Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 22:15

REUN---1000-.JPGRANDO  SUR 3 JOURS : DE CILAOS à DOS D'ÂNE PAR MARLA et ILET A MALHEUR  : MARS 2014

 2ème jour : MARLA à ILET à MALHEUR PAR COL DE FOURCHE ET SENTIER SCOUT

Rando de 14,600km et 769m de dénivelé positif et 1579m négatif en 6h32'

PLAN CIRCUIT OPEN RUNNER SUR LE LIEN CI DESSOUS : ici

logo open runner

Lever 6h30 ; Petite toilette et direction la salle de repas du gîte pour un petit déjeuner simple et copieux !

8h06' , notre petit groupe reprend le sentier GRR1; Nous passons devant la chapelle rustique de Marla  et c'est parti en direction de la Plaine des Tamarins,  ! Nous passons devant le paturage des cerfs de Java avant d'arriver au niveau de "Maison Laclos", et traversons 2 petits cours d'eau ; "Le Bras Machine" d'abord, puis la Rivière des Galets qui n'est encore à cet endroit qu'un petit torrent  !  En le remontant  de quelques mètres, un superbe bassin nous inviterait bien à la baignade, mais il est encore tôt et la journée risque dêtre longue ! Le sentier dans la végétation devient rapidemment plus raide et pentu ! En nous  élevant, à chaque virage, nous pouvons admirer  les points de vue sur Marla où sur sur le rempart des Trois Salazes ! C'est vraiment spectaculaire!

REUN (922)REUN---933-.JPG 

 

Après 3km parcourus en 1h30 de marche et une rude montée, nous débouchons sur un vaste plateau herbeux bordé d'arbres aux troncs torturés "La Plaine des Tamarins" . Nous en profitons pour prendre une petite pause d'une douzaine de minutes, histoire de grignoter quelques fruits secs, tout en admirant cette petite savanne où paissent quelques vachettes. Nous reprenons ensuite le qui sentier,  qui parfois boueux serpente dans la plaine  avant de s'enfoncer sous la forêt de  tamarins, ces grands arbres endémiques de la Réunion, tordus dans tous les sens, sous l'effet des vents . C'est un paysage un peu fantasmagorique ! Ayant eu l'occasion d'y passer de nuit lors de la Diagonale des fous 2007,  il n'y manquait plus que les fantômes et les esprits errants à travers les arbres tordus et courbés dans la brume ambiante !

REUN (938)REUN---947-.JPG

 

Nous croisons sur notre gauche le sentier qui vient de "La Nouvelle " l'Ilet" le plus peuplé de Mafate avant d'arriver à la bifurcation "Col des Boeufs" et "Col de Fourche" Nous prenons ce dernier sentier sur notre droite. Le panneau nous indique 1heure pour le sommet. C'est parti pour l'ascension ! Notre petit groupe s'est un peu dispersé en traversant la plaine ; Mon neveu François est parti en tête et je me retrouve au bas du sentier avec Marie-Cécile, le reste du groupe suit un peu en arrière. Nous nous retrouverons au col ! D'emblée, le rythle est soutenu , je veux rejoindre François ! Marie Cécile m'emboite le pas ! Après 10' d'effort nous le rejoignons, mais il ne peut prendre le train! Seule Marie Cécile accroche et ne me lâchera pas d'un mètre ! Impressionnante ! Nous aurons mis 20' au total pour 1 heure annoncée, malgré la technicité et la rudesse du sentier ! Petit à petit notre équipée se reconstitue et après ce petit exercice pour le plaisir , nous ne nous séparerons plus de la journée ! Le col de Fourche (1946m) marque un des passages entre le Cirque de Mafate et celui de Salazie. Nous basculons donc sur "Salazie" et quelle chance, malgré une petite brume sur les sommets, le Cirque est découvert et nous pouvons profitez du panorama ! "Le Piton d'Enchaing' trône en son milieu , Hell-Bourg, à droite, Grand Ilet, dominé par la "Roche Ecrite"  à gauche....

REUN (971)REUN---977-.JPGNous entâmons la descente par la très raide série de marches en béton avant de retrouver le sentier qui nous conduit à une grande forêt de cryptomérias que nous traversons avant de poursuivre par la forêt de la plaine des Merles. Nous continuons ensuite en direction du "Bélier" jusqu'à  Bord Martin sur la route du Haut Mafate. Nous remontons ensuite la route  qui conduit  au Col des Boeufs,  sur quelques dizaines de mètres jusqu'au départ du "Sentier Scout".

REUN---986-.JPGUne pluie fine a fait son apparition " Il farine " et nous sommes obligés de mettre les impers "Normal, nous sommes dans Salazie !!!   Le Sentier Scout serpente de ravine en ravine, sous les bois de couleurs , Nous profitons d'une petite protubérance rocheuse pour pique-niquer à moitié à couvert, mais si peu ! A peine 20' plus tard nous reprenons le fil du sentier qui plonge vers le "Bras Bémale"  avant de remonter sur "les deux fesses" Sentier étroit et abrupte  ! A gauche, la falaise, à droite le précipice ! Heureusement un cable accroché à la paroi permet de vaincre le vertige pour les plus sensibles ! Vers le sommet , l'arrête étroite surplombe d'un côté la Ravine Savon et de l'autre la Grande Ravine. On passe ensuite le "Plateau de Sales" et le "Grand Rein"  . Comme le soleil est réapparu,  la  vue sur le Cirque de Mafate est superbe  et l'on domine particulièrement le "Morne de Fourche et le Piton Cabri"

Ensuite une grande descente caillouteuse nous conduit vers la Captage Grimaud . De là, part une canalisation qui doit conduire de l'eau pour les îlets situés plus bas longe un très agréable sentier qui serpente sous les filaos ; Le tapis d'aiguilles au sol le rend assez glissant . REUN---1002-.JPG

Arrivés à la bifurcation de "La Plaque" , alors que le sentier de gauche part en direction "d'Ilet à Bourse" et "Grand Place" nous prenons en face en direction "d'Ilet à Malheur" où nous arrivons une cinquantaine de minutes plus tard après avoir encore  traversé quelques petites ravines ! 

l'ilet, très fleuri est accueillant ; Nous passons devant une très jolie petite église avant d'arriver au gîte qui a aussi l'avantage d'être la boutique du village !

Accueil excellent et Installation dans ce gîte très agréable et confortable ! Une petite dodo en terrasse pour se décontracter après cette longue journée de marche, une bonne douche et repas avec un bon  carry de coq issu de l'élevage local !

REUN---1005-.JPG

REUN---1007-.JPG

 

 

 

 

 

 

Ilet à Malheur  prend son nom  du massacre d'une quarantaine d'esclaves en fuite (marrons) en 1829,  par le détachement de chasseurs blancs commandé par monsieur Guichard ! A l'issue du massacre, les oreilles des esclaves furent coupées afin d'apporter la preuve de l'accomplissement de la missioREUN---1012-.JPGn.

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 19:15

REUN---863-.JPG RANDO  SUR 3 JOURS : DE CILAOS à DOS D'ÂNE PAR MARLA et ILET A MALHEUR  : MARS 2014

1er jour : CILAOS à MARLA PAR CASCADE BRAS-ROUGE

Rando de 13,820km  (12km sans le détour au point de vue de l'ilet des Salazes) et 1213m de dénivelé positif  en 5h26'

 

  PLAN CIRCUIT :  OPEN RUNNER ; LIEN CI CONTRE : ICI 

logo open runner


 

 

ACCES : Pour rejoindre CILAOS, nous avons opté par le moyen le plus pratique, sachant que notre circuit se terminera à DOS-D'ÂNE , après la traversée  de l'emblèmatique  Cirque de Mafate  ; C'est à dire, prendre le bus au départ de SAINT-LOUIS. Il est bien entendu possible de monter directement en voiture, mais ce n'est pas le meilleur moyen pour une rando en ligne, sachant qu'il faudra revenir chercher le véhicule.

Après nous être fait transporter à la gare routière de Saint-Louis par Clément, mon gendre, nous voici prêt à embarquer pour la partie la plus aventureuse et spectaculaire de notre Rando : La montée en bus à Cilaos par le seul itinéraire existant, "la  route aux 400 virages" ! Nous sommes acteurs d'un film panoramique en 3D à ciel ouvert tellement les paysages sont grandioses ! Falaises abruptes et A pics vertigineux qui qui servent de refuge aux papangues (seuls rapaces endémiques de l'île) REUN---830-.JPGPétrels,  et pailles en queues (sortes de mouettes à longue queue) rivières encaissées ! Au hasard des virages surgissent des  petites cases isolées où de pitoresques  petits villages isolés qui semblent perdus dans cette immensité végétale et abrupte !  let Furcy, Petit-serré, Peter Both, Palmiste Rouge.... A chaque virage, nous avons l'imprression d'avancer au dessus du vide ! Heureusement le chauffeur est un as de la conduite accrobatique ! Dans les virages plus critiques, il est obligé de klaxonner , tout comme à l'ammorce des tunnels où il n'y a qu'une seule voie ! Lors de ces traversées seul l'espace d'une main bien verticale  sépare la carlingue du bord du mur rocailleux . Ne pas dévier de la ligne droite du moindre cm !!!

CILAOS : 

Cilaos viendrait du nom Malgache " tsilaosa" qui signifie, "que l'on ne quitte pas" , mais selon certains historiens, le mot Cilaos trouverait plutôt ses origines dans le nom d'un esclave malgache nommé " Tsilaos ", qui se serait réfugié dans ce cirque

Après 1h30 de cette montée fantastique que l'on ne peut vraiment apprècier qu'en bus, nous arrivons enfin à destination ! Manque de chance, il commence à "fariner " (petit crachin) mais ce ne sera qu'une fausse alerte !

Cette petite ville de montagne, blottie au fond du Cirque de Cilaos ,est  dominée par le Piton des neiges,  qui est le point culminant de l'ile de la Réunion avec ses 3070m. Il trône majestueux juste  derrière l'église Notre Dame des Neiges ! Le Grand Bénare lui fait face, uniquement séparé par le col du Taïbit

Cilaos a été célèbre pour ses eaux thermales depuis 1815 et exploitées depuis 1939. Elles jaillissent à 31° C et 38°C, selon les sources. Les Thermes de Cilaos proposent des cures thermales.

LA RANDO : CILAOS  à MARLA PAR LE COL DU TAÏBIT
Après quelques pas dans le cenREUN---831-.JPGtre de la ville, et la prise d'un petit encas à la boulangerie , nous nous dirigeons vers le départ du sentier. Bien que le ciel semble vouloir se dégager au dessus du col du Taïbit que l'on aperçoit entre quelques nuages, nous préfèrons enfiler nos vestes impèrméables que nous quitterons à peine 10 minutes plus tard !

Nous admirons au passage la très typique  "Notre Dame des Neiges" avant de prendre la rue des Thermes qui nous conduit au "Sentier des porteurs" (GR R2) Avant de nous y engager, l'arrêt "photo de groupe" s'impose!

En compagnie de mes 3 amis sportifs Nathalie, Marie-Cécile et Baptiste et de mes neveux , François et Jérôme et sa compagne Jessica !

Le ciel se dégageant, nous quittons les impers et  nous nous engageons ensuite sur le sentier, traversée d'une 1ère ravine et nous remontons assez vite sur la route que nous suivons une REUN---833-.JPGREUN---842-.JPGcentaine de mètres avant de retrouver à nouveau notre sentier qui replonge en direction de la Cascade Bras Rouge que nous atteigons en 45'.  La  traversée de rivière est un peu épique ! Les roches sont glissantes et avec les sacs à dos chargés, les appuis sont instables. Finalement nous arrivons à passer tous, sans bains de pieds !

Ce n'est ensuite qu'une succession de montées et descentes éprouvantes assez longues pour traverser plusieurs ravines; mais les paysages sont magnifiques sur le Cirque de Cilaos et nous ne nous lassons pas de les contempler !

En moins de 3heures, nous arrivons à la route d'Ilet à cordes que nous traversons pour commencer l'ascension du Col du Taïbit ! Nous quittons pour 3 jours les derniers vestiges de civilisation !

Après 45' de montée assez raide avec une végétation de plus en plus dense et verdoyante, nous arrivons sur un petit plateau  " l'Ilet des Salazes" .  Cet ancien Ilet abandonné au milieu des filaos et des eucalyptus a été réinvesti il y a quelques années par une association de réinsertion qui propose aux randonneurs les fameuses tisanes "Ascenseur" ou "descendeur", concoctées avec les récoltes  du jardin de plantes et fleurs sauvages attenant et que l'on peut d'ailleurs visiter.

REUN---849-.JPGREUN---867-.JPG

Mais lors de notre passage, tout est désert ! Nous visitons les lieux, le jardin,  jusqu'à un point de vue tout  proche avec vue exceptionnelle sur le Cirque de Cilaos  mais aussi sur le col du Taïbit et les Trois Salazes !

Ensuite, pique nique sur les bancs prévus à cet effet  et c'est reparti pour la dernière partie d'ascenscion pour le col que nous atteindrons en 1 heure. En chemin, nous croisons la source "Ti Louis" qui permet aux randonneurs de se rafraichir . La végétation luxuriante , parsemée de fuchias et de longoses , se raréfie  Les arbres  se raccourcissent au profit d'arbustes plus courts où s'accroche la "barbe de St Antoine"  et  le sentier devient plus  raide et pierreux.

Enfin, le col !!! 2081m !  D'un côte le Cirque de Cilaos recouvert par la brume ;  De l'autres Le Cirque de Mafate !  D'un petit promontoire , on aperçoit Marla et ses cases isolées et au loin, la Nouvelle ! Brume, vent, il fait frais et nous sommes obligés de nous couvrir le temps de nous regrouper . REUN---884-.JPG

Nous plongeons ensuite dans le Cirque de Mafate, direction Marla que nous atteignons en 30' !

Nous arrivons au gîte Expédit Hoareau où l'accueil est toujours excellent. Hébergement agréable en minis dortoirs et repas créole de qualité ! A recommander ! En attendant l'heure du repas, une petite escapade à la boutique bar de l'Ilet s'impose avec la  Dodo traditionnelle bien méritée ! 

 

Dominé par "le Gros Morne et le col du Taïbit" au sud et par le Grand Bénard (2890m)sommet du  rempart du Maïdo à l'ouest , Marla, avec ses 1645m d'altitude est l'"ilet" le plus élevé et le plus au sud du Cirque de Mafate ! Son nom viendrait du mot malgache "marolahy" qui signifie "beaucoup de gens".alors qu'aujourd'hui, il ne reste plus qu'à peine une vingtaine d'habitants !

REUN---891-.JPG

REUN---870-.JPG

REUN---897-.JPG

Repost 0
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 11:28

REUN---751-.JPGCIRCUIT SUR 2 JOURS : MARS 2014

1ER JOUR :  GÎTE DE BELOUVE - HELL.BOURG - CAP ANGLAIS - GÎTE DE LA CAVERNE DUFOUR.

2EME JOUR : GÎTE DE LA CAVERNE DUFOUR - PITON DES NEIGES- 

RETOUR : GÎTE DE LA CAVERNE DUFOUR - CAP ANGLAIS - GÎTE DE BELOUVE (par le sentier direct de la forêt de Bélouve)

Un circuit haut en couleurs par l'éventail des magnifiques paysages traversés pour assister au lever du soleil sur le toit de La réunion, qui contraste et  permet d'éviter l'aller/retour classique, depuis Cilaos, parcouru par la plupart des randonneurs. Circuit fortement  conseillé à des marcheurs en très bonne condition physique.

logo-open-runner.png

PLAN CIRCUIT :  OPEN RUNNER ; LIEN CI CONTRE :  ICI

ACCES : Prendre la route des Plaines qui relie Saint-Pierre à Saint-Benoit. A la Plaine des Palmiste, prendre le route "Petite Plaine, Forêt de Bébourg jusqu'au col de Bébourg, (environ 9km) puis continuer sur 10 km, la route forestière qui traverse la magnifique forêt de Bébourg jusqu'au 1er parking. Continuer jusqu'au dernier parking (uniquement en semaine car la route est fermée entre les 2 parkings les dimanches et jours ferriés) Garer le véhicule et continuer à pied sur 800m environ jusqu'au belvédère du gîte. Un panorama grandiose sur le Cirque de Salazie s'offre alors à vous, si vous avez pris la précaution d'arriver assez tôt le matin !

Pour certains, Salazie viendrait  de Saolozy, (bon campement) Pour d'autres du nom d'un esclave réfugié dans le Cirque au 19ème siècle !
1ER JOUR :  GÎTE DE BELOUVE - HELL.BOURG - CAP ANGLAIS - GÎTE DE LA CAVERNE DUFOUR. 12,930 km et 1675m de dénivelé positif en 7h24'

LA RANDO : Gîte Bélouve à Hell-Bourg

REUN---689-.JPGREUN---686-.JPG

 

 

 

 

 

En compagnie de 3 amis, sportifs dans l'âme et de fait,  Nathalie, Marie-Cécile et Baptiste ;

Quelle chance , le panorama promis s'étale sous nos yeux ! Au centre du Cirque de Salazie semble règner  le Piton d'Anchaing, (1356m)  ( du nom du légendaire chef esclave marron) qui surplombe la petite ville d'Hell-Bourg et en toile de fond, la Roche Ecrite et le Cimendef entre autres sommets  ! 

Après  avoir contemplé le Cirque, complètement dégagé, depuis le belvèdre, nous voici lancé sur le sentier qui plonge à gauche du point de vue pour une longue  descente de 4,5km et  700m de dénivellé négatif jusqu'à Hell-Bourg que nous atteindrons en 1h20. La végétation luxuriante qui borde le sentier assez raide et technique nous envoûte. Nous arrivons rapidemment à un petit plateau, couvert d'arums, malheureusement défleuris à cette saison, puis aux ruines de pylones d'un ancien monte charge qui servait autrefois au transport du bois.De nombreux points de vue sur le Cirque et Hell-bourg s'offrent à nous. Le sentier entre ensuite dans la végétation et nous arrivons à un petit pont en bas de la descente. Le mélange de bambous et de cryptomérias annonce l'arrivée à Hell-REUN-000001--437-.JPGBourg, (930m). Nous suivons le balisage du GR qui nous guide en direction du centre ville.

Hell-Bourg, ancienne ville thermale, classée dans les plus beaux villages de France, doit son nom depuis1841, au gouverneur de l'île Bourbon du milieu du 19ème siècle ;  Anne Chrétien Louis de Hell.  Nous admirons quelques unes des magnifiques cases créoles qui font le charme de la cité ! Elles sont d'ailleurs répèrtoriées par un parcours qui leur est dédié.

Hell-Bourg au Cap Anglais (alt 2157m) 

Après un petit arrêt ravitaillement à la boulangerie locale, c'est reparti pour  entrer dans le vif du sujet  ; Direction "Le Cap Anglais" et ses 2157m ! Les "Choses sérieuses" vont commencer !!!

Nous voici partis, remontant quelques rues pour rejoindre la très fleurie "'impasse du Gymnase"        REUN---698-.JPG                                                        REUN (701)                                                

  Celle ci nous conduit au complexe .sportif , point de départ de la très rude ascension du Cap Anglais. Nous sommes tout de suite dans le bain, la ballade commence par une montée assez raide mais régulière de 45' jusqu'à "Terre Plate", magnifique forêt de cryptomerias . Que c'est beau, malgrè l' atmosphère humide, un peu oppressante sur ce sentier où s'entemêlent les pierres et les racines aériennes  très glissantes  sous les immenses conifères !

Après la ravinne de "Bras Sec" nous reprenons l'ascension de plus en plus raide dans la forêt primaire tropicale humide composée de tamarins, bois de couleurs et fougères arborescentes où le sentier est souvent bordé de longoses, jaunes ou roses  et de fuchias impressionnants  . A chaque virage, de superbes points de vues ! Nous en prenons plein les yeux !!! 

Petit intermède ; Le téléphone interrompt ma progression ! Grande nouvelle ! En bas, sur la côte,  mon petit fils vient de voir le jour ! Quelle émotion ! Un petit serrement de coeur de ne pas être présent ! Mais la bonne nouvelle va booster mon énergie !

Nathalie, un peu moins physique que le reste de l'équipe commence à souffrir ; La pause pique nique lui permettra deREUN---709-.JPG recupèrer un peu, mais il lui faudra une grosse dose de courage pour rallier le Cap Anglais, après plus de 1200m d'ascension ! Il faut souvent s’aider des mains pour escalader les marches les plus hautes. Heureusement la brume s'est installée et la chaleur s'est estompée, rendant la progression moins difficile. La fin de la montée est rude et paraît interminable.

Du complexe sportif  d'Hell-Bourg au Cap , nous aurons mis 3h30 , un peu plus que le temps de réfèrence généralement donné de 3h00, mais pour la mise en jambe de notre petit  groupe sur un sentier de niveau 5 de surcroit, soit le plus dur, c'est déjà une belle prouesse, d'autant plus qu'il aurait été dommage de ne pas profiter des magnifiques panoramas !

Cap Anglais au Gîte du Piton des Neiges (Caverne Dufour) alt 2479m

Un dernier virage et c'est le grand bonheur pour mes compagnons ! Avoir vaincu le mythique Cap Anglais !!! A titre personnel, j'en suis à mon 4ème passage par cette voie et la difficulté ne m'impressionne plus, mais je suis heureux pour eux !

REUN---711-.JPGLe cap Anglais aurait été baptisé de la sorte à la suite d'une mésaventure arrivée dans le rempart à un touriste anglais qui au 19ème siècle ,s'était risqué à le descendre contre l'avis des Créoles qui l'accompagnaient.

Mais le Cap ne marque pas la fin de l'étape ; Il nous faut rallier le gîte de la Caverne Dufour (Gîte du Piton des neiges) Après une petite pause d'une vingtaine de minutes, l'ascension reprend, pour 1h25, sur un sentier très pierreux mais beaucoup moins pentu ;  Le paysage est devenu complètement diffèrent. Avec l'altitude, la végétation luxuriante a laissé place à une forêt de brandes, beaucoup plus rase. Nous dominons les montagnes environnantes et une percée dans la brume nous laisse entrevoir le sommet du Volcan (La Fournaise) au sud. Le soleil réapparait et nous apercevons au loin le gîte, petit ilot de civilisation  noyé dans la forêt de brandes  et baigné dans lPIT-NEIG-0001--4-.JPGa lueur du soleil couchant ! Il nous faudra pourtant encore un bon quart d'heure pour y arriver ; REUN---720-.JPGtantôt il disparaît,  tantôt il réapparaît, au gré des virages et des cîmes que nous gravissons. Enfin, il est là, sous nos yeux ; Plus qu'une centaine de mètres et nous pouvons enfin déposer les sacs à dos, après 7h24 d'efforts depuis le matin sur un parcours peu banal ! 

Savourer la traditionnelle "Dodo" réparatrice devient désormais  l'objectif prioritaire !!!

Le gîte du Piton fait partie de l'aventure ! c'est le confort légèrement spartiate !!! Installation dans un dortoir de 15 lits, superposés par 3 ! Comme nous sommes arrivés assez tôt , nous pouvons choisir notre lit ; C'est déjà bien. Pour la douche, c'est vite règlé ; Seulement un petit filet d'eau au lavabo ; Ce sera donc juste un petit rinçage de surface !!! Pour la courte nuit qui nous attend, ce sera suffisant ! Ensuite, petits massages et  préparation du lit et de nos sacs, dont un sac plus lèger, juste pour l'ascension au sommet  du Piton des neiges. 

Le repas rompra avec la tradition ! Toujours l'immuable "Punch Goyaviers" mais  au lieu du sacro saint "Rougail Saucisse" de qualité en général assez médiocre que j'ai toujours connu à chaque ascension, Surprise ! Carry de volaille ...tout aussi médiocre ! Mais bon, nous sommes en haute montagne et nous ne sommes pas là pour la gastronomie ! A l'issue du repas ; Dodo ! Non, pas la bière, mais le dortoir car il va falloir se lever très tôt !!!

2EME JOUR : GÎTE DE LA CAVERNE DUFOUR - PITON DES NEIGES et RETOUR : GÎTE DE LA CAVERNE DUFOUR - CAP ANGLAIS - GÎTE DE BELOUVE (par le sentier direct de la forêt de Bélouve)

Rando : Sommet du Piton des Neiges : alt  3071m  ; Lever du soleil

Réveil à 3h du matin ! Eh oui, le lever du soleil au sommet, çà se mérite ! Vers 3h40, nous voici sur le sentier de pierres volcaniques à la frontale. Seul un petit groupe de 3 personnes est parti un peu plus tôt . Nous les rattraperons un peu plus haut. Une petite file se forme derrière nous ; Les lumieres vaccillent le long du sentier, c'est sympa dans le noir ! Après 1h45 de montée règulière et tranquille à suivre les marques blanches sur les rochers, nous arrivons au sommet ! Le vent est glacé ! Comme ils sont libres, nous nous abritons dans les enclos en pierre qui protègent d'ordinaire les tentes de ceux qui choisissent de dormir au sommet ! Nous sommes bien aise d'avoir prévu les swetts pour attendre le lever du jour . Le soleil se lève enfin ! C'est beau, mais un peu fade comparé à ceux auxquels j'ai déjà assisté ici ! Néanmoins lorsque les sommets se parentREUN---735-.JPG de couleurs rougeoyantes , le spectacle est au rendez vous !

                                                                                                                                     REUN---736-.JPG                                                                                 Le panorama est grandiose ; Une vue à 360 degrés sur les cirques. Au loin, le sommet du Piton de la Fournaise émerge des nuages. En poursuivant  sur la crête , nous passons par tous les belvédères du Piton. Au Sud, la vue plonge sur Cilaos ; Le col du Taïbit et l'arrête des Trois Salazes qui marquent  l’entrée de Mafate. Sur la pointe Nord du sommet, au niveau des antennes, superbe  vue sur le  cirque de Salazie complètement dégagé . Rares sont les touristes qui s'approchent de ce sommet ! Quel gâchis, monter jusque ici et rater cette vue  ! REUN---746-A.jpg

LE RETOUR : GÎTE DE LA CAVERNE DUFOUR - CAP ANGLAIS - GÎTE DE BELOUVE (par le sentier direct de la forêt de Bélouve)

REUN---755-.JPGVers 7h00, nous redescendons au gîte que nous atteignons en 1h20 ! Il fait super beau et nous apprècions les panoramas sur la forêt de Bélouve au loin!  

Au gîte, nous récupèrons nos sacs à dos de rando et prenons notre petit déjeuner sur l'une des tables extèrieures,  ce qui nous permet de profiter du soleil matinal ! 

Vers 10h15, après presque 2heures à lézarder, nous reprenons le sentier rocailleux qui serpente dans les brandes en direction du Cap Anglais en sens inverse de la veille. Avec le ciel complètement dégagé, nous surplombons un panorama de verdure à 180° ;REUN---750-.JPG A l'est  la forêt de Bélouve avec la faille du cirque de Salazie et au sud le coteau kervéguen et au loin, le volcan !

Après 1h15 de descente, nous retrouvons le Cap Anglais et filons directement par le sentier de la forêt de Bélouve, laissant sur notre gauche, celui qui descend sur Hell-Bourg que nous avions gravi la veille. Nous sommes souvent en ligne de crête, traversant de nombreuses ravines, ce qui implique que nous alternons souvent, montées et descentes, plusieurs fois à l'aide d'échelles. Plus nous descendons, plus la végétation change, les Brandes laissent la place à la forêt primaire luxuriante et le sentier est de plus en plus humide et boueux ; nous sommes vraiment dans la partie supèrieure de la forêt de Bélouve. Souvent , nous passons sous des tamarins couchés, sur lesquels la végétaiton s'est implantée, fougères, orchidées sauvages etc ... Nous en prenons plein les yeux ! Seul regret, la brume a envahi REUN---757-.JPGcomme souvent le Cirque de Salazie et nous ne pouvons plus profiter des nombreux points de vues de la ligne de crête ! 2 heures après avoir passé le Cap Anglais, nous arrivons enfin au kiosque qui annonce le gîte de Bélouve situé à quelques hectomètres. C'est le lieu idéal pour notre pique-nique de fin de rando , avant de poursuivre le dernier km pour retrouver notre voiture !

REUN---763-.JPG

 

 

 

REUN---771-.JPG  

 

 

 

 

 

REUN (772)

 

 

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 18:09

Rando de : ds_REUN-00001--570-.jpg22km et 2174m de dénivelé positif en 5h13

ACCES : Le plus pratique est de prendre le bus de Saint-Paul à Sans Souci (ligne Kar'Ouest N°8,5) et descendre à "Citerne Rouge" (Attention, tous les trajets ne vont pas jusqu'à cet arrêt, vérifier sur l'horaire)

HORAIRES : ICI ( consulter : sens retour)

Le départ du sentier est à gauche au niveau de la citerne rouge et il rejoint le départ de la canalisation en une vingtaine de minutes de montée  ! Possibilité d'un raccourci, mais il faut connaître)

Pratique : Possibilité de faire le plein d'eau  à l'école des Orangers

Notre Rando :

Nouvelle balade sur les sentiers de la Réunion, mais cette fois en rando active avec Fétéa, ancienne athlète Poitevine installée à la Réunion et comme chef de file ma fille Céline ! Et pour cause, la canalisation des Orangers qui conduit à l'Ilet du même nom ; Céline la connaît parfaitement, pour l'avoir parcouru maintes et maintes fois pendant l'année où Clément enseignait à l'école des Orangers (Nombreux sont ceux qui auront vu les reportages à la télé sur l'Instit de Mafate).

Pour cette rando, l'utilisation des services de bus particulièrement bien développée dans l'île est particulièrement utile. Départ en navette depuis Saint-Paul, via Sans -Souci pour le départ de la rando.

D'emblée Céline emprunte un raccourci, par un sentier de traverse très pentu qui nous conduit 2km plus loin au départ de la Canalisation. Nous enchaînonsds_REUN-00001--569-.jpg ensuite par ce sentier de 12km pratiquement plat,  à flan de rempart sur notre droite, mais souvent vertigineux sur notre gauche puisque nous surplombons la Rivière des galets de plus de 700m ! Impressionnant !!! le moindre écart signifie une chute à pic et aucune chance de se rattraper !!! 

Mais quel spectacle ! La rivière serpentant tout au fond et devant nous les premiers sommets qui nous ouvrent les portes de "Mafate" dont la majestueuse "Crête d'Aurère"qui semble en barrer l'accès.

Céline avance d'un bon pas, suivie de Fétéa. A chaque photo, je suis obligé de courir pour les reprendre ; Et j'en prends, des photos !!! A chaque virage, le panorama est diffèrent ! Sur des promontoires rocheux , les Ilets de Cayenne et des Lataniers séparés par un bras de la rivière se font face. Et pourtant, 2 heures les séparent !

Arrivés au Captage dds_REUN-00001--582-.jpges Orangers, après 14km, de jolis bassins nous ds_REUN-00001--585-.jpginvitent à la baignade . Nous n'y résisterons pas, mais l'eau est bien fraîche et nous ne tardons pas !!! Un dernier km vertical dans la foulée de Céline nous conduit à l'Ilet où elle retrouve les écoliers des Orangers qui sont ravis de la revoir ! Pour eux, c'est l'heure de la cantine et pour nous, c'est l'arrêt pique-nique.Tout autour de nous des remparts et des sommets ! C'est grandiose ! ....mais isolé !!!

Nous ne nous accordons que 30', car les montées vers la Brêche puis celle du Maïdo qui nous attendent vont être exigeantes,  et nous ne pouvods_REUN-0001--588A-.jpgns rater le bus à 15 heures au sommet, pour redescendre sur Saint-Paul ! 

Nous voici reparti pour près de  2 heures  d'ascension ; Céline devant, et nous derrière ! En 55' nous voici à La Brêche qui nous offre une vue à 360° sur le Cirque de Mafate ; Que c'est beau ! J'en suis toujours impressionné !!!

5' de contemplation et cap sur le Maïdo . 800m d'ascension en 3,400km ! J'ai un record à battre ! En octobre dernier, j'avais réalisé 1h15 lors de la Reco avec les copains et 1h28' pendant la Diagonale. Céline, imprimant toujours le rythme va me permettre d'y parvenir . Chaque quart de la montée est peinte sur un rocher et mentalement çà aide ! A mi pente, nous sommes en 30' ! Ca nous donne des ailes et nous relançons. Heureusement la montée de la brume nous raffraichit et nous aide , car la montée sous le soleil aurait été infernale ! Nous arrivons enfin au sommet en 59' ! record pulvérisé !!!

Fétéa arrive ensuite à une douzaine de minutes . Elle a aussi battu son record et semble très satisfaite !

Nous avons juste le temps  de nous changer car le bus arrive une dizaine de minutes plus tard !

Quelle belle balade ! A recommander à tous les amoureux de randos qui visitent la Réunion et qui peuvent ainsi entamer une première journée de leur périple dans le Cirque de Mafate, avant de s'enfoncer dans ses méandres et de découvrir ses innombrables trésors  naturels cachés !

Retour Saint-Paul : Ligne Car Jaune : Sentier du Maïdo :  15h05 , arrivée St Paul  16h15 ou 17h20 arrivée St Paul 18h15 (vérifier si pas de modifications sur l'horaire:  Cars jaunes : ICI (2/3 de la page)

 

ds REUN 00001 (595)

ds_REUN-00001--594-.jpg

Repost 0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 18:25

ds_IMG409.jpgDe passage à "La Montagne Saint Denis", je n'ai pu résister à une petite sortie commémorative de mes fins de "Diagonale des Fous" partagées avec mes copains d'aventures des différentes éditions !

23,400km de Rando -Trail et 1046m de dénivellé positif en 3h30' Un pur bonheur !!!

9h00 du matin, c'est parti pour un petit pélerinage sportif ; Départ pour la montée du "Colorado", par la Montagne Saint-Denis, dernière ascension de la Diagonale 2012 parcourue en début de dernière nuit, quelques heures avant l'arrivée. Lors de l'épreuve, j'avais trouvé cds_IMG397.jpgette portion interminable alors que ce matin, en toute fraicheur, j'arrive au sommet en 40' , tout en profitant des magnifiques panoramas sur l'océan, puis des profondes ravines de la "Rivière saint-Denis". Direction 'La Fenêtre" par un sentier de montagnes Russes enchevétrées de racines , pièges à entorses en cas de de la moindre innatention. Souvenir impérissable de cette portion parcourue avec l'ami "Alain Boutet" à la tombée de la dernière nuit de la Diagonale 2010, juste avant notre dernière descente ves la ligne d'arrivée. Que de souvenirs me remontent à la tête !

Arrivé à "la fenêtre" ; Trop tôt pour rentrer , ,je décide donc de poursuivre vers la piste de la "Plaine d'Affoucds_IMG399.jpghe", passage et avant dernières descentes de mes  deux  premières Diagonales, 2002 et 2007 , complètement à bout  en 2002 et en super forme en 2007 !ds_IMG410.jpg

Je remonte la piste en m'émerveillant des points de vue sur les remparts vertigineux de la rivière Saint-Denis. Je ne me lasse pas de mon périple, mais après 1h 50 ' d'efforts, il est temps de faire demi tour si je ne veux pas dépasser mes 3 heures prévues et arriver à midi. 

Je repars en sens inverse, je cours, Que dis je.. ; je vole !  La fenêtre, Colorado , et j'entâme ma dernière descente. Dans15', je serai arrivé, Heureusement, avec la chaleur , j'ai épuisé mon eau  .... sauf que ....!!!

Manque de chance, je rate un sentier et pars à l'aventure dans une petite ravine bordée d'un fouillis de fougères ! je me fraye un chemin et arrive  enfin à une petite route que je prends à l'envers !!!

ds_IMG412.jpgLorsque je me repère, j'ai encore 4km de route à redescendre ! tiens, celà me fait encore penser à "Alain" habitué des erreurs de parcours !!!

Finalement j'arrive en 3h30, fourbu de ma dernière partie, mais la tête pleine de souvenirs qui ont ressurgi et accompagné tout au long de cette belle balade et un hommage mental à tous mes compagnons d'aventures de toutes ces éditions !ds_IMG415.jpg

Repost 0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 20:30

574600_4522795983497_363520245_n.jpgQuelques jours au soleil pour terminer l'hiver au chaud, ce n'est finalement pas une si mauvaise idée ! Mais passer de quelques petits degrés à ....35° ,il faut quand même s'adapter !

Mais bon, je fais l'effort et je m'adapte !!!

Mais ce n'est pas une raison pour tout lâcher ! A peine 24heures après l'atterrissage, me voici déjà en Rando-montagne avec mon pote "Thierry" sur les pentes du "Dimitile" par le célèbre "Sentier Bayonne" réputé très difficile. Mais je l'avais déjà parcouru avec les copains pendant la prépa de la dernière Diagonale, alors, pas de souci !

Néanmoins, chaleur et prise de contact obligent, nous nous limiterons à 3h40 d'efforts. 2heures d'ascension et 1h40 pour redescendre. Ce n'est pas si mal comme adaptation. Les sentiers sont magnifiques à cette saison ! l'humidité liée au passage des 2 derniers cyclones a provoqué une exhubérance de la végétation; Fleurs, lianes et plantes de toutes sortent se mêlent dans un joyeux enchevétrement ! Un vrai régal pour les yeux !

Pour se remettre de cette belle balade, rien de tel qu'un petit bain dans l'océan . 28° dans l'eau , çà peut aller !

Et maintenant, reprise des choses sérieuses ! Reconnaissance ce soir des 10km de la Ville "d'Entre-Deux"  , épreuve qui se déroulera samedi prochain en nocturne. Inscrit par ma fille céline, je n'ai d'autre choix , que d'y participer !

C'est donc parti pour une petite reco  avec Céline et 2 de ses co-équipiers de club, Bertrand et Mus. Bonne allure générale pour ce petit footing  : 48' pour 10 bornes et 150m de D+, donc un peu vallonné ! Super sensations, mais le tee-shirt .... A tordre !!!

Reprise de l'entraînement au club local lundi : 5 X 1000 ! Quelles vacances !!!

Repost 0

Présentation

  • : Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  •  Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  • : Ce blog est destiné à faire partager ma passion de l'Athlétisme, mais surtout, celle du Trail que j'ai découvert à 50 ans en 2002, lors de ma 1ère participation au Grand Raid de La Réunion "la Diagonale des Fous". Ce fut le 1er Trail de ma carrière d'Athlète bien modeste, débutée à 14 ans en Haute-Saône et qui se poursuit à Poitiers dans la Vienne. Dirigeant à l'EPA86, je m'occupe d'un groupe Hors Stade et Loisirs, dans le but de faire partager cette passion à des coureurs de tous niveaux
  • Contact

Profil

  • Kiki 86
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012  ou je me classe 1er V3
UTMB : 2008 et 2011 
Marathon des Sables 2010
Objectif :  Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86
Date de naissance : 28/08/1952
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012 ou je me classe 1er V3 UTMB : 2008 et 2011 Marathon des Sables 2010 Objectif : Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86 Date de naissance : 28/08/1952

L'ULTRA POUR HORIZON

VISITES

compteur de visite site web

OBJECTIFS 2017

° TRAIL DU VULCAIN   73 KM  (Mars)

° TRAIL lA PASTOURELLE 53KM(Mai)

° CELESTRAIL ANDORRE 80KM (Juillet)

° LA DIAGONALE DES FOUS 167KM (Ile de la Réunion, Octobre ) avec les Amazones de l'EPA 86

       

Albums Photos

WIDY GREGO "SPORTIF DE L'HUMANITAIRE"

Mes Entraineurs

Roger PASSARD : Professeur d'Education Physique et Responsable de l'ALERTE GRAYLOISE, qui de cancre en sport m' a propulsé en deux ans "Champion Départemental Minime de Cross" à PORT SUR SAÔNE

Jean-Pierre GORGEON : Co-équipier et Entraineur à l'ASPTT POITIERS m'a permis de réaliser :

  • 15'48"70 sur 5000m, le 14/06/1997 lors des Championnats Régionaux à NIORT (45ème Perf Nationale V1et 5ème M45)
  • 33'42"60 sur 10 000m le 31/05/1998 lors des Championnats de France Vétérans sur Piste à LYON PARILLY ( 21ème Perf Nationale V1 et 6ème M45)
  • 2h40'46" au Marathon le 12/10/1997 lors des Championnats de France de Marathon à REIMS (95èm Perf Nationale V1 et 31ème M45)

Jean-Claude FARINEAU : avec qui j'ai partagé depuis 1984, les charges, parfois lourdes de Dirigeant à l'ASPTT POITIERS, puis au PEC à partir de 1999. Grâce à ses entrainements judicieux, je n'ai jamais raté une qualification aux Championnats de France de 10 km

Jean-Paul GOMEZ :
Finaliste Olympique du 10 000m à MONTREAL en 1976 : Bien que ne m'ayant jamais entrainé m'a toujours apporté des conseils éclairés, notamment lorsqu'il entrainait  à mes côtés l'école d'Athlétisme de L'ASPTT