Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 21:30

Stevenson-1.jpg

Le coup de coeur !

ds DSC 1870Un trail 134km  et 4600m de D+ en 3 jours dans les Cévennes sur le chemin de Stenvenson, ce serait sympa ?  Proposition de mon ami Daniel ! Aussitôt, çà fait tilt !!! Ce pourrait être une bonne préparation pour la Diagonale des fous au mois d'octobre ! Je m'empresse de lire le récit de Robert Louis Stévenson et je suis conquis ! j'ai envie de vivre cette aventure et si possible monter une petite équipe pour la partager.

Nous serons finalement 10 ! Mes copains de club ; Daniel Gauchet, Vincent Hulin, Alexandre Billaud, Gilles Chiron en individuels ; Lucien Sanchez, Delphine Pinassaud, Julien Mathieu en équipe de relais, ainsi que Gérard Racinne, mon beau frère  et Thierry Lambert  mes  vieux compagnon d'aventures en individuels également !

Une petite pensée pour notre camarade "Marco" qui a dû renoncer suite à une blessure de genoux et qui aurait bien aimé faire partie de l'aventure !

Voir : GRAND-TRAIL-STEVENSON " C'EST PARTI POUR UNE AVENTURE SPORTIVE-HUMAINE-HISTORIQUE ET CULTURELLE "

Voir : GRAND-TRAIL-STEVENSON " MES COPAINS POUR UNE GRANDE AVENTURE"

 

C'est parti pour l'aventure !

STEV001--1-.jpgVoyage sans soucis, avec les copains Alexandre et Vincent, notre chauffeur ! Arrêt à l'aire des volcans d'Auvergne pour notre 1er  pique nique, puis à l'aèroport de Clermont-Ferrand pour récupèrer Thierry.

Arrivés au Monastier sur Gazeille, nous retrouvons notre équipe de relayeurs, Lulu, Delphine et Julien, puis Daniel, mon binôme pour le classement club (qui n'aura pas lieu) et Gégé, mon beauf ! IMG128 A

Installation dans le gymnase où sont dressés les lits picots, pui s  retrait des dossards. Surprise !!! Sur la liste des inscrits "Gilles " le petit cachotier nous avait caché son inscription tardive ! Nous le retrouverons pour  le briefing, où nous sommes accueillis au son de la cornemuse ! Après toutes les explications données par " Frederic", le Karine.jpgmaitre d'œuvre ; Conférence sur la diététique et nutrition par Karine Herry, médecin, mais surtout grande  championne, notamment vainqueur féminine  de la Diagonale des fous 2011

Après l'apèritif où je ne prendrai que du jus de fruit !  1er repas collectif où ont lieu les premiers échanges entre coureurs. A l'issue de celui ci , retour au gymnase et préparation des sacs et tenues de course , vérification que rien ne manque, dossard, alimentation. Il faut que tout soit prêt avant de se coucher, car le lendemain, le réveil sera très matinal à 4h du matin et le temps sera compté !

Cette 1ère nuit sur le lit de camp sera perturbée  par le manque de sommeil; pas moyen de trouver une bonne position. Ca va être très dur pour la 1ère étape ! Du moins, c'est ce que je pense !

 

La Course : 1ère journée  ; samedi 7 Juillet ;  Etape N°1  en 2 courses ; 15km Le Monastier / Ussel à 5h30 et 20km  Landos-/Langogne  à 11h30 pour 877m D+ pour les 2 courses.

Réveil vers 4h du matin, je finis de boucler mon sac  et enfile ma tenue de course tout en  absorbant ma portion de gâteau sport .  je prends juste un thé dans la salle du petit déjeuner pour m'hydrater.

Ensuite, départ sur un kilomètre de marche pour rejoindre le lieu du départ dans le bas du village. Le soleil pointe ! Coup de sifflet, c'est parti pour le début d'une grande aventure ! 

ds_IMG_2253.jpgPour cette  première course de 15km et 544m de D+ pour rejoindre Ussel,  j'entre directement dans le vif du sujet,  afin de prendre un peu le pool  du peloton , quitte à gérer  la 2ème étape un peu plus cool . Sur une dizaine  de km, je suis à quelques foulées de Gérard, jusqu'à un arrêt forcé pour refaire mes lacets ! Eh oui …négligence  de débutant !!!

Le parcours vallonné nous offre un panel de superbes paysages et c'est un vrai plaisir.  Néanmoins je ne relâche pas l'allure et arrive à Ussel en 1h18'24" dans les 12 premiers.  . Très bonnes sensations ! Gérard est arrivé depuis 3'. Nous attendons les copains , Julien  de l'équipe de relais , puis  Daniel 3' après .  Alexandre,  Gilles Vincent  et Thierry arrivent ensuite. Ils ont choisi de se préserver un peu pour les étapes suivantes. Ils ont sans doute raison !

Ravitaillement puis petit café avec les copains et départ en navette pour Landos afin de rejoindre le lieu du 2è départ : Landos. le départ ne sera donné  qu'à  11 h 30 et il va falloir gérer l'attente par du repos. 

Une équipe d'élèves kiné deSTEV001--94-.JPG Normandie est à pied d'œuvre pour masser les coureurs. Comme il n'y a pas encore trop d'attente, je décide de me laisser aller à cette petite séance de remise en forme au rythme de la cornemuse. Tout notre petit g roupe y passe et c'est ensuite une petite sieste collective sur l'herbe, ponctuée par les petits commentaires ! Ca  commence à chambrer dur !!! Super ambiance de groupe avec les copains !

C'est enfin le deuxième départ  de la journée, 20 km,  assez vallonnés ; Environ 333 m de D+ pour rejoindre Langogne . L'ami Lulu,  3ème co-équipier de l'équipe de relayeurs du club  part sur les chapeaux  de roue. Gérard, Alexandre et moi partons plus prudemment ; Il va falloir  quand même en garder un peu sous la semelle po ur la grande étape du lendemain. NousSTEV001--140A-.jpg restons ensemble une dizaine de km, finalement sur un bon rythme, puis Géra rd  prend le large. Je continue avec Alex  andre . Nous revenons sur Lulu, parti peut  être un peu rapidement. Il se retourne souvent, mais nous décidons de ne   pas céder  à la tentation d'aller le reprendre. Nous profitons du paysage, dont sur notre droite le superbe lac de Pradelles. Daniel profite d'une longue montée pour nous rejoindre, puis reperd un peu de terrain, puis revient à nouveau.. je suis très à l'aise, mais décide de terminer avec les copains en 1h38'. C'est toujours un vrai plaisir de terminer entre potes.  

Bilan de cette 1ère journée : 13ème en 2h56'18"

Seul petit souci, le retour à la salle pour prendre le repas sera fastidieux , 1,5km de marche pour  la rejoindre !  Ce  repas d'après course sera le bienvenu, avant  de rejoindre le gymnase ! où nous trouvons nos sacs pour une nouvelle installation, une petite séance de compex  et une petite sieste réparative.  A l'issue de celle-ci ,  petite ballade en ville pour se rafraichir autour d'une petite bière. Ah bon, çà ne se fait  pas ?... Mais si ,Karine  notre championne ne nous l'a pas contre indiqué, suite à une bonne réhydratation, ce que nous avons fait consciencieusement  !

STEV001 (155)Ensuite, repas, séance de massage tardive , mais oh combien réparatrice ! Pendant ce temps,  cà chambre toujours dur ! C'est parti ensuite pour une courte nuit , puisque le réveil est prévu à 3h00 du matin  ! c'est pas beau le trail ???

N'ayant pas trop bien dormi la nuit précédente, je dors sur mon matelas auto gonflable, plus confortable que le lit picot, mais je ne dormirai guère mieux ! Sans doute l'anxiété de la longue épreuve du lendemain.


2ème  journée  ; Dimanche 8 Juillet ;  Etape N°2 ;  Chasserades/Florac 62km et 2000m de D+   

Réveil à 3h00, même rituel que la veille, pliage du matelas, sac de couchage, refaire les sacs de voyage qui seront acheminés à la prochaine arrivée. Je prends ma portion de gâteau sport tout en m'équipant pour la course. Je suis un des dernier à quitter le gymnase pour rejoindre la salle de restauration, mais ne m'affole pas puisque je ne prendrai qu'un thé, comme la veille. Vers 4h15, départ en bus pour Chasserades d'où partira cette nouvelle étape.  Nous nous regroupons dans une petite salle ; L'anxièté est palpable, le brouillard dans la nuit ajoute une petite note surréaliste. Il fait frais, mais j'ai malgré tout opté pour ma tenue manches courtes, avec des manchons.

A peine le départ donné, je me retrouve avec Gérard et Julien de l'équipe de relais.  Longue descente, et remontée encore plus longue ; tout va bien, aucune courbature de l'épreuve de la veille. Après quelques km, je reste avec Julien, alors que Gérard s'éloigne progressivement.  Lors d'une très longue montée ,je sens Julien à la peine, mais il s'accroche. Il partira ensuite sur le plat et sur la très longue descente. Je ne chercherai pas à suivre, car lui ne court qu'un relais et moi toute l'épreuve. Néanmoins, je suis sur un bon rythme et au détour d'un sentier, je passe Gérard arrèté pour un besoin naturel ! Il me reprendra au 1er ravitaillement du 17ème km. J'y arrive sur les talons de Karine Herry ! j'ai peu être été un peu vite !!! je retrouve Julien, arrivé quelques minutes plus tôt et Lulu le 3ème relayeur de leur équipe.STEV001--222-.JPG

Gérard repart plus vite que moi, mais je garde mon rythme. La montée au Mont Lozère en plein brouillard sera longue. Au sommet le soleil pointe et c'est réconfortant. J'ai fais toute ; l'ascension avec un relayeur que je dépose dès le début de la descente qui s'annonce extrêmement technique, mais où je suis très à l'aise.

Arrivé au ravitaillement du 37 km, au pont de Montvert, je retrouve Julien et Delphine qui vient de boucler son relais. Lulu est déjà parti pour leur 3ème relais depuis quelques minutes. Ils m'aident à faire le plein d'eau et je repars au plus vite pour une très raide ascension.

Après quelques lacets, une petite claque sur les fesses et" salut Kiki, je suis sur mon terrain, on se reverra plus tard "! C'est Gilles qui vient de me doubler. Effectivement, il monte comme un bolide et je peSTEV001--229-.JPGnse que je ne le reverrai pas. Au sommet , plus de Gilles au loin !!! Je repars sur un rythme soutenu . Après quelques dizaines de minutes de descentes, je l'aperçois au loin ! Je le rejoins sans m'affoler; ce n'est pas le moment de se griller. Nous bouclerons les derniers km ensemble, sur un rythme hyper  soutenu, malgré le sentier final très technique et terminerons main dans la main.

Je sais par contre que demain sur 37km et 2 ascensions, dont la dernière assez proche de la fin, j'aurai du mal à l'accrocher ! mais bon, ce sera une autre journée et j'ai de la marge au classement général.

Les relayeurs, Lulu, julien et Delphine nous attendaient en bas du sentier d'arrivée et Julien nous transportera avec leur véhicule jusqu'au gymnase de Florac. C'est mieux qu'à pied et nous apprécions. Après avoir récupéré nos sacs, nous nous installons. L'avantage, en arrivant dans les premiers, c'est de choisir les meilleurs emplacements dans le gymnase . Au pied des gradins, nous avons la possibilité de nous étaler un peu plus ; C'est confortable pour étendre nos affaires. Nous allons ensuite prendre notre petit repas de crudités antioxydants ! Marie Noëlle, la compagne de Daniel s'inquiète un peu, mais il nous rejoint bientôt, puis Alexandre et Vincent et ensuite Thierry nous rejoignent tour à tour. 

Bilan de cette 2ème  journée : 13ème en 6h55'18"  et 1er V3

Bilan des 2 jours : 13ème en 9h51'36" et 1er V3ds IMGP1224

Après le repas,  une bonne douche s'impose avant de rejoindre la salle de massage où   je retrouve mon élève kiné favori , dont  j'apprécie beaucoup la compétence.  Petite sieste et séance de compe x   me permettront de récupérer avant le repas du soir, préparé par l'équipe de restauration toujours aux petits soins pour nous depuis le départ du Monastier sur Gazeille.

Alors que nous rejoignons la salle de gymnase pour dormir, l'équipe logistique dirigée par Fred est déjà à pied d'œuvre , autour d'une table recouverte de cartes.

Autant dire que pour tous les organisateurs, la nuit sera encore très courte !


3ème  journée  ; Lundi 9 Juillet ;  Etape N°3 ;  Casagnac/Saint-Jean-Du-Gard 37km et 1000m de D+ 

Je n'aurai guère mieux dormi que les jours précédents, mais  je ne me sens pas trop mal malgré tout. Comme chaque matin je prépare mes affaires tout en mangeant ma dernière part de gâteau sport et je rejoins les copains au petit déjeuner où je prends mon thé.  Nous prenons à nouveau le bus pour l'ancienne gare de Cassagnac, blottie dans une clairière boisée . Le cadre est très agréable et l'on se regroupe à nouveau dans une petite salle où l'on nous propose comme d'habitude, un petit café ou thé. Je ne prends que de l'eau . l'ambiance semble plus détendue que les autres jours où les coureurs étaient un peu plus tendus à cause de l'anxièté. Cette fois, tout le monde savoure ce dernier départ.

Pourtant , ce ne sera pas facile ; plus on descend dans le sud, plus il va faire chaud et les ascensions vont se faire sentir !

Nous partons directement en côte.  Départ rapide pour moi, mais encore plus pour Gérard et comme je le pensais l'ami Gilles ! la bataille est lancée !!! Je ne m'affole pas pour  autant ; Il y a quand même 37km au programme ! Tout au long de cette 1ère ascension, j'aperçois Gilles au loin , je ne perds pas trop. Lors de la descente, je reviens tranquillement , doublant quelques concurrents que je n'ai pu suivre en montant. Je rejoins Gilles et je prends un peu d'avance, sachant que je vais prendre plus de temps au ravitaillement de Saint Germain de Calberte. Je refais le plein d'eau , suffisamment  pour ne plus m'arrêter avant le final. Gilles me rejoins et repars 30" avant  moi pour une dernière ascension qui sera plus longue et plus dure que je ne l'avais prévu pour rejoindre le col saint Pierre. Pourtant, je suis bien, mais Gilles monte comme un extra terrestre. Il s'envole et  plus la côte s'allonge , plus il s'éloigne. J'alterne courir et marcher comme les jours précédents, ce qui me permet de garder un bon train, malgré la chaleur. J'estime à 5 ou 6'minutes le temps qu'il va me prendre dans cette montée. Je ne pourrai  pas revenir, mais bon, c'est la course ! je ne peux compter que sur mon avance au classement général ! j'ai bien fait  d'assurer le 1er jour !

J'attaque la descente finale en dévalant la pente, malgré une bonne partie de sentiers techniques. Je redouble à nouveau des meilleurs grimpeurs que moi. 

Stevenson-4.jpgPlus que 4 km, dont deux sur la route ! Pas terrible, mais en contrebas serpente la rivière où de nombreux baigneurs se rafraichissent dans les trous d'eau formés par les rochers. Quel bonheur !  Et moi, je cuits sous le soleil écrasant! je me tremperais bien aussi quelques instants. Arrive enfin le sentier final de 2km, sableux mais parsemé de petites roches. Je dévale à bonne allure, lorsque j'accroche un caillou, alors que le sentier est presque plat ! Et vlan, je m'étale ; Le bâtons volent, mais heureusement il y a plus de sable que de roches et je n'ai que quelques égratignures. Je repars aussitôt, mais avec plus d'appréhension ! Le STEV001--245-.jpgdernier km est super roulant, j'aperçois au loin le pont où se juge l'arrivée finale, j'accélère à nouveau le long de la rivière pour arriver en trombe. Gilles et les relayeurs, Lulu, Delphine et Julien sont sur la ligne pour m'accueillir ; c'est super ! Gérard est arrivé depuis longtemps ! Il fait très chaud ;  Heureusement cette fois, il y a de l'eau à l'arrivée. Gilles est arrivé depuis 6'. Il a lâché les chevaux dans la descente et a été le plus fort sur cette étape ! Nous nous sommes bien tirés la bourre et cela nous a permis de réaliser chacun une belle course. Au final je resterai devant lui avec juste une place d'avance et quelques minutes, mais nous nous serons bien amusés !STEV001--251-.jpg

Nous attendons les copains, à l'ombre des frondaisons en bordure de rivière, au pied du très joli pont de St Jean du Gard ! Ils arrivent à leur tour. Alexandre à 11'. Il n'est pas très loin, puis Vincent , Daniel qui a eu un coup de mou dans la 1ère partie de l'étape et enfin Thierry, qui souffre toujours de ses tendons. Quel courage il a eu, lui qui hésitait à repartir le matin !

Tout notre petit groupe est finisher ! C'est vraiment super ! 

Bilan de cette 3ème  journée : 13ème en 3h42'16"  et 1er V3

Classement général après 3 jours : 13ème en 13h33'52" et 1er V3

Finalement, j'aurai gardé ma 13ème place de bout en bout., ayant redoublé un concurrent sur la dernière étape, mais m'étant fait remonter par un autre qui me précède de 36 secondes ! 

Sur le plan résultats, outre le fait que tout l'équipe se soit fait plaisir et soit finisher, Les relayeurs, Delphine Julien et Lulu se classent 1ère équipe mixte , Gérard se classe 1er V2 et moi, 1er V3.

Pour notre petit challenge interne, le binôme des anciens, Daniel et moi, est encore devant le binôme des petits jeunes, Alexandre et Vincent, mais ces derniers ont montré qu'il allait bientôt falloir compter avec eux et l'hégémonie de la vieille garde commence à vaciller ! Classé 14ème, Gilles, a passé un vrai cap et devrait former avec l'ami Alain Boutet un duo sur lequel il faudra compter lors des prochains Ultras ! 

 

Pour conclure : le Grand trail Stevenson nous aura permis de vivre une aventure sportive et humaine où une franche cammaraderie s'est instaurée aussi bien entre les concurrents avec lesquels nous avons partagé de bons moments qu'avec l'équipe d'organisation qui a été particulièrement sympathique et dynamique., toujours proche, efficace et à notre disposition :

Voir : GRAND-TRAIL-STEVENSON "L'ESPRIT TRAIL PAR EXCELLENCE"

Nous avons pu créer des liens avec des coureurs d'horizons diverses que nous aurons plaisir à retrouver sur d'autres épreuves, tout en gardant contact sur les réseaux sociaux ; Liens que seules les épreuves par étapes peuvent tisser notamment par la vie en communauté où les partages sont possibles !

 Merci à toute mon équipe de copains pour l'excellent comportement de tous , très amical et super convivial !

Merci à Fréderic Touret et son équipe d'organisation qui nous ont permis de vivre cette belle aventure !

RESULTATS  INDIVIDUELS :

NOM PRENOM PLACE PLACE/CATEGORIE    ETAPE1   ETAPE2   ETAPE3   TOTAL
RACINNE GERARD 7 1er V2 02:46:36 06:25:18 03:17:07 12:29:01
BAIGUE CHRISTIAN 13 1er V3 02:56:18 06:55:18  03:42:16  13:33:52 
CHIRON GILLES 14 4ème V1 03:08:02  06:55:18  03:36:07
13:39:27 
BILLAUD ALEXANDRE 19 9ème S 03:03:26  08:15:53  03:53:18  15:12:37 
HULIN VINCENT 20 10ème S 02:59:16  08:15:53  04:13:29  15:28:38 
GAUCHET DANIEL 27 8ème V2 02:59:20  08:08:23  04:37:50  15:45:33
LAMBERT THIERRY 32 9ème V2 03:23:20  08:24:33  04:53:56  16:41:49 

 RESULTATS  RELAYEURS : 1ère    Equipe mixte

MATHIEU JULIEN           
PINASSAUD DELPHINE  2           TOTAL
SANCHEZ LUCIEN 2 1ère    Equipe mixte 04:21:23  06:35:58  05:28:24  16:25:45 

CLASSEMENTS COMPLETS DU GTS : ICI    

 

VOIR LES PHOTOS ICI : " ALBUM-PHOTOS-PEC-TRAIL"

 

           Stevenson 3                               IMG092

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  •  Christian Baigue : De L'Athlé au Trail
  • : Ce blog est destiné à faire partager ma passion de l'Athlétisme, mais surtout, celle du Trail que j'ai découvert à 50 ans en 2002, lors de ma 1ère participation au Grand Raid de La Réunion "la Diagonale des Fous". Ce fut le 1er Trail de ma carrière d'Athlète bien modeste, débutée à 14 ans en Haute-Saône et qui se poursuit à Poitiers dans la Vienne. Dirigeant à l'EPA86, je m'occupe d'un groupe Hors Stade et Loisirs, dans le but de faire partager cette passion à des coureurs de tous niveaux
  • Contact

Profil

  • Kiki 86
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012  ou je me classe 1er V3
UTMB : 2008 et 2011 
Marathon des Sables 2010
Objectif :  Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86
Date de naissance : 28/08/1952
  • Finisher : Diagonale des Fous à La Réunion 2002, 2007,1010 et 2012 ou je me classe 1er V3 UTMB : 2008 et 2011 Marathon des Sables 2010 Objectif : Célestrail 2017 (Andorre) et Diagonale des fous 2017 avec les Amazones de l'EPA86 Date de naissance : 28/08/1952

L'ULTRA POUR HORIZON

VISITES

compteur de visite site web

OBJECTIFS 2017

° TRAIL DU VULCAIN   73 KM  (Mars)

° TRAIL lA PASTOURELLE 53KM(Mai)

° CELESTRAIL ANDORRE 80KM (Juillet)

° LA DIAGONALE DES FOUS 167KM (Ile de la Réunion, Octobre ) avec les Amazones de l'EPA 86

       

Albums Photos

WIDY GREGO "SPORTIF DE L'HUMANITAIRE"

Mes Entraineurs

Roger PASSARD : Professeur d'Education Physique et Responsable de l'ALERTE GRAYLOISE, qui de cancre en sport m' a propulsé en deux ans "Champion Départemental Minime de Cross" à PORT SUR SAÔNE

Jean-Pierre GORGEON : Co-équipier et Entraineur à l'ASPTT POITIERS m'a permis de réaliser :

  • 15'48"70 sur 5000m, le 14/06/1997 lors des Championnats Régionaux à NIORT (45ème Perf Nationale V1et 5ème M45)
  • 33'42"60 sur 10 000m le 31/05/1998 lors des Championnats de France Vétérans sur Piste à LYON PARILLY ( 21ème Perf Nationale V1 et 6ème M45)
  • 2h40'46" au Marathon le 12/10/1997 lors des Championnats de France de Marathon à REIMS (95èm Perf Nationale V1 et 31ème M45)

Jean-Claude FARINEAU : avec qui j'ai partagé depuis 1984, les charges, parfois lourdes de Dirigeant à l'ASPTT POITIERS, puis au PEC à partir de 1999. Grâce à ses entrainements judicieux, je n'ai jamais raté une qualification aux Championnats de France de 10 km

Jean-Paul GOMEZ :
Finaliste Olympique du 10 000m à MONTREAL en 1976 : Bien que ne m'ayant jamais entrainé m'a toujours apporté des conseils éclairés, notamment lorsqu'il entrainait  à mes côtés l'école d'Athlétisme de L'ASPTT