nous nous attendions à une nouvelle galère et de ce fait près d'une centaine de coureurs sur les 340 classés en nocturnes ne repartiront pas ! C'est énorme ,

Pourtant, cette 2ème étape se révélera moins boueuse et plus roulante, malgré quelques légères courbatures de la veille. Il a gelé et la boue a dû s'assécher un peu. Elle est par contre plus collante. Nous pouvons profiter du paysage, des collines givrées, château, Rocs et surtout nous n'avons plus à chercher nos appuis. 

La traversée du filet et les passages de cordes seront beaucoup moins épiques que la veille, les cordes sont sèches et il y a moins de bousculade, du moins en 1ère partie de peloton. Je ne ressens pas de séquelles de l'épreuve nocturne et suis à nouveau très à l'aise, remontant sans cesse au train, quelques concurrents  en relançant sans cesse pour terminer en boulet de canon, à 45 secondes de l'ami Guillaume qui a eu un peu plus de mal que la veille ! mais il s'est bien battu et reste encore devant ! Je suis 45ème en 2h29'16' ! Belle régularité, pratiquement la même place et le même temps que la veille ! Au bilan général , je remonterai à la 40ème place en 4h58'16" et 1er V3 ! A l'arrivée, nouvel interview par le speaker ! Me voici replongé sur ma "Diagonale" ! Finalement, j'y retournerai peut être !

Gilles arrive en 2h41'25" ; Plus rapide que la veille, il a gagné 8'. Philippe 3h23'07", soit 14' de mieux également ! Il avait dû bien profiter de sa balade nocturne !!!

Bonne douche, repas d'après course et retour à la maison où nous attendent les crêpes préparées par mon épouse Maryvonne . Charmante attention ;  Il y a pire comme repas de récupération !!!

IMG265.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bravo à vous 4 ! Belle balade semble t'il ... Et félicitation à notre V3 International !!! :-) La bise. Pascal.
Répondre
K
<br /> <br /> Merci Pascalou et aussi pour tes encouragements qui m'ont été profitables ! Sinon, le Grand-Brassac est une superbe épreuve, mais il est vrai souvent dans la gadoue, comme le Miosson, mais en<br /> pire A bientôt, Dimanche j'espère !<br /> <br /> <br /> <br />

Profil

  • Kiki 86
  • FINISHER  : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012  ou je me classe 1er V3 , 2017 et 2021
UTMB : 2008 et 2011 
Marathon des Sables 2010
Objectif : 2022 : TRAIL DES CITADELLES, UTPMA avec les copains de l'EPA86et  TRAIL BOURBON 2022 
Date de naissance : 28/08/1952
  • FINISHER : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012 ou je me classe 1er V3 , 2017 et 2021 UTMB : 2008 et 2011 Marathon des Sables 2010 Objectif : 2022 : TRAIL DES CITADELLES, UTPMA avec les copains de l'EPA86et TRAIL BOURBON 2022 Date de naissance : 28/08/1952

L'ULTRA POUR HORIZON

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PALMARES

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
DERNIERS RECITS D'ULTRA-TRAILS

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L'ÎLE INTENSE "LA REUNION"

REUN---1036-.JPG

 REUN---602-.JPG

 

° RANDOS ET RANDOS-TRAILS SUR L'ÎLE DE LA REUNION    ....."ENTREZ et DECOUVREZ"

 

° L'ÎLE DE LA REUNION EN PHOTOS CHAQUE SEMAINE : C'EST  ICI

°°°°°°°°°°°°°°

"PASSION JARDIN" NATURE

CULTURE BIO "COMPOST AGE"

ARTICLES : C'EST ICI

Profil

VISITES

compteur de visite site web

OBJECTIFS 2021

° TRAI DES CITADELLES 70KM (AVRIL) Annulé Covid

° UTPMA 105KM (Juin) Annulé Covid

TOUR DE LA GRANDE CASSE 66 KM (AOUT)

° LA DIAGONALE DES FOUS 167KM (Ile de la Réunion, Octobre

 

      

Pages

WIDY GREGO "SPORTIF DE L'HUMANITAIRE"

Mes Entraineurs

Roger PASSARD : Professeur d'Education Physique et Responsable de l'ALERTE GRAYLOISE, qui de cancre en sport m' a propulsé en deux ans "Champion Départemental Minime de Cross" à PORT SUR SAÔNE

Jean-Pierre GORGEON : Co-équipier et Entraineur à l'ASPTT POITIERS m'a permis de réaliser :

  • 15'48"70 sur 5000m, le 14/06/1997 lors des Championnats Régionaux à NIORT (45ème Perf Nationale V1et 5ème M45)
  • 33'42"60 sur 10 000m le 31/05/1998 lors des Championnats de France Vétérans sur Piste à LYON PARILLY ( 21ème Perf Nationale V1 et 6ème M45)
  • 2h40'46" au Marathon le 12/10/1997 lors des Championnats de France de Marathon à REIMS (95èm Perf Nationale V1 et 31ème M45)

Jean-Claude FARINEAU : avec qui j'ai partagé depuis 1984, les charges, parfois lourdes de Dirigeant à l'ASPTT POITIERS, puis au PEC à partir de 1999. Grâce à ses entrainements judicieux, je n'ai jamais raté une qualification aux Championnats de France de 10 km

Jean-Paul GOMEZ :
Finaliste Olympique du 10 000m à MONTREAL en 1976 : Bien que ne m'ayant jamais entrainé m'a toujours apporté des conseils éclairés, notamment lorsqu'il entrainait  à mes côtés l'école d'Athlétisme de L'ASPTT